Certification LEED

La résidence Lac Louise : une première maison LEED dans les Laurentides

Résidence Lac Louise, LEED, habitation, certification, Laurentides
Écohabitations Boréales inc. a travaillé pendant plusieurs mois à la conception et à la réalisation de la résidence Lac Louise et tout ce travail a porté ses fruits. Cette maison au design performant et écologique vient tout juste d’obtenir le niveau argent de la certification LEED pour les habitations et démontre ainsi qu’il est possible de construire des maisons écologiques pour un coût équivalent à celui d’une construction traditionnelle de qualité.

L’équipe de Écohabitations Boréales inc. a misé sur une approche simple et efficace pour la résidence Lac Louise : isolation performante, chauffage solaire passif, matériaux locaux à fort contenu recyclé et sans émanations nocives, aménagement écologique du terrain et réduction des déchets lors de la construction.

 
Au final, la résidence Lac Louise permettra :
  • des économies d’électricité de 36%,
  • une réduction de 90% des émissions nocives pour la santé (COV),
  • et 25% d’économies d’eau.

90% des matériaux utilisés pour bâtir cette propriété ont été fabriqués au Québec pour favoriser l’économie locale tout en limitant le transport. Le constructeur a également l’intention de réaliser des tests précis de performance sur le système de récupération de chaleur Powerpipe ainsi que sur le filtre à air qu’il a installés.
 

Retour sur une expérience de longue haleine

Robin Gauthier Ouellet, président de Écohabitation Boréales explique sa démarche : "l’idée de faire certifier la maison n’est venue qu’une fois que le projet était déjà bien avancé, les plans finalisés. Avant cela, beaucoup d’heures ont été passées dans la recherche de matériaux et de solutions environnementales. C’est alors devenu une évidence de faire valoir les efforts investis dans la qualité environnementale du projet et LEED apparaissait comme un outil structuré et reconnu pour le faire. Entrer dans le processus LEED a demandé des efforts comme de documenter notre projet, d’expliquer à nos sous-traitants notre démarche et de vérifier que le travail était réalisé selon nos attentes, surtout pour ce qui concernait l’isolation de la maison. Mais en bout de course, quand on fait déjà des maisons Novoclimat, LEED n’ajoute pas de surcoûts à part les frais de certification en tant que tel. On l’a plutôt utilisé comme un outil qui nous a aidé à encadrer la démarche environnementale que nous avions de toutes façons décidé d’adopter."
 
Pour ses prochains projets, M. Gauthier Ouellet envisage de retravailler avec le système LEED mais en l’intégrant dès le départ pour augmenter son efficacité. En effet, le choix de la taille de la maison ou la conception intégrée sont des aspects du système LEED qui doivent être pensés dès le départ pour fonctionner de façon optimale et être récompensés. Ainsi, le prochain projet de Écohabitations Boréales inc. est déjà sur les tablettes avec un concept de maison compacte qui visera des économies d’énergie de l’ordre de 50% et sur lequel l’accent sera beaucoup porté sur l’utilisation de matériaux récupérés. Ce projet sera construit sur dalle flottante (aussi appellée dalle monolithique) et sans sous-sol avec un minimum d’excavation. Des planchers radiants seront installés et peut-être même aussi du solaire thermique.
 
 "Le plus long dans cette expérience a été l’apprentissage : Mais maintenant que cette étape est franchie, nos prochaines constructions LEED seront plus faciles et plus rapides à mettre en œuvre. Grâce à cette expérience, nous devrions dépasser les performances environnementales atteintes pour la résidence Lac Louise dans les prochains projets. D’autant plus que ce premier projet a aussi fait boule de neige chez les détaillants de la région : trouver les produits conformes à nos exigences était souvent difficile au début mais petit à petit certains détaillants se sont pris au jeu et mettent maintenant de l’avant les produits aux qualités environnementales que nous leur réclamions. Par exemple, nous ne trouvions du bois certifié FSC que chez Coupal. Désormais Rona commence aussi à en offrir."
 

Les maisons LEED = des produits de luxe ?

"La certification LEED souffre de sa réputation croit M. Gauthier Ouellet, car les gens associent souvent LEED à quelque chose de luxueux ce qui est loin de la réalité." En effet, LEED favorise les maisons de taille modestes, situées à proximité de services, qui ont une approche solaire passive, etc. Autant d’éléments qui apportent beaucoup au niveau environnemental mais qui ne coûtent pas un centime de plus à la construction.
 
Par ailleurs, Écohabitations Boréales inc. ne cherche pas non plus à entrer en compétition avec les constructeurs de maisons bas de gamme. L’entreprise se positionne plutôt sur le marché du moyen / haut de gamme. "Dans ces niveaux de gamme explique M. Gauthier Ouellet, il n’y a plus de concessions à faire sur les qualités esthétiques et environnementales d’un produit. Par exemple, un revêtement de plancher de qualité moyenne ou haut de gamme va coûter entre 5 et 6$ le pied carré qu’il ait des qualités environnementales ou pas. "
 
Le président de Écohabitations Boréales inc. a résolument choisi son camp. Pour ce passionné de l’environnement il est impensable de retourner à des systèmes de construction classiques alors que pour le même prix il peut mener à bien des projets aux qualités environnementales remarquables qui, de surcroît, apporteront au fil du temps des gains économiques substantiels à ses acheteurs, notamment en réduisant leur facture d’électricité.
 
Pour en savoir plus :

Pour poser une question technique, adressez-vous à nos experts.