Revêtement extérieur

Rénover ses revêtements extérieurs

Les dix gestes incontournables pour refaire ses parements extérieurs de manière écologique et durable!

Loggias Bourgeoys
Loggias Bourgeoys © Alec Derghazarian
Lisez cette page de A à Z pour connaître la totalité des étapes à suivre lors de la rénovation de vos revêtements extérieurs!

1. JE M'INFORME

Avant de commencer vos travaux, prenez connaissance des préalables, des gestes, des actions et des différentes options listés ci-dessous.

Les préalables à la certification

Même si vous ne planifiez pas faire certifier votre projet, nous vous conseillons fortement de remplir les préalables, une bonne base pour commencer! Pour obtenir la certification, il faudra nous fournir les preuves démontrant que chaque préalable a été respecté.

1. Les produits proscrits

VINYLE (PVC) : Ce matériau en Polychlorure de vinyle (PVC) est le plus répandu dans l’industrie de la construction et constitue l’ingrédient principal de nombreux revêtements. Peu dispendieux, il est très versatile et plusieurs l’adoptent, mais il présente une très forte énergie grise, est polluant, toxique et difficilement recyclable.

PEINTURES ALKYDES (À L'HUILE) : Émettent beaucoup de polluants lors de la production, de l’extraction et de l’application, ont une forte énergie grise et ne sont pas biodégradables

2. Aucun éclairage décoratif autre que del

LUMIÈRES DEL. Aucun éclairage décoratif installé à l’extérieur de la maison ne doit utiliser des ampoules autres que la technologie DEL.

N.B. Pour des questions de sécurité, les éclairages d’urgence sont exclus de cette exigence.

3. Aucun bois tropical

Aucun bois tropicauxPAS DE BOIS TROPICAL. L’exploitation de ces essences contribue à la déforestation de la forêt tropicale. Les impacts sur la biodiversité sont majeurs et irréversibles. L’esthétique du bois tropical peut-être très bien reproduite grâce à des teintures à base d’essences domestiques, torréfiées si nécessaire.

SAUF, si vous trouvez des matériaux - armoires, planchers, lattes ou autres - recyclés en bois tropicaux. Cela est même préférable à l’achat de produits en bois local neuf.

4. Création d’un vide d’air derrière le revêtement

CRÉATION D’UN VIDE D’AIR DERRIÈRE LE REVÊTEMENT. Il faut toujours laisser un espace d’air d’environ ¾ de pouces derrière le revêtement pour assurer la circulation de l’air et lui permettre de sécher après la pluie. Cela vaut aussi bien pour les murs que pour le toit.

N'oubliez pas l'écran pare-pluie. Sans lui, il y a risque d’infiltrations d’eau et de vapeur d’eau, ce qui provoquerait la détérioration rapide du parement et des matériaux qu’il recouvre.

Les 10 gestes écologiques pour rénover ses revêtements extérieurs

Ici sont réunies pour vous, sous dix gestes distincts, des informations complètes qui vous aideront dans votre projet de rénovation.

1 - Déchets de rénovation (27 %)

Détournement de 60 % des résidus de démolition, construction et rénovation des sites d’enfouissement...

2 - Bois, matières organiques et isolant (8 %)

Des parements en matériaux organiques posés à au moins 12 pouces du sol et un isolant non exposé aux intempéries pour une durabilité accrue...

3 - Protection des fenêtres et portes (12 %)

Éloigner l’eau des ouvertures grâce à des solins ou des allèges munies de larmier et rendre le pourtour des portes et fenêtres étanches grâce à des membranes imperméables afin d’assurer la durabilité des matériaux qui composent l’enveloppe...

4 - Surchauffe solaire (1 %)

Limiter la surchauffe solaire grâce à des éléments simples afin d’augmenter son confort et réduire ses besoins en climatisation...

5 - Étanchéité (8 %)

Étanchéiser les fissures, joints, points de pénétration et installer des grilles résistantes à la corrosion et aux rongeurs afin d’éviter la pénétration des nuisibles et réduire les fuites d’air...

6 - Finition - Type I (8 %)

Poser des revêtements extérieurs faits de matériaux récupérés ou de matériaux neufs suivants nos exigences sur plus de 75 % de la surface pour empêcher la dégradation des matériaux qui composent l’enveloppe...

7 - Finition - Type II (8 %)

Poser des revêtements extérieurs faits de matériaux récupérés ou de matériaux neufs suivants nos exigences sur plus de 75 % de la surface, pour empêcher la dégradation des matériaux qui composent l’enveloppe...

8 - Éloigner l’eau des fondations (13 %)

Poser des gouttières ou un drain français rigide qui éloignent l’eau de la maison pour assurer la durabilité des matériaux et réduire les risques de moisissure...

9 - Récupération des eaux de pluie (14 %)

Installer un baril ou une citerne pour recueillir l’eau de pluie à des fins d’irigation, l’un des moyens les plus efficaces de réduire la consommation d’eau à l’extérieur de la maison...

10 - Éclairage extérieur (1 %)

Éclairer l’extérieur avec des ampoules homologuées Energy Star, pour réduire sa consommation... et sa facture...

2. JE PLANIFIE

Utilisez gratuitement notre OUTIL RÉNO en ligne pour planifier votre projet et calculer son impact sur l’environnemental et sur la santé. Remplissez le planificateur interactif en choisissant parmi les dix gestes et options ceux que vous vous engagez à poser.
Planifiez votre sous-sol écologique
 

TÉLÉCHARGEZ votre planificateur personnalisé de rénovation. Ayez en main ce document pratique lors de la sélection des matériaux, du choix des fournisseurs de services et lors de l’exécution de vos travaux. 

Vous voulez faire certifier votre projet? Inscrivez-vous dès maintenant en consultant la section Inscription.

BESOIN D’ASSISTANCE? PENSEZ COACHING!
Vous planifiez des rénovations, mais ne savez pas par où commencer? Nos coachs spécialisés en rénovation peuvent vous aider à planifier vos travaux, vous assister dans leur réalisation en plus de faciliter le processus de certification. Pour plus d’informations, consultez le service Coaching Rénovation.

3. JE RÉNOVE ÉCOLO

Effectuez vos rénovations en suivant les gestes et options choisis.

Si vous prévoyez obtenir la certification, n’oubliez pas de remplir la liste de contrôle en annexe de votre planificateur personnalisé afin de ne rien oublier. Ce document constitue un aide-mémoire listant les préalables à respecter ainsi que les différentes pièces justificatives et informations à fournir (photos, factures, spécifications techniques, coupon de pesée en Écocentre, certificat de valorisation des déchets d’une compagnie de  recyclage ou de conteneur, etc.).

4. J'OBTIENS LA CERTIFICATION

Augmenter la valeur de votre maison en certifiant la rénovation écologique de votre cuisine.

Niveaux de certification
 
Pour faire certifier votre projet, il vous suffit d'obtenir une note totale d’au moins 70 %. La note totale est calculée en additionnant la pondération des gestes posés, chaque geste possédant une pondération différente. Plus vous posez de gestes, plus la note totale sera élevée.

Serez-vous capable d'atteindre la certification PLATINE ?

 

Vous avez des questions?

Consultez l'onglet Informations pour en savoir plus sur le programme Rénovation Écohabitation ; subventions et aides financières disponibles, foire aux questions, lexique, etc.