Novoclimat 2.0 pour les maisons neuves : de bonnes intentions, une certaine confusion

Voici le Novoclimat nouveau, nommé Novoclimat 2.0 : plus d’efficacité énergétique, plus de matériaux sains, plus de protection des ressources. On frôle parfois les exigences de LEED. Notre première analyse à chaud.

Maison VertTendre en Estrie. Céline Lecomte pour Écohabitation
Maison VertTendre en Estrie. Céline Lecomte pour Écohabitation
Logo Novoclimat 2.0
Logo Novoclimat 2.0

On ne l’attendait plus, ou on n’osait plus l’attendre. Et voici que le programme volontaire Novoclimat 2.0 pour les maisons neuves, détaillé ici, a pointé le bout de son nez samedi 22 septembre, annoncée par la ministre des Ressources naturelles Martine Ouellet. Une maison Novoclimat 2.0, affirme le Ministère des Ressources naturelles, c’est 20% d’économies d’énergie par rapport au Code actuel (déjà agrémenté il y a un an de nouveaux seuils éco-énergétiques). Dans les semaines qui viennent, nous serons amenés à vérifier ces chiffres. Voici pour l'instant les bons points... et les moins bons.

L’étanchéité : une bonne avancée

L’étanchéité, c’est la garantie de l’efficacité énergétique. Le chiffre exigé est de 1.5 CAH pour une maison unifamiliale (CAH à 50 Pascals), contre 2.5 CAH dans l’ancien Novoclimat (plus le chiffre est bas, plus la maison est étanche). Un bon point. L’exigence est en revanche trop basse pour les maisons jumelées et le multi-logement, moindre que le seuil précédent (1.5). Bizarre.

L’isolation : un toit impressionnant, des murs décevants

© Régie du Bâtiment du Québec
© Régie du Bâtiment du Québec

Pour le toit, un grand bond en avant : une résistance thermique de R58,5 pour un toit en pente avec combles, c’est considérable. Le niveau exigé d’isolation des murs est plus élevé (de 10% à 20%) que Novoclimat 1. Mais dans les faits, ce niveau est déjà atteint via le nouveau Code, du fait de l’obligation de recouvrir les ponts thermiques (soit les faiblesses en isolation créées par les montants de bois de l’ossature). On peut regretter que l’exigence ne soit pas plus haute. Pour le calcul, on prend cette fois en compte la performance thermique de l’ensemble de l’enveloppe et pas seulement de l’isolant, ce qui contraint davantage le choix de l’ossature et de la technique de construction. Un bon point a priori, mais ce calcul est jugé plus complexe par les entrepreneurs (voir tableau ci-contre).

Le Ministère des Ressources naturelles nous a fait savoir que cette critique leur semblait infondée. Cependant, nous la maintenons, et voici pourquoi. Notre analyse, nous l’avons basée sur les chiffres proposés par la Régie du bâtiment et nous avons voulu l’expliquer simplement à nos lecteurs. Il y a en effet une amélioration théorique entre les exigences demandées par Novoclimat 2.0 et le nouveau Code de construction. Cependant, notre expérience sur les chantiers nous pousse à croire qu’en pratique, les entrepreneurs se rapprocheront souvent, voire dépasseront à l’occasion, les exigences de Novoclimat 2.0, simplement en se conformant au Code. Nous regrettons simplement que les exigences pour les murs n’aient pas été plus élevées. Cela étant dit, nous accueillons favorablement le nouveau programme. Nous avons très hâte de voir les dessins d’assemblage de murs préparés par le MRN, qui n’ont pas encore été diffusés. D’ailleurs, nous publierons sous peu une actualité sur les calculs des résistances thermiques, donc restez à l’affût !

