Rénovation Écohabitation

Gros coup de pouce pour la rénovation verte au Québec

Le gouvernement provincial lance pour une année le crédit d’impôt ÉcoRénov, et bonifie le programme Rénoclimat. Efficacité énergétique, énergie solaire, récupération des eaux pluviales, foyers de masse… La palette des travaux concernés est audacieuse.

Montage Paola Duchaine, Écohabitation
Montage Paola Duchaine, Écohabitation
Notez que le crédit d'impôt ÉcoRénov n'est plus en vigueur depuis le 1er novembre 2014. L'article ci-dessous est conservé en archives à titre informatif. Cependant, le crédit d'impôt peut être demandé pour des travaux effectués selon les critères avant le 31 octobre 2014. Visitez le site de Revenu Québec pour toutes infos. Consultez notre guide Subventions et aides financières mis à jour pour trouver une aide financière qui vous convienne. 

 

Le crédit d'impôt ÉcoRénov est un programme provincial indépendant, géré par Revenu Québec, et n'est pas affilié à l'organisme Écohabitation. Pour toute questions sur le programme, veuillez contacter directement Revenu Québec :
Région de Québec 418 659-6299
Région de Montréal 514 864-6299

La nouvelle est tombée hier, 7 octobre 2013 : le gouvernement du Québec a décidé de soutenir davantage ceux de ses citoyens qui veulent économiser l’énergie au niveau résidentiel. Après le nouveau Code de construction, après Novoclimat 2.0, c’est un pas de plus en faveur de la construction et de la rénovation vertes. Le programme Rénoclimat est également bonifié. Le Québec a rattrapé son retard en matière d’habitation écologique. Nous saluons ce texte auquel nous ne nous attendions pas. Voici nos commentaires ci-dessous.

Le programme Rénovation Écohabitation peut vous aider à profiter pleinement du crédit d’impôt ÉcoRénov en guidant vos travaux!

 

Le crédit d'impôt provincipal ÉcoRénov, géré par Revenu Québec, et le programme Rénovation Écohabitation, géré par Écohabitation, sont deux initiatives distinctes et indépendantes l'une de l'autre. Cependant, plusieurs des travaux écologiques admissibles et reconnus par ÉcoRénov font partie des gestes et bonnes pratiques écologiques proposés par notre programme Rénovation Écohabitation. Que vous planifiez des rénovations de votre système de chauffage, de vos revêtements extérieurs, de vos fondations, on encore des travaux d'isolation, découvrez ici la liste, par pièce, des gestes de notre programme Rénovation Écohabitation qui s’appliquent aux travaux reconnus par ÉcoRénov.

 

À partir de maintenant et jusqu’au 31 octobre 2014, un certain type de travaux de rénovation (permettant une meilleure efficacité énergétique et un impact moindre de l’habitation sur l’environnement) seront remboursés à hauteur de 20%, pour une dépense totale minimale de 2500$ et maximale de 52 500 $.

La liste très détaillée des travaux est à lire ici. On y trouve des précisions concernant l’isolation, l’étanchéisation, les portes et fenêtres, les systèmes de chauffage, de climatisation, de chauffe-eau, de ventilation, et la conservation et qualité de l’eau. Voici les commentaires de Emmanuel Cosgrove, directeur d’Écohabitation, et de Benjamin Zizi, conseiller technique en bâtiments durables à Évaluations Écohabitation.

© Céline Lecomte pour Écohabitation
© Céline Lecomte pour Écohabitation

*Les valeurs isolantes.

Emmanuel Cosgrove : « Que les vieilles maisons répondent plus ou moins au Code pour les maisons neuves est une bonne idée. » Benjamin Zizi : « Les exigences pour les combles et les murs de fondation sont les mêmes que pour le nouveau Code de construction, ce qui est excellent s’agissant ici de rénovation. Pour les murs, l’exigence est moindre, ce qui est logique eu égard au fait qu’il y a déjà de l’isolation dans le mur initial, et à la difficulté de ré-isoler dans le cadre d’une rénovation. Lors de votre rénovation, n’oubliez pas le pare-air avant de poser l’isolant. L’étanchéité à l’air permet des économies d’énergie qui peuvent être aussi importantes que l’isolation. »

*Étanchéisation à l’eau des fondations. 

Emmanuel Cosgrove : « C’est excellent. Cette exigence rejoint notre programme Rénovation Écohabitation. C’est une des seules mesures qui peuvent améliorer la durabilité physique des vieilles maisons. Cela permet d’éviter les inondations qui causent tant de pertes et envoient des matériaux moisis à l’enfouissement. »

ÉcoRenov : quelques erreurs

« Il ne fallait pas rendre admissible les isolants qui sont seulement "sans urée formaldéhyde", regrette Emmanuel Cosgrove : la plupart le sont désormais! De fait, presqu’aucun isolant n’est exclu dans ce texte. C’est dommage ». Quant à l'aménagement d’un toit vert "répondant à la certification LEED" : « LEED n’a pas d'exigences particulières sur la construction et les techniques de construction d'un toit vert, mais il valorise ces mesures quand elles sont là », rappelle le directeur d’Écohabitation (quelques précisions ci-après). Mise à jour: depuis la mise en ligne de cet article, Revenu Québec a précisé ce qu'il entendait par "toit vert". Voyez la rectification ici. 

