Certification LEED

Montréal : deux bons projets résidentiels bientôt certifiés LEED

Écohabitation fait le point sur deux développements immobiliers LEED situés dans l’arrondissement Saint-Laurent, pionnier pour ses savantes négociations écolos avec les promoteurs. Il reste des unités à acheter !

Le projet de Sotramont, "Place des Nations". Image Studio Archimède.
Le projet de Sotramont, "Place des Nations". Image Studio Archimède.

 

La « Place des Nations » et « Les Maisons de Ville Challenger Ouest » sont actuellement les deux plus importants projets LEED Habitations sur l’Île de Montréal. Ils sont réalisés par Sotramont (150 unités) et Rodimax (160 unités). Les deux sont situés dans l’arrondissement Saint-Laurent et ce n’est pas un hasard. Cela s’explique par l’engagement du maire de l’arrondissement, Alan DeSousa, responsable du développement durable à la ville de Montréal.

Le Plan d’intégration et d’implantation architecturale de l’arrondissement n’exige pas la certification LEED, mais quand les promoteurs proposent le tracé de nouvelles rues, l’arrondissement négocie avec eux selon les secteurs. Par exemple, en contrepartie de l’acceptation des tracés, l'arrondissement exige des promoteurs que leurs projets d’habitations soient certifiés LEED à 70%.  Voici les détails de ces deux projets.

 

« Place des Nations », Montréal : des condos LEED chics et d’excellente qualité

Les constructions Sotramont proposent des condos luxueux à faible impact environnemental. La « Place des Nations » mise ainsi sur une qualité des matériaux et de la finition particulièrement élevée, sans égale au Québec selon nous. À la table de conception, Sotramont s’est adjoint des spécialistes en acoustique, en fenestration et en mécanique. Tous les tests sont effectués par des firmes indépendantes. 

Une thermopompe centrale à la fine pointe de la technologie alimente en chauffage et en climatisation les condos de façon indépendante selon les besoins de chaque occupant. Simultanément elle peut climatiser les unités Sud et chauffer celles au Nord. Sotramont appliquera cette approche à son nouveau projet de maisons de ville, les « Villas du Mistral », 12 unités de 4 étages en rangée.

En bref, les préoccupations écologiques de Sotramont se traduisent :

  • par une fenestration, une ventilation et une isolation autant thermique que sonore qui assurent à toutes les unités et aux lieux communs un confort et une luminosité exceptionnels;
  • par un souci éco-énergétique qui s'étend de la plomberie aux électroménagers (inclus dans le prix d'achat) en passant par l'éclairage et les armoires de cuisine;
  • et par une attention au niveau de la santé des occupants, par les choix de peintures et de matériaux de recouvrement dont les planchers de bois.

Données sur le projet :

  •  Le genre : immeuble contemporain avec piscine et barbecue
  •  Responsable : Guy Saint-Jacques
  •  Localisation : rue des Nations, arrondissement Saint-Laurent
  • Clientèle visée : elle est composée en majorité de jeunes couples (40%) mais aussi de jeunes familles et de parents qui veulent se rapprocher de leurs enfants qui demeurent dans le secteur. Cette clientèle achète surtout pour la qualité et elle est séduite par les avantages LEED, l’emplacement et la proximité des services.

Description des unités :

  • 150 unités résidentielles déjà certifiées Novoclimat réparties dans 3 bâtiments de 5 ou 6 étages
  • Superficie : entre 780 à 3 000 pieds 2
  • Livraison : d’ici septembre 2012.
  • Prix : unité de centre : à partir de 303 900 $ (766 pi ca); unité de coin : à partir de 369 900 $ (887 pi ca). Il reste deux unités à vendre!

Caractéristiques de durabilité :

  • Vise la certification LEED argent ou or
  • Balcons thermiquement indépendants de la structure
  • Climatisation et chauffage central. Thermopompe chauffant jusqu’à -10°C, relayée par le chauffage électrique
  • Fenestration pleine hauteur, haute performance énergétique «Low E», basse émissivité
  • Plancher de bois d’ingénierie avec membrane thermo-acoustique pare-vapeur
  • Armoires de cuisine sans urée-formaldéhyde en thermoplastique
  • Comptoirs de quartz dans la cuisine et les salles de bain
  • Rangement commun pour bicyclette
  • Éclairage DEL (consomme 10 fois moins qu’un éclairage halogène)
  • Accessoires de plomberie performante : consomme 30% moins d’eau
  • Colle sans formaldéhyde
  • Peinture sans COV
  • Matériaux utilisés provenant à moins de 800 km du lieu de fabrication, réduction des GES
  • Aménagement paysager sans arrosage
  • Plus de 60% des déchets de construction recyclés

 

Maisons de ville « Challenger Ouest », Montréal : un bon rapport qualité-prix

 

Maisons de ville Challenger Ouest. Photo Remax
Maisons de ville Challenger Ouest 

©Rodimax


 

Rodimax  offre un bon rapport qualité-prix possible pour sa nouvelle génération de « Maisons de Ville Challenger Ouest ».  Le design d’aménagement de 20 bâtiments composés de 8 unités adossées (4 d’un côté et 4 de l’autre) permet à la fois économie d’énergie et densité d’occupation. Les maisons révèlent aussi une excellente étanchéité et de beaux détails de finition tels que la fenestration. Chaque bloc de 8 unités a un chauffage central et un aménagement écologique du site. L’ensemble du projet vise la certification LEED argent. Rodimax se lance maintenant un nouveau défi : 1 163 condos répartis dans des tours de 6 étages dotés de 45 unités chacune.

 

Données sur le projet :

  • Le genre : blocs de maisons de ville en briques
  • Responsable : Guido Di Zazzo
  • Localisation : rue des Outardes, arrondissement Saint-Laurent
  • Clientèle visée : jeunes professionnels (ingénieurs, avocats, informaticiens etc.) Ce sont  souvent des acheteurs d’une deuxième ou troisième maison qui n’ont pas les moyens d’acheter au centre-ville.

 

Description des unités :

  • 160 unifamiliales déjà certifiées Novoclimat en copropriété, réparties en 20 bâtiments de 8 unités de 2 étages
  • Superficie : entre 2 059 à 2 314 pieds carrés par unité avec 2 à 4 chambres à coucher
  • Livraison : les blocs 1 à 7 (56 maisons) sont déjà livrées et sur le point de d’être certifiés. Les blocs 8 à 19 (104 maisons) seront livrés au printemps 2013 jusqu’en 2014.  Restent quelques unités à vendre!
  • Prix : entre 480K et 580K

 

Arrondissement Saint-Laurent: un exemple à suivre !

Pour l’instant, que ce soit sur l’Île de Montréal ou ailleurs au Québec, peu d’entrepreneurs ou de promoteurs d’envergures adoptent la certification LEED Habitations. Et de fait, à Montréal, aucun incitatif ou mesure n’existe pour encourager et stimuler cette certification. En ce sens, l’arrondissement Saint-Laurent fait figure de pionnier. Ses négociations avec les promoteurs, qui les conduisent à construire LEED, ne devraient-elles pas servir d’exemple à suivre non seulement pour les autres arrondissements mais aussi pour d’autres municipalités ?

 

Évènements à suivre

Pour poser une question technique, adressez-vous à nos experts.