Santé Entretien et Qualité de l'air

Écoasis, un village pour les hypersensibles environnementaux

La Société d’habitation du Québec vient d’annoncer son soutien à la construction de 40 logements, sans wifi ni polluants, dans les Laurentides. Vite, il faut poser sa candidature avant le 1er mars!

Charles de Martigny, CC
Dans la municipalité de Mille-Isles, Charles de Martigny, CC

Poser sa candidature pour un logement à Écoasis: en téléchargeant un formulaire depuis le site http://www.aseq-ehaq.ca/indexFr.php, en cliquant sur le bouton brun "Logement à prix abordable". 

L’hypersensibilité environnementale se définit par la sensibilité, souvent douloureuse et chronique,  aux différents produits chimiques usuels présents dans notre quotidien, mais aussi aux champs électromagnétiques de notre environnement, que se soit les multiples réseaux wi-fi ou la ligne haute tension d’HydroQuébec. Selon Statistiques Canada, près de 180 000 Québécois souffrent de cette condition.

Alors comment et où se loger lorsque l’on souffre d’hypersensibilité environnementale? Voilà le problème que tentera de résoudre l’Association pour la Santé Environnementale du Québec (ASEQ) grâce  à son projet de logement sain et abordable « Écoasis ».

 Ce projet, mené en collaboration avec la Société d’Habitation du Québec, premier en son genre au Canada, sera situé dans la municipalité de Mille Isles, au cœur des Laurentides, sur un terrain de 25 acres. Il veut répondre  aux exigences d’une clientèle désirant un environnement sain et des habitations conformes à des spécifications précises en ce qui a trait à l’hypersensibilité environnementale.

Les personnes intéressées auront le choix entre des maisons individuelles sises sur des terrains d’un hectare ainsi que des maisons bâties sur des terrains communs, pas nécessairement attachées les unes aux autres mais bénéficiant d’infrastructures communes telles que les rues, l’aqueduc ou encore le réseau de traitement des eaux usées.  L’ASEQ assure que cette dernière configuration en condominium horizontal permettra des économies aux futurs propriétaires tout en assurant une qualité d’environnement incomparable.

En plus d’être entourées par la forêt et baignées d’air frais, les constructions du projet « Écoasis » bénéficieront d’un environnement sans réseau wifi et sans fumée de bois. Chaque unité de logement  aura une excellente ventilation pour éviter l’accumulation d’humidité et d’air vicié à l’intérieur, de même qu’une fenestration abondante et orientée au sud profitant au maximum de l’apport énergétique du soleil. Les matériaux utilisés auront, entre autres, de très faibles taux de composés organiques volatils (VOC) et ne contiendront pas de formaldéhyde.  Construites sur dalles de béton, les habitations n’auront pas de sous-sol, «souvent source de problèmes de santé » selon l’ASEQ.

Le 7 février dernier, l’ASEQ recevait confirmation de la Société d’Habitation du Québec que 40 unités de logement seront réservées pour son projet d’habitat sain et abordable. 50% des logements seront subventionnés, et les autres auront un loyer légèrement moins cher que la moyenne des loyers de la région. 

Toute personne intéressée par l’achat ou la location d’une maison détachée, jumelée, en rangée ou en copropriété peut se rendre sur la page web de l’organisme pour y remplir un formulaire de réservation jusqu’au 20 février 2013.

En savoir plus: http://www.aseq-ehaq.

Le Groupe de ressources techniques qui gèrera la construction des logements: http://www.reseau2000plus.qc.ca/

Évènements à suivre

Jeudi, 29 Septembre, 2016 - 08:00
Ne manquez pas l'ExpoHabitation d'Automne!
Jeudi, 20 Octobre, 2016 - 00:00

Pour poser une question technique, adressez-vous à nos experts.