Architecture Conception Expertise

[Design et construction] À ce jour, la plus intéressante des minis-maisons

Un étudiant en architecture déjà célèbre en Amérique du Nord amène la mini-maison à un autre niveau grâce à la fabrication et au design numérique.

[Design et construction] Une mini-maison des plus intéressantes
© Ben Hayward

Ben Hayward est un étudiant diplômé en architecture de l'Université Carleton qui a brisé le moule typique des petites maisons. Sa première création, la Hobbit Van, a reçu une large attention en Amérique du Nord. Il récidive en concevant une mini-maison qui, à notre avis, fait un grand pas en avant vers l'atteinte de l'un des principaux objectifs du mouvement tiny house; soit d’être «vert».

Car il semble quelque peu contradictoire pour une personne consciente de l'environnement de trainer une maison aux performances médiocres derrière un énorme camion à essence. Petit, c'est bien, mobile… pas tellement. Et une mini-maison devant trouver un équilibre entre espace de vie agréable et respect d'une largeur maximale de 8,5 pieds (règlements routiers), les murs sont amincis au minimum, ce qui conduit presque toujours à une faible performance thermique, à l'utilisation de polyéthylène giclé, reconnu pour sa plus grande valeur R par pouce. En raison des agents gonflants trouvés dans presque toutes les marques de mousse isolante (il y a une avancée dans le domaine, toutefois), les adeptes trainent ainsi partout une empreinte écologique élevée.

La maison de 180 pieds carrés de Ben Hayward est de sa propre conception. Faite de contreplaqué en forme de grille et isolée avec de la laine minérale Roxul, l'épaisseur de la paroi et le niveau d'isolation varient très légèrement. Le point le plus faible a une valeur isolante de R48, soit environ le double de celle d’une nouvelle maison typique en construction.

Design numérique

@ Ben Hayward

En créant un modèle informatique 3D de la forme du bâtiment, Hayward a pu utiliser la machine CNC à l'Université Carleton (contrôle numérique par ordinateur), soit un moulin automatisé qui coupe les composantes de la paroi de contreplaqué avec une précision allant jusqu'à 1 mm, et permet de connecter les pièces par friction lors de l’assemblage.

« Avec une précision aussi fine, nous avons pu réaliser une courbure complexe qui serait trop compliquée à faire autrement », explique Hayward, qui compare l'assemblage à « un grand puzzle 3D ».

© Ben Hayward

 

Conception astucieuse pour optimisation de l'espace

Les prémices de conception de la mini-maison classique sont généralement les suivants: plafonds bas sur cuisine étroite et petite douche (où vous êtes chanceux d'atteindre tous les endroits que vous souhaitez laver), sur laquelle repose une chambre de style mezzanine avec une échelle posée au milieu de la cuisine ou salle de séjour. La petite maison de Hayward propose une réelle révolution: un lit double sur un système de poulie peut être monté au plafond en quelques secondes, laissant derrière lui un espace de vie ouvert.
 
Sur sa liste de choses à faire, Hayward a inclus la conception d'une table à manger amovible avec des jambes pliables qui se remontent sous le lit, de sorte qu'il y a l’option d'un espace ouvert ou d’une table pouvant accueillir huit personnes.

© Ben Hayward

Cette intelligente conception qui joue à cache-cache a d'excellents avantages au niveau de l'économie d'espace, bien que la plupart des choses dans la vie ne soit pas exempte d'inconvénients. Par exemple, bonne chance avec l’utilisation du lit si un grand dîner se déroule plus longtemps que vous ne le souhaitez! Si vous vivez à deux, le concept est moins commode si l'un de vous se couche généralement plus tôt que l'autre. Mais bon, von ne peut pas tout avoir dans la vie!

Un lit rétractable signifie qu’il n'est pas nécessaire d'avoir une chambre à coucher, et, par conséquent, les plafonds plus élevés permettent un espace plus ouvert et plus confortable. Cela laisse également place aux sections de plancher surélevées sous lesquelles Hayward a inclus des tiroirs et même qu’une habilleuse à linge tournante de type Lazy Susan.

La salle de bain n'est pas du tout à l'étroit. Il sera possible d’y intégrer une douche et une toilette de taille normale, ce qui contribue grandement à faire de cette maison une option réaliste pour la vie à long terme.
 
Une porte-patio coulissante à triple vitrage laisse passer beaucoup de lumière naturelle, et permet l’apport de chaleur passive lorsqu'elle est posée face au sud. Cela pourrait réduire substantiellement la demande imposée sur le système de chauffage photovoltaïque si le tout est bien conçu.

@ Ben Hayward

 

Énergie et performance

  • Mur avec une isolation R-48 et +
  • Planchers allant de R-42 à R-120 sous la salle de bain
  • Porte-patio triple vitrage
  • Panneaux photovoltaïques et éolienne qui alimenteront deux réservoirs d'eau chaude aux fins du chauffage par rayonnement (murs et planchers) et de l'eau chaude domestique.
© Ben Hayward

Questions de matériaux

L’entrelacement de contreplaqués qui forme les murs ne rendra pas les travaux d'isolation plus faciles (chaque natte et chaque planche rigide devra être découpée). Ce n'est certainement pas quelque chose que nous voudrions entreprendre pour une maison conventionnelle, mais pour une maison de cette taille, le travail semble très faisable.

Cette conception inhabituelle de mur se démarque de la plupart des autres mini-maisons d'une manière sérieusement verte ; elle offre la possibilité de recycler l’ensemble lors de sa déconstruction inévitable. En effet, les matériaux de construction qui accueillent les isolants giclés n'ont qu'un lieu de repos possible, le dépotoir. Cette maison devrait, elle, être facilement démontable et recyclable en fin de vie.

Un jeune architecte qui promet

En rencontrant Ben Hayward lors d’une visite de sa construction, qu'il décrit comme un « projet de recherche », il est apparu que modifier les plans si de meilleures idées apparaissent est tout à fait envisageable. Avoir le bon sens de s'adapter en cours de route, c'est la marque d'un bon designer/constructeur! Il offre la possibilité de pousser l'enveloppe à son meilleur et d'essayer de nouvelles choses sans ego à protéger si une idée s'avérait être un raté au final.

Ce projet est la deuxième construction de Hayward. Il dit qu'une grande partie du design est une évolution de sa petite maison précédente baptisée Hobbit Van, qui a même fait une apparition dans le Wall Street Journal. Vous pouvez voir le projet dans la vidéo YouTube en bas de la page et suivre cette compilation sur l'Instagram de Ben

© Ben Hayward

©© Ben Hayward

 

@ Ben Hayward

 

@Ben Hayward

 

À LIRE AUSSI SUR LE MÊME THÈME

Évènements à suivre

Samedi, 30 September, 2017 - 10:00

Pour poser une question technique, adressez-vous à nos experts.