Ressources Magasiner et trouver

La céramique chez moi, écologique ou pas?

La céramique (ou carrelage) nous vient de loin et sa production nécessite beaucoup d’énergie. Mais les tuiles sont durables, parfois issues du recyclage et résistent bien à l’eau… Écohabitation fait le tour de la question.

Photo Céline Lecomte pour Écohabitation
Photo Céline Lecomte pour Écohabitation

Article élaboré par Mélanie Busby, collaboratrice et participante du projet pilote de certification "Rénovation Écohabitation".

Comme beaucoup de Québécois, vous considérez peut-être utiliser la céramique comme couvre-plancher dans la cuisine et la salle de bain, mais vous vous préoccupez de l’environnement et désirez traduire cette valeur dans votre projet de rénovation ou de construction. Avant de choisir ce matériau, il faut se questionner sur son impact écologique.

Une approche "cycle de vie" pour choisir sa céramique

Le grand principe est de considérer toutes les étapes du cycle de vie des matériaux, que ce soit pour la céramique ou pour tout autre produit. Les matériaux devraient provenir de sources les plus locales possible, être produits dans le respect de l’environnement, être durables, polluer le moins possible durant leur utilisation, et ne pas devenir un déchet toxique une fois leur vie utile terminée.

La céramique : pas tout à fait écologique…

Provenance. Les tuiles trouvées au Québec proviennent généralement d’Italie ou de Chine, ce qui implique un transport sur de longues distances (19 000 km pour la Chine et 6 000 km pour l’Italie) et donc, beaucoup d’émissions de gaz à effet de serre.

Fabrication. Leur fabrication nécessite également beaucoup d’énergie, la cuisson s’effectuant à des températures très élevées. Dans le cas des tuiles fabriquées en Chine, l’énergie utilisée est généralement le charbon, une source qui produit près de 1 000 fois plus de gaz à effet de serre que l’Hydroélectricité.

.... mais durable et saine!

Résistance à l’eau. La céramique est un matériau très résistant à l’eau qui assure une bonne durabilité des planchers des cuisines et des salles de bain, des salles de lavage et des vestibules d’entrée.

Santé et environnement. Contrairement à des produits fabriqués avec des dérivés pétroliers (stratifié, vinyle, tapis), la céramique n’émet que peu ou pas de composés organiques volatils (COV). Ces composés, qui se libèrent dans l’air que l’on respire tous les jours, irritent les voies respiratoires et sont associés à certains cancers. Ils contribuent également à la formation de l’ozone composant le smog urbain.

Malgré des inconvénients environnementaux réels, la céramique possède donc plusieurs atouts qui peuvent séduire les consommateurs… et avec raison! Parmi les nombreuses options disponibles, comment repérer les produits les plus avant-gardistes sur le plan environnemental?

Les céramiques à contenu recyclé

À ce jour, les détaillants offrent souvent des produits écologiques sans les afficher, et il existe peu de ressources pour les trouver rapidement. « Les gens ne demandent pas encore ces produits, ils ne sont pas rendus là » affirme Marco Moretti de la boutique Céramiques Terra située à Montréal pour justifier l’absence d’affichage des produits écologiques. Le personnel est donc souvent confus quand vient le temps de les trouver sur le plancher. Par exemple, Marc-André Millette, très dévoué, a mis quelques jours avant de nous pointer des produits écologiques de La Tuilerie, à Outremont  (Montréal).Les produits dont le nom contient « éco » ou « vert » ne sont pas nécessairement écologiques, tout comme certains produits réellement « verts » ne sont pas nécessairement identifiés comme tels dans la salle de montre d’un vendeur de céramique. De plus, certains fabricants tentent de paraitre plus « verts » qu’ils ne le sont en déclarant par exemple que leurs produits contiennent des matières recyclées sans toutefois préciser le pourcentage qui entre dans la fabrication ou les produits qui en contiennent.