 

//Suite de notre analyse de Novoclimat 2.0 ci-dessous//

Aide financière et évaluation

Extraits du communiqué de presse. "Des évaluations seront effectuées à différentes étapes de la construction afin de s'assurer du respect des exigences techniques du programme. Les propriétaires pourront bénéficier d'une aide financière de 1 000 $ (....) Les entrepreneurs certifiés par le Bureau de normalisation du Québec pourront compter sur une formation de qualité en construction écoénergétique, sur un soutien technique pour la conception des plans et devis ainsi que sur un accompagnement sur le chantier de construction. Une aide financière de 1 000 $ leur sera versée pour chaque maison homologuée Novoclimat (....)"

Chauffage et ventilation : des progrès

Bons points : des thermopompes Energy Star performantes. Si on veut du gaz, la chaudière à condensation est obligatoire. Les exigences sont également à la hausse pour la ventilation. Et le VRC Energy Star est obligatoire.  

Fenêtres : Energy Star

Le label Energy Star est requis ; si elles sont non labellisées et fabriquées par des artisans, alors le triple-vitrage s’impose. Bon point.

La non-toxicité des matériaux

Novoclimat ne se contente plus de l’efficacité énergétique, mais se penche sur la non-nocivité des matériaux, à l’instar de LEED. Les enduits, peintures, vernis, produits de scellement, revêtements intérieurs, et matériaux isolants doivent être de préférence certifiés « Green Seal, GREENGUARD, choix environnemental EcoLogo ou EMICODE® EC1PLUS », mentionne le document. Cela étant, le texte ne les rend pas obligatoires.  Dommage.

La détection du radon

La solution technique proposée est floue, mais on salue l’arrivée de ce critère essentiel pour la santé. D’autre part, le pare-air du sol qui protège du radon est désormais relié au pare-vapeur des murs. Excellent.

La gestion durable de l’eau

Encore une nouveauté de ce Novoclimat 2.0, qui le rapproche ou le met au même niveau que la certification LEED : 6 litres par chasse d’eau, voire 4,8 si on veut gagner des points; 9,5 litres par minute pour la pomme de douche, 7,6 si on veut gagner des points; 8,3 litres par minute pour les robinets mais 5,7 voire même 3 si on veut gagner des points. Potentiellement, la gestion durable de l’eau en version Novoclimat 2 peut rapporter… jusqu’à 4 points LEED.

Notre opinion

Écohabitation est favorablement impressionné par l'intégration de la gestion de l'eau, de la non-nocivité des matériaux, de la récupération de chaleur des eaux usées et des options offertes en matière d'éclairage. Et qu'un gouvernement provincial subventionne un programme à la fois éco-énergétique et écologique est unique au Canada.

Voici maintenant nos réserves...

  • Le texte manque de clarté sur ce qui est obligatoire et ce qui est optionnel. On a peur que les entrepreneurs s'y perdent. Écohabitation s'attend à devoir accompagner les entrepreneurs légitimement égarés ! 
  • Nous regrettons également le fait que la sensibilisation des résidents à l’entretien de systèmes complexes tels que le ventilateur récupérateur de chaleur, les thermostats électroniques… ne soit pas au programme. Cet accompagnement est pourtant essentiel pour éviter une mauvaise qualité de l’air  dans le logement. Disons-le: cette absence de formation peut même conduire à des catastrophes en matière d'air intérieur. Nous conseillons vivement au Ministère un suivi à long terme des logements Novoclimat 2.0, notamment pour l’entretien du VRC.
  • Enfin, l'aide financière pour les propriétaires est inférieure à celle de Novoclimat 1 (1000$ au lieu de 2500$), ce qui est regrettable au vu des exigences; mais la subvention accordée aux entrepreneurs est une bonne chose.

À suivre! 

Évènements à suivre

Mercredi, 5 Novembre, 2014 (Toute la journée)
Mercredi, 5 Novembre, 2014 (Toute la journée)

Commentaires

Publier un nouveau commentaire

(If you're a human, don't change the following field)
Your first name.
(If you're a human, don't change the following field)
Your first name.
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.