Ressources Magasiner et trouver

Avoir le bon aspirateur: pourquoi c'est vraiment important et comment le choisir

Nous passons en moyenne 90% de notre temps à l’intérieur. Saviez-vous que l'air y est souvent un vrai réservoir de particules fines? Outre la ventilation, choisir le bon appareil pour nettoyer la maison, le bureau ou tout autre espace clos peut donc faire une belle différence. Explications…

aspirateur HEPA, qualité de l'air
CC, Oliver Wagner

Aspirateur: quels enjeux? Un mot sur les particules fines

Lorsqu’on parle des particules fines présentes dans les maisons, les sources sont nombreuses :  
  • Combustion (mazout, gaz, bois, fumée de cigarette…)
  • Matériaux de construction et meubles
  • Produits nettoyants
  • Produits corporels
  • Et plus encore...

Une fois introduites dans la maison, par les fenêtres ou sous les souliers, les particules sont emprisonnées dans la poussière, puis répandues dans l’air par l’action humaine. C'est ainsi qu'en cuisinant, en remuant sa literie, en ouvrant les rideaux, et même en se douchant, nous brassons allègrement ce petit monde invisible à l'oeil nu. Plus les particules sont fines, plus elles restent longtemps en suspension dans l’air.

Que sont-elles vraiment? 

Squames animales, acariens détriticoles, endotoxines bactériennes, glucannes fongiques… de biens grands mots pour parler d’allergènes, bactéries et substances chimiques. Plus il y a de poussière dans la maison, plus il y a de contaminants

Quels effets probables sur la santé?

Les particules fines sont problématiques lorsqu’inhalées. Elles peuvent causer des irritations, des maux de tête, de la fatigue, des étourdissements, de l’asthme ou des réactions hypersensibles. En plus grande quantité, elles peuvent entraîner des maladies respiratoires, des problèmes cardiaques, des troubles reproductifs et même, un cancer des poumons.

« Dans un article paru dans Environmental Science & Technology, les scientifiques ont analysé 26 études portant sur des poussières récupérées dans 14 États des États-Unis. Les résultats ont permis de mettre en évidence 45 produits chimiques issus de produits d'entretien, de meubles, de parfums... Dix de ces molécules se retrouvaient dans 90 % des poussières récoltées, ce qui suggère que la plupart de la population était exposée à ces polluants, (…)potentiellement cancérogènes ». Extrait tiré du magazine Futura Science

Comment réduit-t-on la présence de particules fines? Principalement via trois méthodes de base éprouvées, soit:

  1. Contrôler à la source: LA méthode la plus efficace de réduire les polluants   
  2. Favoriser une bonne ventilation: ouvrir les portes et fenêtres, installer un ventilateur mural,  poser un VRC… 
  3. Nettoyer l’air: un sujet bien important, mais pratiquement jamais abordé.  

Modes de nettoyage des planchers: le point

L’efficacité des modes de nettoyage dépend de deux choses:
  • de la façon dont les polluants sont recueillis et
  • de la quantité d’air pouvant être filtrée.

L’exposition aux matières persistantes au sol et dans l’air découle donc directement des modes de nettoyage qui seront utilisés: balais, vadrouilles, chiffons, aspirateurs chariots, aspirateurs-balais, aspirateurs de liquides, aspirateurs verticaux… on opte pour quoi?

  • Les balais, les vadrouilles classiques et les chiffons secs ou humides s’équivalent en terme d’efficacité: le taux de remise en suspension dans l’air des particules est élevé. Ils ne sont donc pas très efficaces pour éliminer les particules fines.

  • ATTENTION! Un aspirateur s’avère totalement inutile dans la réduction des taux de concentration de radon dans la maison. 

    Les aspirateurs-balais classiques remettent moins de particules en suspension que les autres types (chariot, de liquides, verticaux, à filtres, etc.). Il sont donc préférables.

  • Le nec plus ultra? L’aspirateur central muni d’une bouche d’évacuation vers l’extérieur ou l’aspirateur-balai muni d’un filtre HEPA!

Tout aspirateur classique rejette l’air aspiré dans l’air ambiant. Le filtre permet de purifier l’air aspiré avant que celui-ci ne soit rejeté hors de l’appareil.

Selon la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL), « l’utilisation d’un système central d’aspiration avec bouche d’évacuation vers l’extérieur, ou bien un aspirateur portatif équipé d’un filtre à haute efficacité pour les particules de l’air (HEPA)* » représente la meilleure façon de réduire la poussière fine. 

*SCHL, Efficacité des aspirateurs HEPA contre les moisissures dans les maisons (2009).

