Municipalites Écohabitation

Portrait de municipalité - À Charlevoix, l’identité régionale s’affirme dans la coopération !

On dit que l’union fait la force. Pour Charlevoix, l’alliance entre verdissement et participation a mis au jour un nouvel outil d’aménagement régional novateur : le plan paysage. Écohabitation investigue sur cette nouvelle curiosité urbanistique.

© Port-au-Persil Annie Bolduc / Tourisme Charlevoix

Approfondissez vos connaissances sur le thème de l’article avec notre dossier spécial : Le verdissement participatif au Québec. Disponible pour tous nos membres !

© Écohabitation

Le verdissement participatif est un concept d’actions concertées pour la réalisation de projets locaux verts. Il s’inscrit dans la lignée de l’urbanisme participatif, nouvelle manière de penser la ville à travers l’humain; il associe dorénavant qualité de vie ainsi qu’environnement au cœur des projets. Quatre grandes sections du guide vous font découvrir les étapes de réalisation d’un projet de verdissent participatif au Québec.

  1. Définition et mise en contexte historique; démystifie le concept de verdissement participatif et aide à la compréhension globale des enjeux québécois en matière de verdissement.
  2. Création de projet en verdissement; décortique le sujet, présente les avantages, précise les objectifs et donne un aperçu des études techniques récentes sur le sujet.
  3. Structure gouvernementale; définit le rôle de chaque palier impliqué dans le mécanisme
  4. Études de cas; présente des exemples concrets de réalisations de verdissement participatif à différentes échelles et donne un aperçu de tout ce qu’il faut savoir pour se lancer.

    Abonnez-vous / Pour accéder à tous nos articles et dossiers.

 

1. Carte d’identité

Nom Route 138
Région / MRC

Capitale-Nationale/Charlevoix, Charlevoix-Est

La-Côte-De-Beaupré

Étendue du territoire 200 km (de Boischatel à Baie-Ste-Catherine)
Population (2011) 67 381 habitants
Densité (moyenne 3 MRC) 5,09 hab/km2
Outil planificateur innovant Plan paysage de la route 138
Instauration de l'outil Depuis 2013

 

Charlevoix, région accueillante et séduisante, a inspiré bon nombre d’artistes pour la qualité de ses paysages. Aujourd’hui, elle se refait une beauté pour plaire aux locaux comme aux vacanciers grâce à son tout premier plan paysage de la route 138. Le plan paysage est organisé autour d’une table de concertation, qui réunit une multitude d’acteurs venant de milieux divers: on y retrouve des représentants gouvernementaux (ministère, MRC, municipalités), des citoyens et des organismes externes.

Définition préalable : une table de concertation est un regroupement organisé de divers acteurs (public, privé, citoyen) en vue de réaliser un projet spécifique. C’est un nouveau modèle de décision collective en urbanisme que mettent en place municipalités ou autres organisations pour obtenir un avis commun, évocateur des réalités locales.

2. Les outils d’urbanisme en détails

        a. La table de concertation

Françoise Roy, chargée de projet à la table de concertation sur les paysages de la route 138, nous rapporte que le projet provient de la volonté de certains citoyens : «Des résidents du massif de Charlevoix sont allés au Vermont en 2005 et sont revenus avec des idées plein la tête. Ils ont créé un comité de citoyens et se sont adressés à la CRÉ de la Capitale Nationale qui a trouvé leur idée [de conservation des paysages] très intéressante et l’a développée.»

Aux États-Unis, le Act 250 de l’État Vermont permet de gérer les développements et notamment leur incidence sur le paysage grâce à neuf commissions sectorielles environnementales pour l’acceptation des projets de grande envergure.

Ces commissions peuvent approuver ou refuser d’octroyer un permis de construction pour un projet de développement (résidentiel, commercial et autre) si celui-ci ne respecte pas dix critères concernant: l’utilisation modérée de l’eau, l’érosion des sols, l’impact sur le paysage naturel, l’engorgement du système routier et des écoles de proximité, ainsi que leur conformité aux plans régionaux de type schémas d’aménagement et de développement.

 

Finalement, cette idée de conserver et mettre en valeur les paysages de Charlevoix s’est transformée en une grande table de concertation qui ne réunit pas loin de cinquante parties prenantes différentes !
 
