Eau et Plomberie

Un filtre à eau québécois et écolo

Le filtre à eau Ovopur.
Le filtre à eau Ovopur. Image Aquaovo.

Près d’un tiers des ménages québécois consomment de l’eau en bouteille. Cette pratique engendre des déchets, près de 800 millions de bouteille par année (chiffre RecycQuébec). Dommage. Une alternative efficace existe : le filtrage de l’eau du robinet. Ovopur, un système lancé au Québec il y a 5 ans, est un choix intéressant. Descriptif et précisions, avec l'aide du designer en chef et cofondateur d’Aquaovo, Manuel Desrochers, qui est aussi un ancien collaborateur d’Écohabitation !

 

Le filtre à eau Ovopur, c’est quoi ?

Une bonbonne en porcelaine qui contient et purifie l’eau du robinet, pour limiter la présence de chlore, de métaux lourds, des algues, des champignons, du calcaire, des résidus de médicaments...
Ce n’est pas que l’eau du robinet, au Québec, soit de mauvaise qualité. C’est peut-être une des meilleures au monde. « Mais beaucoup ne se satisfont pas du goût de chlore et de la présence de métaux lourds et de résidus médicamenteux, même à toutes petites doses », observe Manuel Desrochers. Quant à la qualité de l’eau en bouteilles, elle n’est pas aussi enthousiasmante qu’on pourrait le penser : elle n’est pas stérilisée et on peut y dénombrer plus de bactéries que dans l’eau du robinet.
 

Ce filtre à eau est-il vraiment écologique ?

La réponse est oui, et pour plusieurs raisons. Ovopur c’est :
  • Uniquement des matières durables, renouvelables ou recyclables. Les composantes plastiques ont été réduites au minimum et sont généralement recyclables.
  • La réduction des déchets liés à la consommation d’eau en bouteille, industrie polluante (production, transport).

Quelles différences entre ce filtre à eau et une carafe classique ?

  • Son volume et son fonctionnement. La contenance est de 15 litres : 11 dans le réservoir de l’eau filtrée, 4 dans celui de l’eau à filtrer.
  • Sa forme en œuf. Des recherches sur l’eau ont démontré que cette forme favorise le mouvement et la régénération de l’eau.
  • La qualité de ses matériaux. La porcelaine, connue pour ses propriétés thermiques.
  • La combinaison de la forme (œuf) et de la matière (porcelaine) permet de réduire le risque de stagnation et de développement des bactéries que l’on connaît avec les carafes classiques.

Ovopur, ça fonctionne comment?

Il suffit de remplir le réservoir supérieur de filtration, d’une capacité de 4 litres. L’eau passe alors dans une cartouche de filtration multicouche réutilisable, composée d’une poudre de cuivre et de zinc,  de « charbon activé » et de biocéramique qui limitent la présence des polluants. Puis, elle est conservée dans le réservoir principal, d’une capacité de 11 litres, dont le niveau est indiqué par une jauge magnétique. « On ajoute 2 à 4 litres chaque jour de semaine dans la fontaine, une douzaine si on est à la maison toute la journée », commente Manuel Desrochers.
Et pour se servir ? Il suffit d’actionner la poignée!
 

Le filtre à eau, est-ce que c’est cher ?

Oui, pour ceux qui ne consomment que de l’eau du robinet. Non pour ceux qui apprécient l’eau en bouteille : s’ils dépensent autour de 820 dollars la première année (la fontaine elle-même et les trois filtres annuels), cela ne leur coûtera plus que 159 dollars annuels les années suivantes. C’est bien moins cher que d’acheter de l’eau en bouteilles.
 

L’eau filtrée, c’est meilleur ?

« Les adeptes d’Ovopur qui ne buvaient que l’eau du robinet se sont mis à boire deux à trois fois plus d’eau qu’avant parce qu’ils la trouvent vraiment bonne » assure Manuel Desrochers. A vous de juger!

Évènements à suivre

Jeudi, 29 Septembre, 2016 - 08:00
Ne manquez pas l'ExpoHabitation d'Automne!
Jeudi, 20 Octobre, 2016 - 00:00

Pour poser une question technique, adressez-vous à nos experts.