Isolation Insonorisation Étanchéité

Nouveau règlement énergétique du bâtiment : il manque un contrôle de l’étanchéité !

Isolation, étanchéité, nouveau règlement énergétique du bâtiment
© Cali4Beach, CC

Lancée le 17 novembre sur le site de l’Assemblée nationale, une pétition à l’initiative d’Ecohabitation demande un nouveau règlement énergétique du bâtiment, type Novoclimat. Elle est particulièrement d’actualité en ce mois de décembre.

Un projet de nouveau règlement type Novoclimat est annoncé...

La Régie du Bâtiment du Québec (RBQ) a annoncé l’entrée en vigueur en juillet prochain d’un règlement visant à renforcer l’efficacité énergétique des maisons neuves et petits bâtiments. « La côte EnerGuide – degré d’efficacité énergétique – (…) passerait ainsi de 72 à 78 sur cette échelle de 100 points », précise André Fauteux, auteur d’un article détaillé sur la question dans la revue La Maison du 21è siècle.
 
Ce projet va faire l’objet d’une consultation publique avant sa rédaction définitive par la RBQ.
 

Or il manque à ce projet de règlement un point essentiel : un test d’étanchéité à l’air.

Certes, la présence obligatoire d’un isolant supplémentaire, équivalent au niveau exigé par l’actuel Novoclimat, est une bonne avancée.  
 
Mais le test d’infiltrométrie, qui évalue l’étanchéité n’est pas prévu dans ce projet de règlement. Ce n’est pourtant pas du luxe. En effet, certaines combinaisons de matériaux, très répandues, contribuent à créer une paroi imperméable… du côté extérieur, alors que c’est l’humidité venue de l’intérieur de la maison qui risque de pourrir les murs.
Dans le processus Novoclimat, le test a lieu à un moment-clé de la construction (avant la pose du gypse), et permet de rectifier le tir.
 
Il serait extrêmement dommageable que ce test ne figure pas dans le texte final. Outre le risque de moisissures, cette humidité stagnante nécessiterait davantage de chauffage… et pourrait remettre en cause l’efficacité énergétique d’une maison pourtant bien isolée !
 
Le 17 novembre dernier, Ecohabitation, soutenu par des acteurs importants de l’habitation et des associations de consommateurs (1) mettaient en ligne, sur le site de l’Assemblée nationale, avec le parrainage du député Amir Khadir, une pétition demandant la mise en place d’un règlement énergétique fiable du bâtiment comprenant… des contrôles d’infiltrométrie par échantillonnage.
 
Fiable, le mot n’est pas vain, puisque d’autres lacunes semblent caractériser le texte à venir : les matériaux permettant la régulation de l’humidité ne sont pas obligatoires, le degré de ventilation exigé serait moins élevé que celui de Novoclimat, entre autres.
 
« Il ne faudrait pas que ce règlement, ce soit un pas en avant, deux pas en arrière », commente Emmanuel Cosgrove, directeur d’Ecohabitation. Notre organisme compte se faire entendre à nouveau sur la question et incite tous les internautes, s’ils ne l’ont déjà fait, à venir SIGNER LA PÉTITION.
 
Près de 700 personnes ont déjà signé la pétition. Parmi eux :
 
  • L’Association d’Isolation du Québec (AIQ)
  • L’Association canadienne des Fabricants d’isolants de cellulose (CIMAC)
  • L’Association québécoise de la quincaillerie et des matériaux de construction (AQMAT)
  • L’Union des consommateurs
  • Option Consommateurs
  • CAA-Québec
  • La Fondation Rivières
  • Archibio
  • et d’autres encore…

À LIRE AUSSI SUR LE MÊME THÈME

Évènements à suivre

Jeudi, 29 Septembre, 2016 - 08:00
Ne manquez pas l'ExpoHabitation d'Automne!
Jeudi, 20 Octobre, 2016 - 00:00

Pour poser une question technique, adressez-vous à nos experts.