Consultants Écohabitation

Produit du mois: DELTA FASSADES S, une membrane conçue pour les revêtements à claire-voie

Sous le feu de nos projecteurs, le revêtement à claire-voie et joints ouverts sur membrane hautement performante. Esthétique... et durable!

claire-voie, pare-intempérie, pare-pluie
Spa Balnea © Cosella Dorken

De plus en plus en vogue, les revêtements extérieurs présentant des joints ouverts sont hautement esthétiques et offrent de nouvelles options de conception. Mais ils augmentent également le risque de dégradation de la structure. La membrane DELTA® - FASSADE S, de Cosella-Dörken, résistante à l’eau et aux rayons UV, propose une solution sûre pour ces systèmes à claire-voie. Découvrez comment.

Une membrane multifonction

© dorken.com, traduction libre Écohabitation

La membrane DELTA® - FASSADE S est composée de polyester enduit d’acrylique. Remplissant de nombreuses fonctions, elle a été conçue spécialement pour les systèmes de revêtement à claire-voie, présentant des ouvertures allant jusqu’à 2” (50 mm).

Extrêmement résistante aux rayons ultra-violets (UV), elle est une véritable barrière face au vieillissement prématuré provoqué par le soleil. Très, très durable, facile à poser, elle possède également une résistance à la déchirure exceptionnelle.

Le produit fonctionne comme un drain: il dirige l’eau de pluie et la neige poussée par le vent vers l’extérieur de la structure, faisant en sorte de la protéger adéquatement. Sa haute perméance à la vapeur d’eau (plus de 204 perms) permet en parallèle l’évacuation rapide de l’humidité emprisonnée dans la structure.

Un matériau est dit « imperméable » à la vapeur d'eau si sa perméance est inférieure à 1 perm US. Il est considéré semi-imperméable entre 1 – 10 perm US et est perméable au-dessus 10 perm US. Pour en savoir plus sur la perméance...

 

Nette tendance des revêtements à claire-voie

On observe depuis quelques années déjà une tendance accrue vers les systèmes de murs pare-pluie. Ces systèmes, qui protègent la structure de la pluie et de la neige, comprennent généralement un revêtement extérieur, une cavité de drainage et une barrière résistante aux intempéries. Traditionnellement, dans ces modèles pare-pluie, les joints dans le revêtement extérieur sont scellés afin de minimiser le risque d'infiltration d'eau dans la cavité de drainage.

Claire-voie verticale © bewood.be

Mais, compte tenu de leur attrait esthétique, la tendance émergente est maintenant aux systèmes à claire-voie, des revêtements pare-pluie où les joints sont intentionnellement laissés ouverts, dans des applications résidentielles et commerciales. Les espaces, réguliers entre chaque planche, sont généralement d’environ ½ pouce, comme c’est le cas dans le projet développé par BLOUIN TARDIF Architecture – Environnement.

Allier durabilité, performance et esthétisme

Pour le projet Spa Balnea, à Bromont-sur-le-lac, le mandat n’était pas simple: il fallait fusionner le bâtiment à la forêt environnante, tout en alliant beauté et performances supérieures. Mandat réussi: le revêtement et les passerelles, tous de bois, intègrent le bâtiment au paysage et le mur en claire-voie lui confère un look contemporain, léger et très joli.

Le revêtement de bois est posé à l’horizontal, sur des fourrures de cèdre installées à la verticale. Comme le revêtement de bois subit un certain retrait après quelques années, les détails de pose ont nécessité des considérations spéciales. Les concepteurs ont opté pour des espaces aux jonctions plutôt que des coins connectés, qui se seraient défaits avec les années. La finition précise et méticuleuse a demandé plus de temps que pour un revêtement classique, mais permettra possiblement une durabilité… sur plusieurs décennies.

Avec ce type de revêtement ouvert, la structure se retrouve beaucoup plus exposée aux éléments (et à la vue de tous). Pour cette raison, les architectes ont choisi la DELTA® - FASSADE S (vue ci-haut) comme écran pare-pluie. La membrane de couleur noire sans impression se fond dans la structure. À l’image de l’eau, le tout semble flotter.

Le conseil durabilité d’Emmanuel Cosgrove, directeur d’Écohabitation.

« Le premier élément qui pourrira sera la fourrure, et non pas le revêtement. Un espaceur en corde tout usage polypropylène (jaune) sur les fourrures des côtés, qui reçoivent la pluie, pourrait certainement prolonger la durée de vie de l'ensemble. Car même si ce système semble très durable, on ne prend jamais trop de mesures préventives! ».

Autre projets alliant façade à claire-voie et membrane DELTA® - FASSADE S

Maison du lac Grenier @ dorken.com / Grotto Sauna, Georgian Bay @ dorken.com
Multirésidence à Québec © Atelier 4e Niveau
 revêtement métallique perforé, Outremont © Architecte Paul Bernier

 

Choisir le bois de revêtement

Écohabitation recommande d’éviter les bois tropicaux dans les constructions. En effet, le bois tropical est synonyme de déforestation des forêts primitives. Son bilan carbone est très lourd et ses impacts sur la biodiversité sont majeurs et irréversibles. Vraiment, il faut s’en passer (à moins de le trouver récupéré ou recyclé). En plus, le Québec regorge de bois issus de forêts bien gérés, comme par exemple le cèdre et la pruche, qui sont très bien adaptés à cet usage-ci. 

Une technique émergente

Bien que le mur pare-pluie ait fait ses preuves, autant au niveau de sa performance que de sa durabilité, il y a un manque de preuves scientifiques sur la performance et la durabilité des murs en claire-voie. La membrane DELTA® semble offrir une promesse de haute durabilité, à long terme, grâce à la protection des façades en claire-voie face aux intempéries. Et, comme il s’agit d’un concept plutôt nouveau, on se questionne aussi quant à la facilité avec laquelle les débris, insectes et autres nuisances peuvent pénétrer le revêtement, et s’y installer. Pour en savoir plus, nous avons contacté Mahnaz Mikbakht, conseillère technique pour Cosella-Dörken.
 

Mahnaz Mikbakht: " Les insectes vont chercher des espaces protégés pour s’installer. Ils n’aiment pas les endroits ventilés. Les revêtements à claire-voie ne sont donc pas des endroits idéaux pour les insectes. Il y a trop d’exposition au vent, aux intempéries, parce que le revêtement est ouvert et laisse passer le l’eau, la neige et du vent. DELTA® - FASSADE S protège la structure des éléments.

En ce qui concerne la durabilité de la membrane DELTA® FASSADE - S, il faut savoir que le produit est certifié CE, selon EN 13859-1 EN 13859-2. Voir les détails plus bas. Il y a une partie spécifique qui décrit un essai de vieillissement avec exposition aux UV pendant 5000 heures pour pouvoir évaluer la performance derrière un revêtement ajouré.

L’essai standard est un test de 336 heures. C'est-à-dire que toutes les membranes sur le marché européen sont obligées d'être testées selon la norme EN 13859 avant qu’ elles puissent être vendues. Un essai du pour évaluer le vieillissement est donc obligatoire. Et pour les produits comme FASSADE - S, il existe un essai plus exigeant. Tout ça pour dire qu’il y a au moins une épreuve en laboratoire qui a été faite."

Nous sommes finalement à la recherche de cas vécus. Vous avez un mur en claire-voie ou de l’expérience avec cette technique? Communiquez votre expérience avec nous et notre lectorat (dans la section commentaires, ci-bas).
 

Sources


À LIRE AUSSI SUR LE MÊME THÈME

Évènements à suivre

Pour poser une question technique, adressez-vous à nos experts.