Certification LEED

Our House: une communauté remarquable mobilisée pour un projet de construction

Ces maisons jumelées d’Ormstown, en Montérégie, ont une histoire hors norme. Tout récemment certifiées LEED® Platine, elles sont le résultat de l’implication d’une communauté entière pour une cause généreuse.

Our House, une communauté remarquable mobilisée pour une construction LEED Plati
Our House, une communauté remarquable mobilisée pour une construction LEED Platine © New Frontiers School Board

Our House, c’est l’histoire d’une communauté réunie autour d'un projet remarquable, couronné fin 2017 par le Prix d'excellence de l'administration publique de Québec et dont les maisons viennent de recevoir la certification LEED® Platine.

Du début à la fin de cette aventure, plus d’une centaine de personnes ont donné de leur temps et de leur énergie: une coordonnatrice enthousiaste, des professeurs engagés, des apprentis charpentiers et leur commission scolaire, un organisme de formation en habitation durable, un organisme philanthrope bâtisseur, des commanditaires généreux, une rockstar, des donateurs anonymes, des bénévoles de chantier et tout un village!

Trouver des solutions, apprendre ensemble, apporter son aide et se dépasser: voilà le leitmotiv de cette aventure hors norme, que nous vous contons ici.

Alice Loney et la Commission scolaire New Frontiers

Tout a commencé en 2010, lorsqu’Alice Loney, alors Coordonnatrice du programme Charpenterie-menuiserie du Centre de formation professionnelle Châteauguay Valley, s’est mise en quête d’experts pour offrir aux professeurs une conférence sur l’habitation durable et la certification LEED®. Emmanuel Cosgrove, directeur d’Écohabitation et Mike Reynolds, directeur d’Ecohome ont répondu à l’invitation. Enthousiaste, le groupe de professeurs de charpenterie a tout de suite accroché à l'approche durable. Trois des enseignants du programme ont depuis décroché leur titre de PA LEED.

C’était le début du riche partenariat entre la Commission scolaire et Écohabitation.

Écohabitation et Habitat pour l’Humanité: des partenaires pour construire durable et utile

La Commission scolaire New Frontiers a toujours privilégié le travaill en collaboration avec la communauté. John Hodges, professeur du programme de Charpenterie, effectuait depuis longue date du bénévolat sur les chantiers d’Habitat pour l’humanité – Québec. Cet organisme favorise l’accès à la propriété aux familles à revenu limité depuis des décennies. Il fait partie d'un réseau de 69 organismes affilés locaux, qui rassemble de nombreux partenaires et plus de 50 000 bénévoles chaque année pour bâtir des maisons.

De cette collaboration est née l’idée de combiner les missions des uns et des autres, pour un projet gagnant à tous les niveaux: plutôt que de faire construire aux étudiants le traditionnel hangar ou cabanon, destiné à être démonté plus tard, il a été imaginé que les étudiants du programme de Charpenterie-menuiserie construiraient en atelier une maison préfabriquée réelle, conforme au code de construction, et même le dépassant en performance et durabilité. Les professeurs voulaient offrir aux étudiants une expérience allant au-delà des compétences habituellement acquises dans les écoles. Écohabitation s’est d’ailleurs offert pour accompagner le processus de construction et certifier le bâtiment LEED®.

Cette maison serait ensuite installée sur un terrain, pour devenir la propriété d’une famille à revenu limité, dans le cadre des actions d’Habitat pour l’humanité.

La Ville d’Ormstown, où est situé le Centre de formation professionnelle Châteauguay Valley, a accueilli le projet à bras ouverts: elle a proposé un terrain à Habitat pour l’humanité à son prix d’évaluation de 1981 (pour ainsi dire offert). Elle s’est aussi engagée ne pas soumettre le terrain aux taxes municipales et a offert tous les frais administratifs. Et bien que la rue y menant n’était pas encore ouverte, elle l’a relié gratuitement aux réseaux d’eau et d’égout.

Les plans de la maison © John Hodges

La communauté se mobilise pour réunir de l’argent

La petite communauté d’Ormstown est tissée serré. Il n‘a pas fallu des mois pour organiser la recherche de fonds. Dix personnes se sont réunies pour mettre sur pied un comité, baptisé Habitat in the Valley.

Parmi les initiatives réalisées, un concert-bénéfice a été organisé. Le 25 octobre 2013, des musiciens comme Martin Deschamps et les Durham County Poets, mais aussi certains professeurs du centre de formation ainsi que Mike Reynolds ont foulé les planches de la scène de l’événement. Le concert, animé par Nanette Workman (l’artiste qui a eu tant de succès en chantant dans Starmania et auprès des Rolling Stones et John Lennon) a eu un franc succès.