Pourtant, ces produits sont disponibles en une grande variété. De même, les consommateurs sont prêts à faire des choix plus écologiques, et la céramique qui contient des matériaux recyclés n’est pas plus coûteuse ou moins résistante que les produits comparables. Pourquoi la demande n’est-elle pas au rendez-vous? Il ne manque probablement plus qu’à faire connaitre ces produits et à s’assurer que les consommateurs avertis puissent les trouver! Voici donc quelques outils pour les dénicher.

 

Comment trouver des céramiques à contenu recyclé?

La certification Écohabitation Rénovation exige un minimum de 40 % de contenu recyclé dans la céramique.

- Beaucoup de choix sur le marché. Malgré leur présence discrète, il existe maintenant beaucoup de carreaux, que ce soit pour les planchers ou les murs, qui ont un contenu de matière recyclée. Pour la plupart, les matériaux récupérés sont dits « pré-consommation » (ou « post-industriels »), c’est-à-dire que ce sont des déchets commerciaux ou industriels. Le nec plus ultra de la céramique écologique contiendrait idéalement un pourcentage important de matériaux « post-consommation » c’est à dire qui ont été vendus, ont été utilisés et qui trouvent une autre vie par le recyclage. Malheureusement, ces produits sont encore plutôt rares. Une exception notable est le fabricant Trends qui offre toute une gamme de mosaïques à haut pourcentage de verre post-consommation recyclé.

Dénicher l’information chez son détaillant. L’information sur le contenu en matières recyclées est en théorie accessible, mais pas toujours facile à dénicher. Certains magasins (comme Ciot) ont créé une "liste verte" dans leur système informatique afin de faciliter leur identification par les vendeurs. Chez Martellino Couvre Planchers, les céramiques sont exposées sur des planches sur lesquelles le contenu en matière recyclée est indiqué.

Si vous contactez un détaillant de céramique et que vous lui demandez s’il vend des produits écologiques, il vous pointera fort probablement ses produits « LEED© ». La certification LEED© (Leadership in Energy and Environmental Design) ne concerne pas les produits eux-mêmes (mais bien le bâtiment dans son ensemble) mais plusieurs détaillants ont classé leurs produits sous cette appellation afin de faciliter la recherche. En demandant des céramiques « LEED », il se pourrait que le vendeur puisse plus facilement vous orienter.

© Mélanie Busby pour Écohabitation
Affichage du contenu en matières recyclées sur les planches de démonstration chez Martellino Couvre-planchers.

© Mélanie Busby pour Écohabitation

 

 

 

 

 

 

Trouver l’information auprès du fournisseur de céramiques

À défaut de trouver l’information chez votre détaillant, vous pouvez vous adresser directement au fournisseur. Par exemple, Cératec et Olympia ont pu nous fournir une liste de produits ayant un contenu recyclé. Vous pouvez également chercher sur les sites Web des nombreux fabricants. Quelques fois, la fiche du produit mentionnera le contenu recyclé ou un logo vous donnera des indications. Le plus souvent l’information est absente de la fiche même du produit. Il vous faudra alors consulter une section « téléchargement », ou parfois une section du site Web ou même un site Web parallèle vantant les préoccupations environnementales de la compagnie. Il faut encore beaucoup de « clics » pour trouver ce que l’on cherche!

Le document indispensable: toutes les céramiques à contenu recyclé disponibles sur le marché québécois!

Si, comme la plupart des mortels, vous ne pouvez faire preuve d’autant d’acharnement pour trouver chacun de vos produits écologiques, nous avons préparé pour vous un petit tour d’horizon des produits contenant des matières recyclées disponibles au Québec. Ces tableaux (voir document PDF ci-joint) sont non exhaustifs, mais ils vous aideront probablement à vous y retrouver… en attendant que l’industrie s’assure que leurs clients soucieux de protéger l’environnement puissent trouver les produits faits pour eux!

Céramiques à contenu recyclé sur le marché québécois

Évènements à suivre

Pour poser une question technique, adressez-vous à nos experts.