Consultants Écohabitation

La rénovation enfin abordable grâce à FIME : le programme pilote bientôt partout au Québec!

Le programme pilote FIME, adopté à Varennes, Verchères et Plessisville est un succès. Pour les propriétaires, c’est un outil de financement qui permet de payer les travaux grâce aux économies d’énergie réalisées.

La rénovation enfin abordable grâce à FIME : le programme pilote sur le terrain
CC, CMHC-SCHL et Chris Cooper

Rénoclimat propose une subvention en argent, Rénovert vous octroie un crédit d’impôt remboursable à la fin de l’année fiscale… FIME, lui, finance vos travaux! La bonne nouvelle c’est que ces incitatifs aux travaux écoénergétiques peuvent se combiner.

Mise à jour le 26 juin 2017 – L’Association québécoise pour la maîtrise de l’énergie (AQME) se réjouit du financement octroyé par le Fonds municipal vert de la Fédération canadienne des municipalités au programme de Financement innovateur pour des municipalités efficaces (FIME).

« Le financement du Fonds municipal vert a permis de mettre en place un projet pilote du programme FIME dans les municipalités de Plessisville, Varennes et Verchères qui a produit des résultats très positifs. Le programme a permis aux citoyens participants de réduire leur consommation d’énergie de 29 % et d’économiser 845 $ par an en moyenne », explique Jean Lacroix, président-directeur général de l’AQME.

Grâce à ce financement, le programme FIME sera accessible sur l’ensemble du territoire du Québec dès l’automne 2017.

Les municipalités intéressées à offrir ce programme à leurs citoyens sont invitées à en faire part à l’AQME afin d’être les premières informées de l’ouverture des inscriptions : fime@aqme.org

Ce que FIME va changer pour les citoyens de Varennes, Verchères et Plessisville

Grâce au programme FIME, initié par l'Association québécoise pour la maîtrise de l'énergie (AQME), les propriétaires de maison ou logement des municipalités concernées pourraient obtenir un prêt à un taux défiant toute concurrence : 1%. Ce prêt concerne les moyens à gros travaux, allant jusqu’à 10 000 $ (à Verchères) et même 20 000 $ (à Plessisville et Varennes). De quoi remplacer un vieux système de chauffage au mazout et enfin isoler enfin les combles de sa résidence !

En pratique? Suivez Madame M., propriétaire à Varennes dans son parcours au travers du programme.

Madame M., citoyenne de Varennes, possède une maison unifamiliale comme il en existe tant au Québec : construite dans les années 50, son système au mazout lui coûte des fortunes l’hiver, les murs de sa fondation ne sont pas isolés, et les infiltrations d’air font monter en flèche les besoins en chauffage.

Après avoir vérifié son admissibilité auprès de sa ville, Madame M. planifie une rencontre avec Rénoclimat et Écohabitation. Elle reçoit un plan de rénovation qui lui permet de partir à la recherche de soumissions d’entrepreneurs en rénovation. Une fois la perle rare choisie, elle fait la demande de prêt officielle.

Madame M. obtient un engagement de sa ville pour un prêt de 17 000$ (versé une fois les travaux terminés), un beau coup de pouce. La voilà prête à engager des frais pour installer une thermopompe, isoler son sous-sol de l’intérieur et sceller toutes les ouvertures de la maison! Une grosse somme à rembourser? Le taux d’intérêt de 1%, la période de remboursement allant jusqu’à 20 ans et les économies d’énergie qui seront faites, tout cela va permettre à Madame M. de maîtriser son budget sans problème.

Avec ces améliorations, sa maison va d'ailleurs prendre de la valeur rapidement! Et si elle veut revendre bientôt? Pas de problèmes, le prêt étant accordé pour la maison, c’est le prochain propriétaire qui continuera le remboursement à même la taxe foncière… et bénéficiera des économies d’énergie.


Plus d'informations sur le programme FIME :

 

À LIRE AUSSI SUR LE MÊME THÈME

Évènements à suivre

Samedi, 30 September, 2017 - 10:00

Pour poser une question technique, adressez-vous à nos experts.