*Étanchéisation à l’air de l’enveloppe.

Emmanuel Cosgrove : « C’est une bonne mesure… mais elle ne sera pas vérifiée par un test d’infiltrométrie. N’importe quel travail d’étanchéité sera admissible même s’il est inefficace. Dommage. »

© Écohabitation
© Écohabitation

* L’aide financière pour les installations solaires.

Benjamin Zizi : « Un bon pas en avant puisque les prix sont actuellement assez dissuasifs. Toutefois, nous sommes réservés sur les installations solaires thermiques. Elles marchent bien en théorie mais pas toujours en pratique. Nous recommandons les panneaux photovoltaïques, même pour chauffer l’eau, ainsi que le démontrent les concepteurs de la maison Kénogami. Mais branchez-vous suir le réseau d’Hydro-Québec : les batteries ou accumulateurs ont un impact environnemental important. » Emmanuel Cosgrove : « Un très bon point. C’est Noël pour les énergies renouvelables, le chauffe-eau solaire, le combiné photovoltaïque-thermique, la géothermie… »

*Systèmes de chauffage.

Emmanuel Cosgrove : « On reconnaît le programme fédéral ÉcoÉnergie, fermé par le Parti conservateur. C’est très précis, et on se demande qui va pouvoir contrôler le respect de toutes ces exigences. Faute de loi ou d’inspections, il peut y avoir des abus ou des incompréhensions.» 

* Les systèmes de chauffage au bois.

Benjamin Zizi : « La norme américaine EPA conseillée dans le texte est intéressante mais, à l’instar de la certification LEED, nous conseillons de choisir un poêle dont les émanations de particules sont en dessous de 2,5 g/h (poêles catalytiques) et 4,5 g/h (poêles non-catalytiques), et dont la prise d’air se fait de l’extérieur. »

* Traitement des eaux usées, citerne de récupération des eaux pluviales, restauration de la bande riveraine, décontamination des sols...

Benjamin Zizi : « C’est une très bonne idée de ne pas se cantonner au bâtiment et de proposer un crédit d’impôts pour favoriser ces mesures de protection de l’environnement extérieur. » Emmanuel Cosgrove : « Aider à l’installation d’un système de traitement des eaux usées, c’est excellent pour ceux qui le mettent aux normes pour ne pas contaminer les lacs avoisinants. »

Si ce crédit d’impôt est une excellente idée, il entre en contradiction avec la politique pro-pétrole de l’Ouest canadien que semble développer le gouvernement Marois. On aimerait que les deux milliards de dollars de la relance économique annoncée hier ne reposent pas sur un supposé eldorado pétrolier... Et on aimerait que ce programme dure plus d'un an ! Mais les échéances électorales provinciales ont sans doute empêché de voir plus loin. 

À suivre!

POUR PLUS D'INFORMATIONS

Si vous voulez des renseignements concrets et précis, merci de contacter Revenu Québec. Voici les liens et références et numéros de tel utiles.

Revenu Québec - Lien vers le site Internet ici. 
Revenu Québec - Lien vers les références téléphoniques par région
Voici le lien vers le bulletin d’information qui détaille plus précisément le Crédit d’impôt ÉcoRénov (page 3 à 12)
Liste téléphonique:
Région de Québec 418 659-6299
Région de Montréal 514 864-6299

Encore des questions ? Un projet en vue ? Les formations Rénovation écologique abordera le crédit d'impôt ÉcoRénov et permettra de le démystifier. Voir nos prochaines dates de formations ici.

 

Précisions sur les toits verts : il y a beaucoup de flou autour de la mesure "Aménagement d'un toit vert répondant à la certification LEED". Tout d'abord, la certification LEED ne certifie pas les produits, mais les bâtiments! Il n'y a donc aucun toit qui peut être certifié LEED... même si la certification LEED valorise bien entendu certains types de construction de toit. Ensuite, à quel type de toit vert fait-on référence? On pense naturellement à un toit végétalisé, mais les toits verts (comprenez "à faible impact environnemental") ne se limitent pas à ça. Un toit vert selon LEED cela peut tout aussi bien concerner ces différentes mesures :  réduction du ruissellement des eaux de pluie sur la toitureréduction des charges de refroidissement grâce à la réduction des effets d'Îlots de chaleur sur le siteoptimisation des matériaux de charpente pour la toiturechoix de matériaux à faible impact environnemental pour la toiture. Tous ces choix sont des choix plus "verts" pour les toitures selon LEED. Mise à jour: depuis la mise en ligne de cet article, Revenu Québec a précisé ce qu'il entendait par "toit vert". Voyez la rectification ici. 

Voyez aussi la nouvelle subvention Chauffez Vert ici, qui est cumulable avec ÉcoRenov et facilite le remplacement de votre système de chauffage au mazout par un système électrique ou renoiuvelable. 

À LIRE AUSSI SUR LE MÊME THÈME

Évènements à suivre

Pour poser une question technique, adressez-vous à nos experts.