L’Ontario met le cap sur les changements climatiques

Le 8 juin dernier, l’Ontario a dévoilé son Plan d’action contre les changements climatiques. Il permettra à la province de joindre le plus grand marché carbone en Amérique du Nord. Détails d’une initiative ambitieuse et prometteuse!

Ontario plan d'action changements climatiques
Toronto's Skyline @Michael Gil, sous licence CC
Réduction des émissions de GES attendue par l’Ontario d’ici 2020 : 15%, d’ici 2030 : 37 % et d’ici 2050 : 80% 
(par rapport à 1990)

En juin 2016, les libéraux ontariens ont adopté un nouveau Plan d’action contre le changement climatique et le gaz naturel renouvelable. Par ce texte ambitieux, ils visent à réduire l’émission des gaz à effet de serre provenant des secteurs du transport, de l’industrie et du bâtiment. La clé? Des investissements massifs - estimés à 1,9 milliards par année sur les prochains cinq ans - dans les sources de carburant plus propres!

Centré sur des solutions aux changements climatiques, la création d’emplois et d'opportunités dans une économie à faible empreinte carbone, le Plan de 85 pages consiste en 28 mesures clés, réparties dans sept secteurs. Bref aperçu :

La cible des nouveaux achats en véhicule électrique est de 12% pour 2025.

TRANSPORT

  • Aider les citoyens à passer au véhicule électrique (rabais allant jusqu’à 14 000$)
  • Développer rapidement des infrastructures pour les transports en commun
  • Multiplier les pistes cyclables et les stationnements pour vélos

MAISONS ET IMMEUBLES RÉSIDENTIELS

  • Offrir des subventions aux citoyens désirant investir dans des systèmes solaires ou géothermiques
  • Mettre en place une aide financière à l’achat de maisons présentant des caractéristiques écologiques
  • Rendre accessible des outils facilitant la compréhension de l’énergie (gestion, utilisation), en mettant sur pied une cote énergétique obligatoire (inspection payée par les budgets du gvt)
  • Mettre en place des programmes de rénovation écoénergétique pour les propriétaires d’immeubles résidentiels

Le Plan prévoit par ailleurs que toutes les nouvelles constructions résidentielles soient carboneutres, et ce dès 2030! Toute maison devra par ailleurs être soumise à un audit énergétique avant d'être mise sur le marché immobilier.   

@Ontario Ministry of the Environment and Climate Change

PLANIFICATION ET AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE

  • Encadrer le développement de collectivités autour de la marche, du vélo et des transports en commun
  • Mettre en place des navettes maison-travail économes en carbone
  • Préserver les zones de terres naturelles et agricoles de l’expansion urbaine

INDUSTRIE ET COMMERCE

  • Offrir du financement et créer des programmes pour les petites entreprises afin qu’elles puissent améliorer leur efficacité énergétique et faire des économies
  • Favoriser l’accès des résidents des régions rurales aux programmes de réduction de l’utilisation des combustibles fossiles
  • Proposer un programme de remplacement des vieux poêles à bois, aux résidents du nord de l’Ontario en particulier

COLLABORATION AVEC LES PREMIÈRES NATIONS ET MÉTIS

  • Relier les communautés isolées afin de réduire leur dépendance au diesel
  • Mettre à l’essai de petits réseaux électriques locaux (biomasse, énergie solaire, énergie hydraulique)

RECHERCHE ET DÉVELOPPEMENT

  • Introduire des politiques fiscales pour encourager l’innovation (375 millions d’investissement en recherche et développement des technologies vertes)

AGRICULTURE, FORÊT ET TERRES

  • Mettre en place des programmes pour aider les fermiers à séquestrer le carbone
  • Planter 50 millions d’arbres d’ici 2025

Le plan d’action ne prévoit pas couper, bannir ou restreindre l’utilisation du gaz naturel (76% des sources de chauffage ontariennes). L’approche est de faciliter l’adoption massive de technologies vertes, ce qui réduira le reocurs aux ressources polluantes.

Le Plan d’action quinquennal contre le changement climatique (le « plan d’action ») repose sur la Stratégie de l’Ontario en matière de changement climatique (2015).

Rappelons que le 18 mai 2016, l’Ontario adoptait une loi historique sur le changement climatique : la Loi sur l'atténuation du changement climatique et sur une économie sobre en carbone. « En vertu de cette loi, tous les fonds émanant du programme de plafonnement et d'échange seront versés dans un nouveau Compte de réduction des gaz à effet de serre. Ce compte investira chaque dollar dans des initiatives et des projets verts qui réduisent les émissions » (Salle de presse, Ontario).

 

ANALYSE ÉCONOMIQUE - (Sussex-strategie.com)

Le PIB de l’Ontario est de 600 G$. Celui de Québec est de 250 G$, soit 42% de celui de son voisin (2008). Les 8,3 G$ investis sur cinq ans par l’Ontario équivaudraient donc à environ 3,5 G$ au Québec. Rappelons que la nouvelle stratégie québécoise annoncée est de 4G$ sur 15 ans! L’Ontario investit ainsi sur cinq ans ce que le Québec investit sur 15. Leur approche « cap and trade » est très rapide.

L’AVIS D’EMMANUEL COSGROVE, DIRECTEUR CHEZ ÉCOHABITATION

« On aime particulièrement la cote énergétique, la vision ambitieuse concernant les transports actifs, les orientations générales pour l’aménagement du territoire… la plaie qu’on ne veut généralement pas gratter! Le Québec consomme encore 25 stades olympiques de pétrole chaque année pour le transport et l’industrie. Les questions d’aménagement du territoire sont celles qui vont nous permettre de réduire notre nombre de stade. Le Québec n’a rien à envier à leur programme d’électrification des transports individuels, on a encore une belle longueur d’avance! Mais on célèbre le move ambitieux de notre grand voisin. »

Écohabitation salut le leadership de la première ministre, Kathleen Wynne, à l’origine de ce plan d’action quinquennal, même si cette dernière s’est également ouvertement prononcée en faveur du pipeline transcanadien…

 

Pour en savoir plus :

 

Évènements à suivre

Jeudi, 29 Septembre, 2016 - 08:00
Ne manquez pas l'ExpoHabitation d'Automne!
Jeudi, 20 Octobre, 2016 - 00:00

Pour poser une question technique, adressez-vous à nos experts.