Santé Entretien et Qualité de l'air

L’utilisation d’un échangeur d’air réduit les maladies respiratoires chez les enfants

VRC

Les maisons d’aujourd’hui sont tellement étanches qu’elles peuvent emprisonner l’humidité et les polluants à l’intérieur si elles ne disposent pas d’une ventilation suffisante. Une équipe de scientifiques canadiens dirigée par le docteur Tom Kovesi, spécialiste des maladies respiratoires infantiles au Centre hospitalier pour enfants de l’Est de l’Ontario, à Ottawa, a récemment mené un essai contrôlé afin de vérifier si l’utilisation d’un ventilateur récupérateur de chaleur (VRC) permettrait d’accroître la qualité d'air d’une maison et réduirait ainsi le risque de maladie des voies respiratoires inférieures chez les jeunes enfants. Le verdict de l’équipe? Il existe un lien entre l’utilisation des VRC, l’amélioration de la qualité de l’air et une réduction des symptômes de maladies respiratoires chez les enfants.

 
L’étude représente l’une des plus importantes conclusions à ce jour portant sur la qualité de l’air intérieur des résidences unifamiliales. Elle a été menée dans la région polaire de Qikiqtaaluk, au Nunavut, où sévit le plus haut taux mondial d’hospitalisation d’enfants attribuable à une infection virale respiratoire grave. Plusieurs de ces enfants doivent être transportés par avion dans les hôpitaux pour enfants d’Ottawa pour être soignés et de graves complications respiratoires à long terme peuvent être causées par ces infections. […]
 
Résultats
 
L’étude du Dr. Kovesi conclut que l’amélioration de la ventilation consécutive à l’utilisation d’appareils VRC a un lien avec l’amélioration de la qualité de l’air intérieur et qu’elle réduit de façon significative l’incidence de symptômes de maladies respiratoires importantes chez les jeunes enfants Inuits. «Plusieurs éléments ont retenu notre attention», a déclaré le Dr Kovesi. […]
 
Pour Pascal Ialenti, président de Venmar, les découvertes de l’équipe à Ottawa et au Nunavut confirment ce que sa propre équipe soupçonnait depuis longtemps. «Notre propre expérience nous a enseigné qu’un système VRC contribue efficacement à réduire le CO2 et les polluants présents dans l’air des maisons. Mais les travaux du Dr. Kovesi font ressortir pour la première fois, à notre connaissance, qu’il existe bel et bien un lien entre l’utilisation d’un appareil VRC dans une résidence et la réduction de l’incidence des symptômes de maladies respiratoires chez les jeunes enfants. Les efforts de l’équipe donnent un nouveau sens aux témoignages que Venmar reçoit de la part de parents d’enfants affectés par des problèmes respiratoires et qui ont fait l’acquisition d’un système VRC pour leur assurer un environnement plus sain à la maison».
 
Visitez le www.etudeairsain.com pour apprendre comment les VRC fonctionnent et de quelle façon de tels appareils peuvent contribuer à faire de votre maison un endroit plus propre, plus sûr et plus sain pour ceux que vous aimez.
 
Pour connaître tous les détails de l’étude : Journal de l'Habitation
 
Pour améliorer la qualité de l'air de votre logement : pensez à changer régulièrement les filtres de votre échangeur d'air (la fréquence à laquelle vous devez changer les filtres est fournie par le fabricant).

Évènements à suivre

Jeudi, 29 Septembre, 2016 - 08:00
Ne manquez pas l'ExpoHabitation d'Automne!
Jeudi, 20 Octobre, 2016 - 00:00

Pour poser une question technique, adressez-vous à nos experts.