Bois

Panneaux de bois massifs: deux nouvelles options en émergence

Écohabitation vous fait découvrir deux produits qui établissent de nouvelles approches d'assemblage innovantes pour les panneaux structuraux.

bois massif, clt, panneaux bois, contreplaqué, bois laminé, cheville
© structurecraft.com

Ces dernières années, le secteur de la construction des grands bâtiments a vécu une petite révolution avec le bois lamellé-croisé ou CLT (Écohabitation vous en parlait en septembre 2016). Cet assemblage massif de pièces de bois d’ingénierie, propose un nouveau type de structure (pour les planchers, murs et toits), plus durable que les options en acier ou en béton. 

Aujourd'hui, deux produits ont attiré notre attention: et pour cause, ils promettent une portée plus longue que le CLT traditionnel, tout en requérant moins de bois! Ils ont fait, ou feront leur entrée en Amérique du Nord prochainement:
  • Les panneaux massifs en contreplaqué, qui utilisent des placages de bois au lieu de bois massif
  • Les panneaux de bois laminés à chevilles, sans colles, résine ou attaches métalliques.

1. Le panneau massif en contreplaqué (Mass Plywood Panel)

© frereslumber.com

Développé par Freres Lumber, une compagnie manufacturière établie en Oregon depuis 1922, en partenariat avec le Oregon State University College of Forestry et le new Center for Advanced Wood Products, le panneau MPP est une première en Amérique du Nord. La compagnie a repris le concept du bois stratifié pour l'appliquer à un panneau.

Les avantages?

  • Utilisation d’essences de bois disponibles en petit diamètre plutôt que des bois de construction massifs
  • Mêmes caractéristiques structurelles et esthétiques que le CLT, mais avec 20 à 30 % moins de bois
  • Puisque préfabriqués, il est possible d’inclure dans les paneaux les ouvertures pour fenêtres, portes et autres, ce qui signifie moins de déchets et de main-d’œuvre en chantier
  • Réduit les coûts de transport et la logistique lors de la construction (bois plus léger que le CLT)
  • Bonne résistance au feu

Selon Freres Lumber, le MPP a le potentiel de transformer l’industrie de la construction en bois, les bâtiments résidentiels et commerciaux pouvant ainsi aller chercher une structure en bois de haute qualité, à des prix beaucoup plus abordables (constructions plus rapide, avec moinsde main d’œuvre nécessaire).

Bémols?

  • De la résine d’urée-formaldhéhyde est utilisée pour coller le bois. Les émissions devraient être faibles dans le produit final et ainsi répondre aux standards LEED v4, mais on attend les résultats des tests avant d’émettre nos recommandations
  • La grande quantité de colle, qui signifie plus d’énergie grise, et donc une empreinte carbone moins intéressante que celle du CLT.

Le produit devrait être mis en production dès la fin de l’année 2017, et plus d’informations techniques suivront!

© frereslumber.com

2. Le panneau de bois laminé à chevilles (Dowel Laminated Timber)

Le DLT (Dowel Laminated Timber), un panneau de bois laminé à chevilles, est un produit 100% bois. Aucune colle, aucune résine, aucun clou n’entre dans sa fabrication!

En Europe, son origine est suisse et on le connaît sous l’appellation Dübeldolz. Ce produit de bois massif utilise des chevilles de bois dur pour assembler des planches de bois orientées dans le même sens. Le panneau ainsi créé est particulièrement efficace pour les travées horizontales et permet une grande flexibilité architecturale. Il peut donc être utilisé pour les murs, les sols et les structures de toitures.

Les avantages

  • L’absence de pièces métalliques permet des les assembler plus facilement et plus rapidement
  • Les panneaux peuvent pré-intégrer des matériaux acoustiques, des conduits électriques et des ouvertures
  • La conception permet un nombre illimité de profils pour les panneaux, ce qui rend la possibilité d’utilisation pratiquement infinie
  • Une large variété de bois Nord Américain provenant de forêts bien gérées peut être utilisée - faible empreinte carbone
  • Aucun impact sur la santé, et la finition peut se faire en usine, ce qui en fait un chouchou des constructions Living Building
  • Construction rapide et efficace
  • Les panneaux peuvent atteindre 60 pieds
  • Moins dispendieux que le CLT classique compte tenu de sa rapidité de production et de son efficacité (10 à 20 % plus efficace que le CLT)
  • Excellente résistance au feu
© structurecraft.com

Simon Lintz, responsable du développement des activités chez StructureCraft a mentionné à Candace Pearson, de BuildingGreen « Les chevilles sont séchées jusqu’à ce qu’elles aient une très faible teneur en humidité. Lorsqu’elles sont insérées dans les panneaux, elles absorbent l’humidité du bois environnant et gonflent, verrouillant les panneaux ensemble. » La science du bois est très avancée!

Bémols?

  • Un changement d’humidité important peut causer des mouvement plus importants que dans les panneaux CLT.
  • Les fibres étant toutes orientées dans la même direction, les panneaux n’ont pas la même résistance au cisaillement que le CLT.

Guardian Structures, en Ontario offre des panneaux DLT depuis 2016. StructureCraft ouvrira les portes de la première usine de construction DLT à grande échelle en Amérique du Nord en août 2017, en Colombie-Britannique.

© structurecraft.com

Verdict

Nous avons demandé à Robin Gratton, Éco-Entrepreneur général spécialisé en construction de maisons écologiques chez LARIX Construction, de nous donner son avis.

Robin Gratton: « J’ai adoré travailler avec le CLT au niveau résidentiel et nous avons vraiment vu tous les avantages de ce produit, qui offre un très grand potentiel. Je n’ai pas testé ces nouveaux panneaux en émergence, mais je trouve ces alternatives très intéressantes! Je suis d’avis que, tout comme le CLT, ces produits trouveront des applications précises et très spécifiques; l’avenir nous en dira plus.

Je suis aussi d’avis de développer des structures avec moins de bois, sans avoir à ajouter des produits plus polluants, comme les colles de formaldéhyde, et sans perdre l’efficacité recherchée avec le CLT. Je reste ouvert et curieux d’un jour essayer ces nouvelles technologies! »

Sources

Évènements à suivre

Samedi, 12 August, 2017 - 10:00

Pour poser une question technique, adressez-vous à nos experts.