© Céline Lepage

   

Le filtre HEPA

Le filtre HEPA (High efficiency particulate air – captation des particules à haut rendement), capte jusqu’à 99.99% des particules fines (plus de 0,3 µm -  soit 0.3 millièmes de millimètre) contenues dans l’air, ce qui est excellent. L’aspirateur central avec sortie d’air à l’extérieur évacuera quant à lui 100% des particules non captées par les filtres, même celles de taille inférieure à 0,3 µm … dehors! 

Un cheveux équivaut à environ 100 µm. Le filtre HEPA capte ainsi des particules 300x plus petites qu’un cheveux. Le pollen varie entre 5 et 50 microns et les déjections d’acarien, entre 10 et 25 µm (meilleuraspirateur.fr)

Un filtre HEPA ne sera efficace que s’il est parfaitement installé, c'est-à-dire sans aucune fuite en son pourtour ni fuite dans l’aspirateur même. 100 % de l’air aspiré doit passer au travers du filtre.

Le filtre peut être permanent ou non: référez-vous au mode d’utilisation pour savoir comment le nettoyer efficacement.

Aussi, les filtres ne se valent pas tous: leur efficacité varient entre H10 (85% d’efficacité) et H14 (99.99%).

L’aspirateur central muni d'une bouche d'extraction

L’aspirateur central est en fait un gros moteur relié à quelques conduits de PVC menant à des sorties murales, réparties au travers de la maison. L’ensemble nécessite très peu d’entretien, est facile à utiliser, est très silencieux. De plus, il évite de transporter un appareil à roulettes plus ou moins maniable! De nombreux atouts justifient donc son coût, soit environ 1 000$, installation et accessoires inclus.

© Céline Lepage

 

Quel aspirateur central choisir?

  • Puissance de l’appareil: peut être déterminée en fonction de la taille de la maison (voir les détails des fabricants) – par exemple, une maison de moins de 5 000 p2 nécessitera un appareil avec une puissance de 20 ampères ou moins.
  • Niveau sonore: le plus silencieux possible.
  • Garantie: la plus longue, le mieux.
  • Système cyclonique ou par filtration: ces systèmes sont équivalents, le choix est personnel. Le filtre doit être remplacé ou nettoyé, alors que pour le système par centrifuge, on doit vider une corbeille. 

Où le placer :

  • Idéalement, à l’extérieur des zones d’occupation du bâtiment. Le garage, la salle mécanique ou encore le sous-sol sont de bons choix.
  • Proche de l’extérieur afin de faciliter l’évacuation de l’air aspiré.

Au Québec, où les fenêtres sont fermées de manière étanche pendant presque la moitié de l’année, les aspirateurs centraux sont devenus standards dans pratiquement toute nouvelle maison. On opte pour l’aspirateur-balai muni d’un filtre HEPA lorsque l’installation d’un aspirateur central n’est pas une option.

Valorisé par la certification LEED©?

LEED© Canada pour les habitations donnait un point pour l’aspirateur central muni d’une bouche d’évacuation vers l’extérieur; mais malheureusement LEED© V4, la nouvelle version de la certification exclusivement effective le 1er novembre 2016, ne lui accorde aucun point.

Vous êtes hypersensible ou atteint de maladies respiratoires? Des conseils

  • Masques respiratoires: peu importe l’aspirateur utilisé, les particules seront dispersées dans l’air lors du nettoyage (l’exposition aux particules fines vient de la remise en suspension dans l’air de la poussière). Si vous êtes hypersensible, portez un masque (N95), ou profitez-en pour demander à quelqu’un de faire cette tâche ingrate pendant votre absence (chanceux!). Il en va de même pour les enfants: évitez le nettoyage dans la pièce où ils se trouvent.
  • Fréquence: une séance avec aspirateur central ou avec filtre HEPA permet de retirer une grande partie de la poussière accumulée. Pour réduire la quantité à un niveau très faible, trois à quatre nettoyages hebdomadaires sont nécessaires. En bref, passez l’aspirateur régulièrement (sur une base quotidienne si vous êtes vraiment sensibles)!
  • Tapis: ils accumulent plus de particules fines que les planchers lisses, et ils sont plus difficiles à aspirer. On les évite!
  • Moisissures: si votre maison présente des problèmes de moisissure, le nettoyage avec un aspirateur central ou avec filtre HEPA est une mesure qui peut aider, provisoirement bien sûr.
Les photos de cet article ont été prises dans les bureaux d'Écohabitation lors de l'installation de son tout nouvel aspirateur central, gracieusement offert par Venmar. Venmar, entreprise basée à Drumondville depuis ses débuts en 1978, fabrique et distribue des produits de ventilation reliés à la qualité de l'air intérieur, y compris les éléments de récupération d'énergie. 

Pour aller plus loin

 

 

À LIRE AUSSI SUR LE MÊME THÈME

Pour poser une question technique, adressez-vous à nos experts.