Toitures

Pour une toiture réfléchie

Toiture réfléchie, toit de chaume
© SGade, CC

Quand vient le temps de choisir un toit, plusieurs facteurs doivent être envisagés afin de comprendre l’impact réel d’une toiture sur l’environnement. Il est important de se questionner sur la durabilité des matériaux, leur provenance, leur procédé de fabrication et l’entretien nécessaire. Les réponses à ces questions vous guideront certainement vers le choix le plus vert!

Le toit de chaume

CouvreToit D.R. est une entreprise polyvalente qui compte même les roseaux à son éventail de produits! Autrefois, les toitures de chaume étaient très populaires au Québec, mais maintenant elles se font rares. Elles seraient pourtant idéales pour notre climat, selon Rénald Lacroix. « Elles coûtent très cher. De 35 à 40 $/pi2, ou environ 30 000 $ à 40 000 $ pour une maison de taille moyenne. C’est l’une des toitures les plus difficiles à faire. » Le Québec possède des roseaux d’excellente qualité, mais la faible demande pour ce produit et la difficulté à le récolter obligent Rénald Lacroix à les commander d’Europe.

Les toits de chaume peuvent durer une cinquantaine d’années. L’entretien consiste à « peigner » les roseaux chaque dix ou quinze ans, surtout pour leur redonner leur couleur jaune en retirant les roseaux qui tendent à brunir avec le temps. Par contre, ce peignage diminue l’épaisseur de la toiture, qui est initialement de 35 cm.

Au cours des dernières années, M. Lacroix a surtout procédé à la conception de telles toitures pour des décors de films, comme le long métrage « Nouvelle-France ».

CouvreToit D.R. propose aussi les bardeaux Enviroshake, dont l’apparence est semblable à celle des bardeaux de cèdre. Fabriqués par la compagnie ontarienne Wellington Polymer Technology, ils contiennent 95 % de polymères (dont des pneus) recyclés, ainsi que des fibres de lin et de chanvre. Chez CouvreToit D.R., les bardeaux Enviroshake se vendent 5 $/pi2 pour le matériel, et 10 $/pi2 incluant la pose. En 2001, ce produit a remporté le prix d’excellence canadien pour l’innovation agroalimentaire décerné par Agriculture Canada, car il favorise l’utilisation des plastiques habituellement jetés et des déchets agricoles plus difficiles à écouler.

Le ministère québécois de la Culture a autorisé la pose de ce produit sur des monuments classés historiques. Les bardeaux Enviroshake sont assortis d’une garantie de 50 ans.

Évènements à suivre

Jeudi, 29 Septembre, 2016 - 08:00
Ne manquez pas l'ExpoHabitation d'Automne!
Jeudi, 20 Octobre, 2016 - 00:00

Pour poser une question technique, adressez-vous à nos experts.