Revêtement extérieur - GESTE 7

Finition - Type II

Pour empêcher la dégradation des matériaux qui composent l’enveloppe

Parement
© Celine Lecomte

Ce geste permet l’obtention de 8 % des points dans le cadre du projet Revêtement Extérieur de la certification Rénovation Écohabitation. Afin d’obtenir les points qui se rapportent au geste, il faut répondre aux exigences de l’une ou l’autre des options suivantes :

Il est commun de poser deux types de parements différents sur une maison. Les Gestes 6 et 7 (Finition Type I et II) seront ainsi complémentaires si un minimum de 75 % de la surface du revêtement de votre maison répond aux exigences du geste 6, ou du geste 7 (8 % + 8 % pour un total de 16 %). Et évidemment, si vous optez pour un seul revêtement qui répond à nos conditions, peu importe l’option choisie, vous obtiendrez les points du geste 6 et du geste 7 (8 % + 8 % pour un total de 16 %).

OPTION 1 : Poser des revêtements extérieurs faits de matériaux réutilisés

Faites du neuf avec du vieux! Vieilles granges, palettes, usine démolie. Les ressources sont infinies afin de trouver des éléments au charme indéniable qui pourront protéger la maison contre les intempéries (pluie, neige, vent, soleil). La qualité des matériaux, de l’assemblage et de la conception sont des éléments déterminants. En savoir plus...

OPTION 2 : Poser des revêtements extérieurs neufs

Outre le coup d’œil esthétique, le parement a pour rôle de protéger la maison contre les intempéries (pluie, neige, vent, soleil) et d’empêcher la dégradation des éléments qui composent son enveloppe. La qualité des matériaux, de l’assemblage et de la conception sont des éléments déterminants. En savoir plus...
 

POURQUOI

Le parement, ou revêtement, c’est le manteau de votre maison! C’est la couche supérieure de l’enveloppe, celle qui se voit, celle qui a pour rôle d’empêcher la dégradation des murs. Son allure compte, mais sa performance environnementale aussi.

Plusieurs matériaux neufs constituent des choix très intéressants convenant aux besoins de la certification, mais vous pourriez également donner un charme inédit à votre maison en utilisant des matériaux réutilisés !

Dans tous les cas, assurez-vous que l’assemblage, la pose, la conception des parements soient faits convenablement, sans quoi la durabilité des matériaux, qui prend en compte les chocs causés par les différences de température, les gens, les activités et l’exposition au soleil, pourrait être réduite prématurément.

Quelques chiffres intéressants :

  • La production d’une tonne de brique produit une demi-tonne de gaz à effet de serre (GES) et une tonne de mortier produit une tonne de GES. Mais la durée de vie de ces matériaux est de 75 ans! De plus, ils sont recyclables et l’on retrouve des briques et du mortier locaux. Un excellent choix pour vos parements.
  • Une tonne d’aluminium produit quatre tonnes de GES et une tonne d’acier en produit deux. Ils sont tous deux recyclables et généralement constitués de matériaux recyclés, mais leur durée de vie est moindre que celle de la brique (environ la moitié).
  • Selon « la Ruche », opter pour un parement de bois permet de réduire de 23 tonnes les émissions de GES en comparaison avec un parement acier !

Il est conseillé d’inspecter les revêtements (fissures, décoloration, moisissure, parements manquants) au début du printemps et à la fin de l’été.

Le parement, peu importe le matériau, joue un rôle négligeable sur la question de l’efficacité énergétique du bâtiment.