Immobilier et Maisons neuves

Prêts pour LEED v4 ?

À partir du 1er novembre 2016, tout projet résidentiel qui s’inscrira au programme LEED pour les habitations suivra le système v4.

LEED v4, la nouvelle version de la certification LEED habitations
@ usgbc

Les inscriptions sous le système 2009 se termineront le 31 octobre 2016 et les projets devront être complétés au plus tard le 30 juin 2021. Pour l’instant, deux projets sont inscrits sous la v4 au Québec, « La Géode » de Construction KnightsBridge et « l’Heure Bleue », un projet de Pierre Chevrier et de Suzanne Rhéaume.

Un système plus cohérent

En plus de comprendre plusieurs mises à jour, le système v4 est plus cohérent et recèle un processus plus rigoureux que la version antérieure. Pour les détails techniques et les différences entre la version 2009 et la v4, consultez notre article « Platine pour Edelweiss : la première habitation LEED v4 au Canada ».

Diminuer l’empreinte carbone

Les objectifs ultimes des concepteurs de cette nouvelle version LEED habitations sont de réduire encore plus l’empreinte carbone du bâtiment et d’accorder plus d’importance à la qualité des environnements intérieurs. La v4, prendra en compte les avancées récentes en analyse de cycle de vie des matériaux et exigera :

  • une plus grande efficacité énergétique;
  • une gestion de l’eau plus parcimonieuse;
  • une meilleure interconnectivité pour l’emplacement et les transports et
  • un contrôle de conformité et de durabilité plus serré.

Projet exemplaire

La maison Edelweiss trace la voie tout indiquée du nouveau système. En effet, Edelweiss est une maison qui, grâce à son hyper-efficacité énergétique, consomme 4 fois moins d’énergie que la maison québécoise moyenne. Pour une famille de cinq personnes, ses émissions de GES se chiffrent à 0,3 tonnes de CO2 équivalent par an soit 0,2 t CO2éq pour le chauffage et les besoins en électricité et 0,1 t CO2éq pour faire rouler une voiture électrique tenant compte que la maison se trouve à 33 km du centre-ville d’Ottawa. En comparaison, le transport en voiture à essence pour le même kilométrage annuel engendrerait plutôt des émissions de 5,1 tonnes CO2éq/année. En volume, les économies d’eau sont de 13 000 litres d’eau chaque mois. Les matériaux de construction, en bonne partie locaux ou récupérés, sont sans urée-formaldéhyde, sans polyéthylène dans les murs et il n’y a que du bois certifié FSC.

En bref, la v4 ne fera que rehausser les bénéfices des 3 sphères de la durabilité : économie-environnement-société.

 

Évènements à suivre

Samedi, 30 September, 2017 - 10:00

Pour poser une question technique, adressez-vous à nos experts.