Cette table est administrée par la CRÉ (Conférence Régionale des Élus) de la Capitale Nationale qui trouve  les partenaires nécessaires et gère des ententes pour la réalisation des projets. Et encore mieux : tout se fait sur la base du volontariat!

 

De manière plus générale, la table a pour mission de sensibiliser la population et les municipalités à la protection du paysage charlevoisien/beaupréen et de faire des recommandations sur les projets qui seront proposées plus tard par divers acteurs (municipalités, citoyens).
© Bing Map

        b. Le document : Plan paysage de la route 138

Le plan paysage, réalisé par les membres de la table de concertation, est un outil de gestion et de planification régionale axé sur la mise en valeur des paysages et du patrimoine culturel de la route 138. Son objectif est de verdir et valoriser l’identité paysagère charlevoisenne et beaupréenne sur plus de 200 kilomètres. Pour cela, il offre un diagnostic porté sur les enjeux et objectifs des localités, ainsi qu’une liste de mesures d’aménagement régionales et sectorielles définies.

Côté régional, ces pistes d’aménagement et de design proposent de :
  • Aménager et sécuriser les traversées d’agglomération;
  • Créer des lieux de découverte du paysage (haltes et belvédère d’observation);
  • Protéger le couvert forestier aux abords de la route;
  • Reverdir les espaces défrichés et déboisés (détails dans le dossier spécial !);
  • Mettre en valeur le paysage agricole et le petit patrimoine local.
Au niveau local, les aménagements sont ciblés selon les forces et potentiels des lieux...
  • Boischatel : créer des vues sur le Mont-Sainte-Anne;
  • Baie Saint-Paul : aménager une halte au vieux moulin de la Rémy;
  • La Malbaie : accommoder la circulation piétonne et cyclable sur le pont;
  • Baie-Ste-Catherine : proposer une découverte des fjords du Saguenay.
…Et selon leurs faiblesses et contraintes :
  • Clermont : dissimuler les industries par la plantation d’arbres;
  • Beaupré : stabiliser et naturaliser l’escarpement de la Côte-de-Beaupré;

Le plan paysage propose également diverses mesures de gestion sur la durabilité du programme, comprenant des objectifs de communications, des incitatifs municipaux et des partenariats à mettre en place.

Grâce à des interventions ciblées et un programme de gestion rigoureux, le plan permettra de pérenniser les paysages régionaux, d’apporter un vent de nouveauté touristique, mais aussi de redynamiser culturellement la région pour ses habitants !

Suite à cela, les schémas d’aménagement et de développement de chaque MRC devront, comporter de nouvelles dispositions en matière de paysages, ainsi que les plans d’urbanisme et les règlements municipaux (normatifs et discrétionnaires) de chaque ville. Cette intervention touche toutes les municipalités situées aux abords de la route 138, dans les trois MRC, de Boischatel à Baie-Sainte-Catherine incluses.

3. Moyens financiers                                                            

Pour réaliser les projets recommandés par le plan, une enveloppe de 525 000$ a été constituée selon une entente légale spécifique entre douze partenaires financiers, dont des ministères, la CRÉ de la Capitale Nationale, les trois MRC, les municipalités concernées, ainsi que Tourisme Charlevoix, l’association touristique de la région.

L’entente a également mis en place un fond d’embellissement proposant 20 000$ par année, échelonné sur trois ans, afin de matérialiser des plus petits projets concernant spécifiquement l’aménagement paysager et l’affichage commercial. Par exemple, si une municipalité instaure un nouveau règlement de PIIA (Plan d’Implantation et d’Intégration Architecturale) sur les enseignes commerciales, les commerçant devront installer de nouvelles enseignes. Dans ce cas, le fond d’embellissement servira à soutenir financièrement les commerçants pour effectuer ces changements.

4. Incitatifs municipaux

Mme Roy souligne que le projet du plan paysage est très récent : les divers incitatifs de sensibilisation et communication seront bientôt mis en place.

