Certification LEED

La petite maison LEED-or qui fait le maximum

La petite maison LEED-or qui fait le maximum
Photo Benoît Giasson

C’est un joli chalet dans les Hautes-Laurentides, à empreinte écologique minimum et densité d’occupation maximum. Habité depuis l’hiver 2010, la maison de Construction Michel St-Gelais inc. à Lac Supérieur vient d’obtenir la certification LEED-Or pour les habitations.

Principales caractéristiques du projet

  • 2010, gagnant d’un Prix d’excellence en affaires, catégorie « Innovation et investissement de moins de 250 000$ », décerné par la Chambre de Commerce de Mont-Tremblant; 
  • Novembre 2011 : certification LEED, niveau OR;
  • Dimension au sol de 24’ par 26’ ou 7,3 par 7,9;
  • Surface de 1760 pieds2 ou 163,5 mètres2;
  • 4 chambres à coucher;
  • Sur 3 étages.


Photo benoît Giasson

Historique

Construire une petite maison abordable, hyperfonctionnelle et certifiée LEED : c’était le défi de l’entrepreneur Benoît Giasson et de son associé Michel St-Gelais (Construction Michel St-Gelais inc.) Le projet a débuté en 2004 avec le design et les plans. Benoît a étudié à fond le système d’évaluation LEED pour les habitations et les deux associés ont suivi une formation LEED-NC donnée par le Conseil du bâtiment durable du Canada (CBDCa) en 2007. La construction s’est déroulée d’octobre à décembre 2010. Les entrepreneurs ont vendu la maison 231 000$, soit moins qu’une maison conventionnelle équivalente dans les Hautes-Laurentides, 245 000$ en moyenne!

Points forts

  • Orientation sud pour maximiser l’énergie solaire passive;
  • Ratio supérieur entre la quantité de chambres à coucher (4) et la superficie totale de 1720 pieds 2, ce qui donne automatiquement 10 points LEED de plus;
  • Une cote Énerguide de 81, 8 points LEED de plus; Tous les matériaux de construction proviennent de la région;
  •  Parement extérieur et balcon en cèdre blanc local;
  •  Armoires de cuisine en cèdre construites par un ébéniste de la région à partir des « restes de balcon »;
  •  Drain français rigide en BNQ;
  • Deux drains installés sous le drain français afin de canaliser les débordements éventuels de la nappe phréatique;
  • Moniteur énergétique indiquant la consommation globale ou par circuit et les coûts correspondants;
  • Système longue durée Enviro-septic (voir photo ci-dessous) sans entretien afin de traiter et infiltrer les eaux usées.


Photo Benoît Giasson, installation Enviro-septic

Benoît Giasson conseille aux entrepreneurs de suivre la formation LEED pour les habitations avant de s’embarquer dans un projet de certification, histoire de se familiariser avec le système et d’intégrer les changements qui s’imposent notamment dans la gestion du chantier et le choix des matériaux.

Évènements à suivre

Samedi, 24 Septembre, 2016 - 10:00
Jeudi, 29 Septembre, 2016 - 08:00

Pour poser une question technique, adressez-vous à nos experts.