Structures et Fondations

[Enveloppe performante] Des dessins techniques pour les sous-sols

Un manuel illustré partagé gracieusement par Hammer & Hand, pour assurer contrôle thermique et protection contre l’humidité et l’infiltration d’eau.

sous-sol, construction, rénovation, isolation, drainage, étanchéité
Rénovation, sous-sol © Hammer & Hand
Hammer & Hand est un entrepreneur général de plus de 20 ans d’expertise. Leurs bureaux à Portland et Seattle mettent à profit la science du bâtiment du 21e siècle et l’artisanat de précision pour des projets durables. Guidé par une solide science du bâtiment et façonné par l’expérience de Hammer & Hand dans les bâtiments passifs de haute performance, le manuel présente les meilleures pratiques en construction/rénovation de bâtiments. Il nous est partagé dans un esprit de collaboration et c’est pourquoi l'entreprise a permis à Écohabitation de le traduire.

 

Dans cette première section: les sous-sols 

  1. Sous-sols – Nouvelles constructions
  2. Sous-sols – Bris capillaires
  3. Sous-sols – Pare-vapeur sous la dalle
  4. Sous-sols – Rénovations

1. Sous-sol – Nouvelles constructions

Vous le savez. Ce qui importe le plus au sous-sol, outre l’intégrité structurelle, est la protection contre l’humidité et l’infiltration d’eau, de même que le contrôle thermique. Les nouvelles constructions offrent le luxe d’installer les différentes couches de protection à l’extérieur des murs de fondation. Le procédé que l’on préfère: une membrane élastomère appliquée directement sur le béton, suivi d’un tapis de drainage avec tissu filtrant intégré. L’eau présente dans le sol adjacent pourra ainsi s’écouler vers un drain posé dans un lit de gravier à la base de la semelle de fondation.

Une bande d’étanchéité à base de bentonite de sodium posée au-dessus d’un bris capillaire sur la base de la fondation freine le mouvement de l’humidité au travers du joint froid situé entre la semelle et le mur de fondation. Pour limiter le transfert de chaleur, d’air et d’humidité, nous préconisons un isolant en mousse pulvérisé de faible ou moyenne densité dans la cloison murale (ou une couche continue de panneaux rigides en polystyrène expansé contre le mur de béton recouvert d’un isolant soufflé directement par-dessus, dans la cloison). La dalle de béton repose finalement sur un isolant rigide de 2 à 6 pouces avec bris thermique, recouvert d’une membrane multicouche qui freine la montée de l’humidité par capillarité, complétant la protection des fondations.

A. Cloison sèche (gypse)
B. Mur en 2x4
C. Espace de 1 à 2 1/2” entre les montants et le mur de fondation
D. Polyuréthane giclé de basse ou moyenne densité entre et derrière les montants.

E. Mur de fondation

F. Membrane élastomère

G. Matelas drainant en géotextile

H. 4” minimum de roches ou gravier concassé et nettoyé
I. Tuyau de drainage de 4”, avec trous vers le bas
J. 2 à 4” d’isolant rigide

K. Non indiqué: si un isolant rigide est utilisé sur le mur extérieur, protéger le dessus avec un revêtement ou une planche protectrice. Sous le niveau du sol, placer l’isolation entre le matelas drainant et la membrane élastomère. L’isolant doit être protégé avec un fini durable lorsqu’il est prolongé au-dessus du sol.

 

Vision rapprochée…

A. Géotextile filtrant
B. Gravier concassé
C. Tuyau de drainage de 4”, avec orifices vers le bas. Positionné au bas de la semelle de fondation

D. Semelle de fondation
E. Matelas drainant en géotextile
F. Membrane élastomère

G. Joint scellant expansible qui freine l’eau*

H. Mur de fondation
I. Bris capillaire liquide (voir section 2) (ou sous forme de membrane)
J. Mousse de faible ou moyenne densité
K. Cloison sèche
L. Dalle
M. Pare-vapeur scellé de 12 mil. qui remonte le long des murs de fondation, (voir section 3)
N. 2 à 4” d’isolant rigide

*Les joints devraient être installés sur toutes les jonctions de la fondation, sous le niveau du sol. On le place à un minimum  de 3” vers l’extérieur du mur de fondation.