Au final, des milliers de dollars ont été amassés pour le projet Our House, un effort concerté des partenaires, au travers d’une foire municipale, des activités du Club 4-H d’Orsmtown, de vente de crème glacée par les plus jeunes, de campagnes de sociofinancement…

Concert de levée de fonds à Ormstown © Peter Dahms
Concert de levée de fonds à Ormstown © Peter Dahms

Matériaux: des manufacturiers s’impliquent

Côté industrie de la construction, des offres généreuses sont venues faciliter la réalisation du projet. Des manufacturiers comme ROCKWOOL (anciennement Roxul), Delta, Convectair et Bain Magique ont gracieusement offert matériaux et produits, et d’autres, comme le Groupe Crête, Fenplast et Legalett ont proposé des rabais conséquents pour les fermes de toit, les portes et fenêtres et la dalle sur sol isolée.

Construction: des cohortes d’étudiants entières mettent la main à la pâte

Les fonds et matériaux rassemblés, a pu débuter la conception de la maison. Le design a été le fruit d’une conception intégrée complète: des enseignants de la Commission scolaire, accompagnés de l'ingénieur Michel Beaulieu et de Mike Reynolds d’Ecohome se sont attelés à la tâche. Ce processus de réflexion collective a abouti sur l’idée de construire un projet de deux maisons modulaires jumelées, plutôt qu’une seule. Plus performant énergétiquement, le projet pourra aussi accueillir deux familles!

La construction a été planifiée pour être réalisée entre août 2016 et janvier 2017: 90 % seraient réalisés dans les ateliers de la Commission scolaire, par quatre cohortes d’étudiants par session. Le projet a été intégré dans le programme pédagogique des étudiants:

  • structure;
  • isolation et l’étanchéité;
  • finition extérieure;
  • toits;
  • installation des portes et fenêtres;
  • pose de gypse et réalisation des escaliers.

Les travaux d’électricité, de plomberie et de construction des armoires ont été effectués par les étudiants d’autres Commissions scolaires qui proposent les programmes de formation. Des professionnels locaux ont fait les travaux d'électricité et de plomberie (entre autres) sur le chantier: les deux entrepreneurs DrMess et JL Priest ainsi que la Légion d'Ormstown.

Voici un petit échantillon d’images tirées du blog du professeur John Hodges qui a documenté le projet dès sa création.

© John Hodges

© John Hodges
Préparation pour la livraison! © John Hodges
Transport des maisons modulaires jusqu'au site © John Hodges
Installation des modules sur le site © John Hodges

Le pari réussi du projet Our House

Les 28 septembre et 4 octobre derniers, deux familles au revenu limité sont devenues les heureuses propriétaires de maisons jumelées. Ces émouvantes cérémonies de remise des clés ont marqué l’aboutissement de ce projet fédérateur.

La vidéo ci-dessous (en anglais) montre l’épisode final d’une série qui a documenté l’ensemble du processus, de la conception à la livraison, en passant pour toutes les étapes de construction.

 

 

Pour le futur : plus d’habitations abordables et durables!

Alice Loney, coordonnatrice du programme de Charpenterie-menuiserie, et John Hodges, professeur de charpenterie, sont très fiers de la réussite de Our House. « Cela a représenté un grand défi, explique John Hodge; nous avons commencé le projet avec un peu de naïveté, sans nous rendre compte de son ampleur!».

Mais l’esprit de coopération de toute l’équipe de la commission scolaire a porté ses fruits:  « Nous nous sommes dépassés pour la cause. Les liens entre les professeurs et l’administration se sont encore resserrés et les étudiants ont connu une motivation incroyable», commente Alice Loney. La construction en atelier de maisons modulaires haut de gamme, certifiées LEED®, a été une expérience vraiment enrichissante pour les étudiants.

« Our House a demandé aux participants des tonnes de personnes, des tonnes d’implication, des tonnes de rêves et des tonnes de planification!» lance John, enthousiaste. Le Prix d'excellence de l'administration publique de Québec, catégorie Éducation est d’ailleurs venu couronner cet acharnement!

Écohabitation adresse ses plus sincères félicitations à Alice et John, ainsi qu’à toute l’équipe de «probablement la meilleure école de charpenterie au Canada », pour reprendre les mots du directeur Emmanuel Cosgrove. Cet article se veut aussi un stimulant pour toutes les commissions scolaires et écoles de charpenterie du Québec qui voudraient réaliser une telle initiative!

L'équipe des professeurs qui ont porté le projet © NFSB
L'équipe des professeurs qui ont porté le projet © NFSB

Évènements à suivre

Pour poser une question technique, adressez-vous à nos experts.