Subventions et Aides financières

Énergie : des choix rentables et verts à la fois

Énergie : des choix rentables et verts à la fois
© Céline Lecomte

L’énergie la plus verte est celle qu’on ne consomme pas! Et c’est aussi celle qui coûte le moins cher.

 
Ainsi, la première des choses à faire lors de la rénovation ou de la construction d’une maison, est de s’assurer de son efficacité énergétique. Le programme Rénoclimat, géré par l’agence d’efficacité énergétique (AEE) offre justement à moindre coût un test d’infiltrométrie aux propriétaires désirant rénover leur maison. Le coût d’inscription au programme est de 150$ et donne droit à la visite d’un technologue pour effectuer un test d’infiltrométrie qui à lui seul revient en temps ordinaire à 300$. Une fois le test effectué, le technologue remet un rapport qui décrit tous les travaux de rénovation à réaliser pour améliorer la performance énergétique de la maison. Cette première étape est très rentable car elle permet de cibler les actions à entreprendre en localisant avec précision les fuites d’air. Ainsi, le propriétaire sait s’il vaut mieux qu’il investisse dans le calfeutrage de ses fenêtres, ou plutôt des vieilles cheminées ou bouches d’aération. Qui plus est la participation au programme Rénoclimat permet de bénéficier du programme fédéral écoÉNERGIE et de recevoir une aide financière pour la réalisation des travaux. A noter : les propriétaires de –plex sont désormais admissibles à Renoclimat. 
 
Pour ceux qui veulent pousser un peu plus loin, une bonne option consiste aussi à installer des récupérateurs de chaleur des eaux de drainage (Powerpipe ou GFX). Sans générer d’énergie, ces appareils abordables se branchent sur le drain principal de la maison et utilisent la chaleur des eaux usées afin de préchauffer l’eau qui alimente le chauffe-eau. Composés principalement de cuivre, leur coût dépend du cours de ce matériau, et il est difficile de prévoir le retour sur investissement de cet appareil. Par contre, des tests réalisés par Hydro Québec ont montré qu’ils permettent d’économiser jusqu’à 40% sur la facture d’eau chaude. Ils sont présentement subventionnés par le Fonds en efficacité énergétique mais seulement pour les clients de Gaz Métropolitain
 
Une troisième option relativement abordable consiste encore à s’équiper d’un chauffe-eau solaire pour préchauffer l’eau d’un système de chauffage ou l’eau chaude domestique. Cette source d’énergie renouvelable est souvent la plus efficace et la plus rentable de toutes les énergies alternatives dépendamment du type de projet sur lequel c’est implanté. En moyenne, on estime qu’au Québec l’installation de deux capteurs peut combler les besoins en eau chaude d’une famille de trois personnes. De plus, ce type d’appareil est de plus en plus facile à rentabiliser vu que l’AEE offre depuis 2009 une subvention de 2700 à 4250$ pour l’achat d’un chauffe-eau solaire. Cette subvention est attribuée en fonction du type de chauffe-eau solaire acheté et du nombre de capteurs solaires installés. En savoir plus : http://www.ecohabitation.com/actualite/subventions

Évènements à suivre

Pour poser une question technique, adressez-vous à nos experts.