Santé Entretien et Qualité de l'air

Notre série « polluants intérieurs » (2) : choisir ses produits ménagers

Notre serie « polluants intérieurs » (2) : choisir ses produits menagers
Produits ménagers. Photo Megan Woolfolk, licence Creative Commons.

Une famille canadienne utilise entre 20 et 40 litres de nettoyants par an. Au Canada, 54 000 nouvelles tonnes de substances toxiques sont ainsi introduites dans l'air chaque année! Elles sont inhalées en grande quantité et entrent en contact avec les yeux et la peau. Généralement composés de phosphate, de soude caustique, de carbonate ou d’hydroxyde de sodium, d’acides chlorhydrique, sulfurique et phosphorique et d’additifs divers, les nettoyants peuvent être nocifs pour la santé.

À éviter :

  • Les parfums d’ambiances, les bougies et les encens
  • Les décapants à four
  • Les produits antirouille
  • L’eau de Javel
  • Les vaporisateurs nettoyants

 

Alternatives :

A. Gammes de produits québécois, certifiés écologiques : Attitude, Bio-Vert, Éco-Simple, Lemieux

B. Options écologiques!

  • Aérer régulièrement la maison et épousseter au chiffon humide.
  • Dissoudre quatre cuillères à table de bicarbonate de soude dans un quart d’eau tiède ou mélanger du vinaigre et du sel pour nettoyer n’importe quelles surfaces et vitres.
  • Étendre du bicarbonate sur les tapis 15 min avant d’y passer l’aspirateur.
  • Mélanger de l’huile végétale et du jus de citron afin de polir les surfaces.
  • Laver les toilettes en saupoudrant du bicarbonate de soude puis du vinaigre.
  • Pour déboucher un drain, il suffit d’y mélanger du bicarbonate et du vinaigre, de couvrir le drain si possible, puis de laisser agir quelques minutes. (Ne pas utiliser cette méthode si un débouchant industriel vient d’y être coulé).

Pour mémoire...

Entre les années 1930 et 2000, la production chimique mondiale est passée de 1 million de tonnes à plus de 400 millions de tonnes. Ces composés se retrouvent dans la nourriture, les plastiques, le mobilier, la peinture, les détergents, les tissus et même, les produits cosmétiques. Bien qu’invisibles, les polluants sont omniprésents dans notre quotidien. Lors des 20 dernières années, le nombre de cas d’asthmes, de cancers, de leucémies et de tumeurs au cerveau ont doublé et, dans certains cas, triplé (sources : Santé Canada, EPA). La pollution de l’air intérieur est souvent montrée du doigt. Heureusement, il est possible de réduire notre exposition aux principales sources de ces composés clandestins.

A lire : notre série sur les polluants intérieurs.

Évènements à suivre

Jeudi, 29 Septembre, 2016 - 08:00
Ne manquez pas l'ExpoHabitation d'Automne!
Jeudi, 20 Octobre, 2016 - 00:00

Pour poser une question technique, adressez-vous à nos experts.