Portes et fenêtres

Les volets roulants, une excellente réponse au froid sibérien

Moins de chauffage l’hiver, moins de climatisation l’été... les volets, une évidence en Europe, peinent à se faire connaître ici. Ils sont pourtant idéaux pour le climat québécois. Voici pourquoi.

Persiennes et volets traditionnels, volets roulants. Montage Écohabitation
Persiennes et volets traditionnels, et volets roulants. Chris 230, Nomad Photography, Stephanie Booth, Limaje, CC. Montage Paola Duchaine pour Écohabitation.

Toutes les fenêtres européennes sont assorties de volets ou persiennes. Une fenêtre sur trois est dotée de volets roulants. Gadgets? Nullement. En Italie, en Espagne, ils protègent la maison de la surchauffe; en Europe du Nord, ils permettent des économies de chauffage; et entre les deux (en France par exemple), dans des climats plus tempérés, ils jouent ce double rôle! Et pour cause : la fenêtre, c’est d’abord un gros trou dans le mur. Même si elle est à triple vitrage, et à basse émissivité.

Les volets en bois traditionnels qu’on referme manuellement en se penchant à la fenêtre ne se vendent pas ici. Ils seraient d’ailleurs assez peu efficaces sous nos latitudes. Voici donc un point sur les volets roulants, éco-énergétiques et automatiques que vous pourrez trouver  au Québec.

© Alvia
Volets roulants © Alvia

Les volets roulants, comment ça marche?

Les volets rétractables, souvent appelés « volets roulants » consistent en de fines lamelles articulées, souvent en aluminium, remplies de mousse polyuréthane et qui s’emboitent les unes dans les autres pour former un écran devant une fenêtre ou une porte. On n’est pas très friands de l’aluminium et du polyuréthane au plan de l’énergie grise. Mais ces matériaux assurent une durabilité et une grande efficacité énergétique aux dits volets. Et on les préfère indiscutablement aux volets en PVC.

Ces lamelles peuvent être complètement fermées (en hiver ou la nuit) ou légèrement espacées, pour laisser passer la lumière du jour et permettre de voir à l’extérieur (un après-midi d’été par exemple). Elles s’enroulent autour d’un tambour actionné manuellement ou par le biais d’un moteur électrique et disparaissent dans un caisson lorsque le volet est en position ouverte.

Efficacité énergétique et autres avantages

Le soleil, qui est notre source principale d’énergie sur terre, nous envoie chaque jour un très grand nombre de rayons. À Montréal au mois de juin, une fenêtre moyenne exposée au sud recevra plus de 7.5 kWh d’énergie dans une journée. Cela représente environ une plinthe chauffante de 700 W, fonctionnant à plein régime pendant les 12 heures d’ensoleillement de la journée! Multipliez cela par le nombre de fenêtres de la maison et vous comprendrez pourquoi il fait chaud à l’intérieur… Nous parlons de ce phénomène de surchauffe ici.

Lorsqu’on parle de dispositifs d’ombrage, on cherche essentiellement à bloquer le rayonnement solaire direct (le plus fort) avant qu’il ne pénètre dans le bâtiment. Il va sans dire que les dispositifs placés à l’extérieur sont beaucoup plus efficaces que ceux placés à l’intérieur (rideaux, toiles solaires, stores vénitiens, etc.) puisque ces derniers, même s’ils empêchent le soleil de pénétrer dans la pièce, accumulent une grande partie de l’énergie solaire et la réémettent à l’intérieur… comme un radiateur.

Les volets roulants permettent un très bon contrôle des apports solaires en été comme en hiver, par quatre mécanismes :

  • La quasi-totalité des rayons du soleil est bloquée,
  • Le volet lui-même présente un certain pouvoir isolant (il est rempli de mousse de polyuréthane),
  • Le matelas d’air créé entre la fenêtre et le volet, lorsque ce dernier est fermé, devient un véritable bouclier thermique et réduit l’entrée de chaleur en été, de même que les pertes d’énergie par les fenêtres en hiver ou pendant les nuits froides,
  • L’étanchéité à l’air de la maison se trouve augmentée lorsque les volets sont fermés.

Plusieurs études énergétiques européennes démontrent que l’utilisation de volets roulants permet des gains énergétiques de plus de 15% sur le chauffage lié aux fenêtres en hiver (volets fermés la nuit). Ces mêmes études rapportent des gains de près de 100% de l’énergie de climatisation liée aux fenêtres!

Qu’en est-il  de notre côté de l’océan? Une étude canadienne menée par le CNRC a montré que des volets roulants, installés aux fenêtres d’une maison nord-américaine typique et à demi-fermés ont permis de diminuer de 67% le besoin de climatisation pendant les trois semaines les plus chaudes de l’été! Impressionnant non?

En plus de leur efficacité énergétique, les volets roulants possèdent d’autres avantages intéressants. On note, entre autres, l’insonorisation accrue, la protection (effractions, tempêtes) et le contrôle de la lumière ambiante pour ceux qui aiment le noir complet la nuit!

Une technologie méconnue chez nous

Malgré tout les avantages que possèdent les volets roulants, ces derniers demeurent méconnus du grand public au Québec. « Ceux qui les connaissent ont voyagé aux États-Unis et en Europe » indique Alex Wojcik, co-fondateur de l’entreprise Alvia qui fabrique et distribue des volets roulants au Québec. « Par contre, une fois qu’ils ont goûté au confort de ces dispositifs, ils ne veulent plus s’en passer! »

Selon Alex Wojcik, bien des gens pensent que les volets roulants ne peuvent pas s’adapter à notre climat et nos hivers longs et rigoureux. «C’est toujours la première question qu’on nous pose : comment ça réagit en hiver? » À cela, les manufacturiers et distributeurs, européens ou nord-américains, répondent unanimement que les volets roulants sont utilisés sans problèmes depuis des décennies dans des pays comme la Suisse, le Danemark, la Finlande, la Norvège ou la Suède où les hivers ressemblent aux nôtres. « La Suisse a même inclut les volets roulants dans son code du bâtiment pour certaines régions ! » ajoute Alex Wojcik.

© Alvia
Stores et volets roulants © Alvia

Disponibilité et coût

C’est beau, c’est bon, ça marche. On en veut! Pour le moment au Québec, les volets roulants sont fabriqués et/ou distribués par trois entreprises dont vous trouverez les coordonnées ci-dessous. Comptez environ 60$ par pieds carrés, soit environ 800$ par volet pour une fenêtre moyenne, installation comprise.

En plus d'augmenter le confort de votre demeure tout en diminuant votre consommation énergétique, les volets roulants vous permettront d'atteindre un niveau élevé de certification dans le programme Rénovation Écohabitation puisqu'on retrouve cet élément dans la certification du revêtement extérieur (Gestes pour éviter la surchauffe solaire).

On retrouvera aussi des volets roulants dans la maison Kénogami, projet auquel Écohabitation a largement participé. 

Où en trouver?

Alvia (manufacturier et distributeur)

Rolls-Système (manufacturier et distributeur)

Volets Protect (distributeur) 

Évènements à suivre

Mercredi, 5 Novembre, 2014 (Toute la journée)
Mercredi, 5 Novembre, 2014 (Toute la journée)
Mercredi, 5 Novembre, 2014 (Toute la journée)

Commentaires

Publier un nouveau commentaire

(If you're a human, don't change the following field)
Your first name.
(If you're a human, don't change the following field)
Your first name.
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.
*Prenez note que tout message à caractère publicitaire sera retiré.