S U I V E Z - N O U S

QUESTION

Isolation : Les murs Ecoterra Walls sont-ils réellement pare-vapeur?

Demandé par Jean-François Vacher
Bas-Saint-Laurent

Bonjour, j’étudie présentement le programme de la technologie de l'architecture au cégep. Pour un projet technique de construction je dois utilisé des concepts écologique et éco-énergétique vu en classe. Par conséquent, je suis tomber sur le produit Ecoterra Walls. Je suis tout de suite tomber sous le charme de leur publicité, mais un point me laisse perplexe quant à l’efficacité du produit; la mousse de polyuréthane giclé Walltite eco est un pare vapeur type 1 qui crée une barrière contre la vapeur d'eau entre les colombages, mais aucun élément pare-vapeur se trouve vis-à-vis ces dits colombages de bois. Quand est-il quant à l'absorption de l'humidité du bois et à la barrière non continuelle contre la vapeur d'eau? Ce produit est-il aussi efficace que mentionné dans leurs publicités?

RÉPONSE

Répondu par Lucie Langlois, Cercle d'experts Écohabitation
25 mai, 2011 - 15:38

Alias Architecture

Bonjour,

Au sujet des propriétés pare-vapeur du mur EcoTerra, je n'ai pas étudié en profondeur la composition de ce mur mais voici ce que j'en déduis. La mousse de polyuréthane giclée devient pare-vapeur au-delà d'une certaine épaisseur selon les fabricants. Dans ce cas ci, les surfaces comportant 5 1/2" d'isolant sont pare-air et pare-vapeur.
 
Le pare-vapeur n'a pas besoin d'être continu puisque la diffusion de vapeur est un phénomène surfacique. Si le pare-air rempli sont rôle, en principe, c'est OK. Par contre, je me questionne aussi sur ce qui se produit avec une possible accumulation de vapeur d'eau derrière les colombages dans le cas d'une déficience du pare-air. Si de l'humidité s'accumule derrière les colombages, va-t-elle pouvoir s'assécher ?
  
**
Complément de La Ruche
 
Nous avons contacté la compagnie ÉcoTerra, et nous avons été référés à une étude du Building Engineering Group de l'université de Waterloo, intitulée "Spray Polyurethane Foam : The Need for Vapour Retarders in Above-Grade Residential Walls". Cette étude démontre que les poteaux de bois ont une faible perméance, et que l'ajout d'un pare-vapeur en continu par dessus l'isolant de polyuréthane (PU) n'est pas nécessaire. On peut y lire:
 
"La perméabilité à la vapeur du bois est d'approximativement 1.4 ng/Pa·s·m, ce qui pour un poteau de 89mm correspond à une perméance de 16 ng/Pa·s·m2, ou pour un poteau de 140 mm, à 10 ng/Pa·s·m2. Ces facteurs sont très bas et comparables à la perméance de 140 mm de polyuréthane giclé à cellules fermées, qui est d'environ 14-17 ng/Pa·s·m2."
 
L'étude conclut que les poteaux de bois ne requièrent pas de pare-vapeur additionnel dans un mur isolé au PU giclé à cellules fermées.

 

*La perméance est égale à la quantité de vapeur d'eau qui traverse un mètre carré en une heure avec un gradient de pression de 1 mm de Hg. C’est le rapport du coefficient de perméabilité sur l’épaisseur du matériau. Unité : g /m².h.mm/Hg (ecobati.be).





Commentaires

Publier un nouveau commentaire
(If you're a human, don't change the following field)
Your first name.
(If you're a human, don't change the following field)
Your first name.
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.
*Prenez note que tout message à caractère publicitaire sera retiré.

Posez une question

Vidéos

Visiter notre maison ecologique