Isolation Insonorisation Étanchéité

Des fixations pour isolants, sans ponts thermiques!

Un nouvel épisode de notre série du «produit du mois». Sous les feux de notre projecteur, une solution pour fixer l’isolation rigide tout en évitant les ponts thermiques.

Produit du mois: des fixations pour isolants, sans ponts thermiques!
© Rodenhous

La construction durable, ça bouge! Presque chaque jour, de nouveaux produits sortent sur le marché: plus performants, plus efficaces, plus innovants, plus écologiques ou meilleurs pour la santé. Écohabitation se tient sans cesse au courant des actualités et vous partage ses belles découvertes ainsi que ses valeurs sûres.

Aujourd'hui, les attaches de plastique pour les isolants rigides. 

Afin d’économiser sur les factures de chauffage, la plupart des projets résidentiels visent aujourd’hui une enveloppe très performante et durable. Mais outre l’isolant, de multiples aspects sont à prendre en compte: fuites d’air, migration de la vapeur et ponts thermiques, entre autres. Mais que faire lorsqu’on sait que les attaches métalliques que l'on fixe pour maintenir en place les isolants en panneaux ou en matelas font perdre près de 25 % à l’isolation ajoutée?

C’est simple! On opte pour des fixations en plastique, constituées de polypropylène rigide!

Ces fixations sont principalement utilisées pour fixer des isolants rigides à des murs de béton ou de maçonnerie. Elles peuvent aussi être utilisées pour fixer d’autres revêtements légers. Il suffit de percer un trou à travers l’isolant et le mur, d’y insérer la fixation, et … c’est tout! Pas de colle toxique, ni de fixations métalliques génératrices de ponts thermiques. 

On aime aussi

  • La simplicité d’installation
  • La réduction draconienne des ponts thermiques et des risques de condensation
  • La suppression des risques de corrosion
  • La tête large des attaches qui étale la charge portée sur l’isolant sur une grande circonférence

L’avis du service technique d’Écohabitaiton: «On manque souvent de place pour isoler de l’intérieur. Alors il est dommage de gâcher la performance souvent minime de l'isolant avec des fixations qui créent des ponts thermiques et qui peuvent faire chuter du quart la performance du matériau isolant. Utiliser ces fixations pour attacher un isolant rigide à la fondation est donc une très bonne idée. 

Par contre, les fixations ne semblent pas être assez fortes pour maintenir des panneaux de gypse. Il est donc nécessaire d’ajouter une ossature par-dessus qui permettra le passage du câblage électrique, l’ajout d’isolant en laine et le maintien du revêtement intérieur. Attention dans ce cas à ne surtout pas ajouter de polyéthylène sur la face intérieure de l’ossature (problèmes d’humidité en perspective), et n’oubliez pas de sceller les joints de l’isolant rigide pour garantir l’étanchéité à l’air !».

@ Rodenhouse

 

 

Pas convaincu? Constatez les ponts thermiques que créent les vis métalliques!

© Benjamin Zizi pour Écohabitation

Principales marques des attaches plastiques:

Le diamètre des trous à percer est de 7.9 mm (5/16 po).

Il est possible de fixer jusqu’à 100 mm d’isolant rigide (4 po) – ce qui nécessite environ 8 fixations par panneau d’isolant (4 po x 8 po).

Où se procurer les attaches ?

Pour en savoir plus :

 

À LIRE AUSSI SUR LE MÊME THÈME

Évènements à suivre

Samedi, 12 August, 2017 - 10:00
Samedi, 30 September, 2017 - 10:00

Pour poser une question technique, adressez-vous à nos experts.