Santé Entretien et Qualité de l'air

Analyser le cycle de vie des matériaux

Cycle de vie : Analyser le cycle de vie des matériaux
PHOTO ROBERT SKINNER, ARCHIVES LA PRESSE

«C'est très complexe de dire quel matériau est plus écologique qu'un autre, souligne Normand Roy, qui travaille à la «matériauthèque» de la future Maison du bâtiment durable d'Équiterre. Pour avoir le fin mot de l'histoire, il faut une analyse du cycle de vie, ce que fait le CIRAIG, à Polytechnique.»

 
L'approche «cycle de vie» révèle le coût environnemental global d'un produit, de la quête des matières premières à la fin de vie utile. Elle permet d'éviter de déplacer le problème d'une étape à l'autre, par exemple un produit qui consomme moins d'énergie mais qui émet plus de polluants. C'est une protection intellectuelle contre l'écoblanchiment.
 
Rona fait figure de leader à ce chapitre, en utilisant l'analyse du cycle de vie pour sa marque Rona Éco.
 
Cependant, même si un produit a fait l'objet d'une analyse de cycle de vie et qu'il est le meilleur de sa catégorie, ça ne veut pas dire automatiquement qu'il est judicieux de l'utiliser, fait remarquer Emmanuel Cosgrove (Écohabitation), qui propose cette analogie: «On peut manger une poutine 100% bio, faite avec des patates bio, du gras et du fromage bio, ça n'en fait pas plus un aliment santé.»
 

Pour lire la suite

Pour poser une question technique, adressez-vous à nos experts.