Cuisine - GESTE 1

Déchets de rénovation

L’un des moyens les plus efficaces de réduire son empreinte écologique globale.

Déchets de rénovation
© Yanni Milon
Ce geste permet l’obtention de 36 % des points dans le cadre du projet Cuisine de la certification Rénovation Écohabitation. Afin d’obtenir les points qui se rapportent au geste, il faut répondre aux exigences de l'une des options suivantes :

OPTION 1 : Confier la gestion des déchets de rénovation à une compagnie de recyclage

Une compagnie spécialisée dans la gestion des déchets de démolition, construction et rénovation (transporteur, conteneur) peut vous aider à détourner 60% des matières résiduelles liées à un chantier de rénovation. Vous participerez ainsi à réduire de façon substantielle les émanations globales de GES. En savoir plus...

OPTION 2 : Apporter les déchets de rénovation dans un centre de tri, un écocentre ou chez un recycleur

Les ressources sont nombreuses afin de vous aider à détourner 60% des matières résiduelles liées à un chantier de rénovation. Vous participerez ainsi à réduire de façon substantielle les émanations globales de GES. En savoir plus...
 

POURQUOI

Chaque tonne de déchet acheminée au site d’enfouissement est responsable de l’émission de près d’une tonne et demie de gaz à effet de serre (GES) ! L’un des moyens les plus efficaces de réduire son empreinte écologique consiste donc à détourner les divers matériaux de rénovation des dépotoirs.

À titre d’exemple, la rénovation intégrale d’un triplex à Montréal peut générer près de 55 tonnes de matières résiduelles – béton, bitume, ciment, pierres et briques, métaux ferreux et non ferreux, bois, panneaux de gypse, bardeaux d’asphalte, emballages de plastique, papiers et cartons, etc. En adoptant une bonne gestion des déchets de rénovation, il serait possible de diminuer d’environ 43 tonnes les émissions de GES attribuables aux matières résiduelles d’un tel chantier de rénovation.

Saviez-vous que l’enfouissement d’une matière organique comme le bois contribue aux changements climatiques?

En effet, la décomposition du bois en forêt est très différente de sa décomposition dans un site d’enfouissement. Le manque d’oxygène qui caractérise ce milieu encourage une décomposition dite anaérobique (sans oxygène) ce qui résulte en une forte émission de méthane. Or, le méthane engendre un impact sur le réchauffement climatique qui est quarante fois supérieur à celui du dioxyde de carbone (CO2).

La décomposition des plaques de plâtre est tout aussi problématique, puisqu’elles peuvent contaminer la nappe phréatique et causer des émanations de sulfure d’hydrogène, un composé toxique à odeur d’œufs pourris.

Certains résidus comme les solvants, les peintures ou les colles sont très toxiques. Malgré leur petit volume, ceux-ci doivent être éliminés de manière sécuritaire pour éviter qu’ils ne contaminent l’environnement.

Finalement, les déchets représentent de grandes possibilités de développement technologique et de création d’emploi. Selon le ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs, une tonne de matière récupérée crée dix fois plus d’emplois qu’une tonne de matière éliminée. Et les quelques 13 millions de tonnes de matière résiduelle produite chaque année dans la province recèlent un potentiel à exploiter, autant du côté de la fabrication de biens que de la revalorisation énergétique.

Statistiques intéressantes

Pour le Québec, l’enjeu est également de taille; en 2006, les activités de construction, de rénovation et de démolition (CRD) ont généré 4 569 000 tonnes de débris et matériaux résiduels, ce qui représente près du tiers (35 %) du total des matières résiduelles générées dans la province. Le secteur résidentiel a beaucoup de chemin à faire, un constat qui est confirmé par l’omniprésence de grands « conteneurs » à déchets bondés sur des chantiers de rénovation ou construction. 

Objectifs quantitatifs intermédiaires du premier plan d’action de la politique québécoise de gestion des matières résiduelles 2011-2015 : Trier à la source 70 % des résidus de construction et rénovation.

Évènements à suivre

Jeudi, 29 Septembre, 2016 - 08:00
Ne manquez pas l'ExpoHabitation d'Automne!
Jeudi, 20 Octobre, 2016 - 00:00