5. Freins et défis

Le projet du plan paysage est globalement un succès, depuis ses débuts. Selon notre intervenante, certaines réticences et difficultés se sont tout de même manifestées :
  • L’intégration du citoyen est fondamentale, ce que la table de concertation négligeait un peu au départ;
  • La méfiance de certains citoyens à l’égard des projets qui touchent directement leur propriété privée. Comme chaque «culture locale» réagit différemment, il est primordial de conserver un esprit de leadership en soutenant les municipalités afin qu’elles résolvent les problèmes de type pas dans ma cour sur leur territoire;
  • La constitution de l’enveloppe budgétaire par les partenaires financiers requiert plusieurs mois, il faut donc s’armer de patience car ce sont toujours des étapes longues et pleines de vérifications;
  • Les projets de petite échelle seront les premiers à se réaliser car ils misent sur du court terme. Pourtant, l’objectif général se place à l’échelle régionale sur le long terme.

7. Diffusion de l’initiative

Le programme du plan paysage de Charlevoix et de Côte-de-Beaupré est devenu très populaire dans la province : «Des gens de partout au Québec viennent nous consulter pour donner une chance à leur région de faire un programme similaire. Et pourtant [du côté des ressources financières et de l’expertise] ce n’est pas toujours chose facile !».

8. Les conseils de la table de concertation

«Si je devais donner quelques conseils, ce serait sur la structure, le leadership et la volonté dont il faudrait à tout prix tenir compte», atteste Mme Roy, parce que :
  • L’expertise (professionnels compétents en la matière) sur le thème des paysages et de la conservation du patrimoine naturel local est nécessaire pour créer un programme de ce type;
  • L’accompagnement perpétuel pour suivre les projets est également un des aspects prioritaire du programme pour assurer sa continuité;
  • Le leadership à travers la sensibilisation pour stimuler les résidents des municipalités concernées est très important, car sans eux, on ne fait pas grand-chose;
  • L’attitude des membres de la table face aux multiples acteurs est cruciale pour encourager les bonnes pratiques et arriver à un consensus. C’est un des grands moyens pour inciter à la réalisation de projet car «ça donne confiance aux gens».

Les défis ont été relevés, le processus de développement du plan a été un succès. Après la mise en place et l’adoption définitive du plan paysage, le temps est venu de passer à la réalisation de projets concrets dans les municipalités charlevoisiennes et beaupréennes.

Pour cela, la prochaine étape sera de développer et d’encadrer l’aspect paysage directement dans les documents de planification régionale (schéma d’aménagement), municipale (plan d’urbanisme) et dans les règlements municipaux (zonage, lotissement, construction, PIIA etc.). Les divers acteurs pourront également soumettre leurs projets qui pourront bénéficier de conseils et d’une enveloppe financière de la part de la table.

Côté participation publique, tout l’enjeu sera d’introduire le citoyen au cœur de la dynamique de réalisation de projets. L’aspect participatif, à tous les niveaux, est bien souvent la clé de la réussite de tels projets ! Pensez-y aussi !

 

Personne ressource :

Françoise Roy

Chargée de projet à la Table de concertation sur les paysages de la route 138

Tel : 418-827-5256 #208

Courriel : paysages@cldcdb.net

 

 

 

 

Partagez avec nous vos initiatives durables !

Écrivez-nous à municipalites@ecohabitation.com 

Intéressé à embellir votre municipalité ?

Ne manquez pas notre dossier spécial sur le verdissement participatif québécois et découvrez des astuces, des études de cas, et des stratégies pour passer à l'action !
Accès exclusif au dossier pour les Membres Écohabitation. Faites partie de la communauté Écohabitation : adhérez dès maintenant !

 

Références :

  1. Résumé du Plan paysage de la route 138
  2. Table de concertation sur les paysages des MRC de La Côte-de-Beaupré, de Charlevoix et de Charlevoix-Est
  3. Présentation de Mme Françoise Roy sur les paysages de la Côte-de-Beaupré, Charlevoix, Charlevoix-Est, Île d’Orléans et Portneuf au Parc du Mont-Saint-Mathieu (Nov 2014)
  4. Table de concertation sur les paysages des MRC de La Côte-de-Beaupré, de Charlevoix et de Charlevoix-Est
  5. Office du tourisme Côte-de-Beaupré
  6. MRC de Charlevoix

 

 

Évènements à suivre

Jeudi, 29 Septembre, 2016 - 08:00
Ne manquez pas l'ExpoHabitation d'Automne!
Jeudi, 20 Octobre, 2016 - 00:00

Pour poser une question technique, adressez-vous à nos experts.