 

2. Sous-sol – Bris capillaires

Bande d’étanchéité à base de bentonite de sodium (au Québec, on utilise plutôt des membranes plastique) + bris capillaire  

Semelles recouvertes d’un fluide étanche agissant comme frein capillaire

Membrane élastomère

Bris capillaire liquide appliqué sur toute la surface de la semelle

© Hammer & Hand

3. Sous-sol – Pare-vapeur sous la dalle

Tous les joints et points de pénétrations du pare-vapeur sont parfaitement scellés

© Hammer & Hand

4. Sous-sol – Rénovations

La rénovation des sous-sol exige un soin et une attention particuliers, pour la gestion de l’humidité, mais comporte également une contrainte unique dans la plupart des cas: tous nos efforts sont limités à l’intérieur de la structure.

Selon notre expérience, il existe deux types de sous-sol: ceux qui fuient maintenant et ceux qui vont fuir à l’avenir. Par conséquent, nous vous proposons la pose d’un système de drainage efficace à la base du mur de fondation, relié à un système d’évacuation des eaux.

Tout d’abord, on pose un drain français intérieur qui captera toute l’eau qui fuit au travers des murs de fondation. Par la suite, on installe un matelas drainant sur la face intérieure des murs de fondation qui achemine les eaux vers le drain. Finalement, on scelle le tout et isole par-dessus pour un bon contrôle de l’humidité et des échanges de chaleur.

Installer une drain français intérieur – étape par étape

1. Conditions existantes

  • Enlever une partie du plancher de béton existant avec une scie à béton ou un marteau perforateur de plus de 75 lb.
  • Couper le plancher de béton sur une distance minimale de 14 pouces du mur de fondation (et plus large si la semelle est dans le chemin).
  • Pour maintenir la stabilité du mur de fondation, laisser intactes des sections de 16 pouces du plancher de béton, à tous les 15 à 20 pieds.

2. 

  • Après avoir enlevé le béton, creuser une tranchée de 12 pouces en partant du haut du plancher de béton.
  • Pendant les travaux, utiliser une pompe de puisard pour gérer l’eau au besoin.
  • Le bac de vidange connecté à la pompe doit toujours être muni d’un couvercle étanche à l’air et à la vapeur.
  • Le bassin de puisard doit être entouré d’au moins 6 à 8 pouces de gravier ¾ net lavé.
  • NE PAS toucher au mur de fondation ou à la semelle. Maintenir un angle de 45 degrés pour éviter tout problème structurel.

3. 

  • Poser un géotextile résistant dans la tranchée.

4. 

  • En partant du puisard, poser des tuyaux en plastique perforés dans la tranchée (les trous vers le bas).
  • La pente typique est généralement de 1/4” par 5 pieds.
  • Le drain est d’ordinaire un tuyau de PVC rigide de  1-1/2”.
  • Toujours placer un clapet anti-retour directement au-dessus de la pompe.

5. 

  • Remplir la tranchée avec du gravier concassé de ¾ à 1- 1½ pouces, lavé.

6.

  • Placer un matelas drainant sur les murs de fondations, qui descend jusqu’au drain.

7. 

  • La surface du béton qui a été coupée doit être brossée et poncée afin que le nouveau béton puisse y adhérer parfaitement.
  • Couler du nouveau béton à la même hauteur que le béton existant.

 

Note : afin d’éviter que le bois au niveau des fondations et des solives n’entre en contact avec l’air humide présent derrière le matelas drainant, il faut couper celui-ci tout juste avant les montants. (Attention. Écohabitation propose plutôt le contraire: si on peut continuer la membrane derrière la solive de rive, c'est l'idéal!)

8. 

  • Poser la structure à 1 pouce du mur de fondation, avec un bris capillaire sous le montant inférieur.
  • Installer un coupe-feu à la vertical, selon le code.

9. 

  • Pulvériser l’isolant sur les solives et le mur de fondation.

10.

  • Poser la cloison sèche.

Par la suite, quoi faire pour le plancher:

  1. Le laisser tel quel – polir ou vernir la dalle.
  2. Poser un pare-vapeur sur la dalle et poser un nouveau plancher.
  3. Ajouter un isolant rigide sur la dalle et poser un nouveau plancher.
  4. Retirer toute la dalle, poser un isolant rigide, un pare-vapeur et couler une nouvelle dalle.

Toujours penser à ajouter un système anti-radon. Poser une colonne passive ou fournir l’électricité près du puisard pour faciliter l’ajout d’un système actif si nécessaire.

© Hammer & Hand

À LIRE AUSSI SUR LE MÊME THÈME

Évènements à suivre

Samedi, 30 September, 2017 - 10:00

Pour poser une question technique, adressez-vous à nos experts.