Revêtement extérieur - GESTE 4

Surchauffe solaire

À éviter en été afin d’augmenter son confort et réduire ses besoins en climatisation.

Surchauffe solaire
© Céline Lecomte

Ce geste permet l’obtention de 1 % de points dans le cadre du projet Revêtement Extérieur de la certification Rénovation Écohabitation. Afin d’obtenir les points qui se rapportent à ce geste, il faut répondre aux exigences de l'action suivante :

ACTION 1 : Limiter la surchauffe solaire grâce à des éléments tous simples.

Il existe divers moyens afin de réduire la surchauffe solaire qui peut se produire en période estivale. À vous de choisir parmi les éléments présentés celui, ou ceux, qui vous permettront d’économiser sur la climatisation. En savoir plus...
 

POURQUOI

Alors qu’au courant du dernier siècle il était pratique commune d’adapter la maison aux réalités climatiques, telles que la surchauffe estivale – débords de toits, passages recouverts, végétation – ces méthodes logiques de construire se sont perdues au profit d’une gestion totalement mécanique (qui consomme donc de l’énergie) du confort.

Une maison irradiée par le soleil
Une maison irradiée par le soleil.
© Daphnée Saint‐Pierre et Mélodie Desmarais

La principale source de chaleur extérieure provient du soleil – réchauffement des toits et murs, infiltration de l’air chaud, rayonnement par les fenêtres. Alors qu’une partie de ces rayons est réfléchie, entre 40 et 75 % parviennent à pénétrer dans la maison et y sont absorbés. Cela peut rapidement provoquer de la surchauffe en été.

Bloquer ces rayons de manière naturelle présente donc la manière la plus simple de réduire la température ambiante dans la maison pendant l’été. Voyez comment y parvenir dans l’action 1!

Statistique intéressante : Selon le département de l’Énergie américain, 2/3 des maisons sont équipées de climatiseurs aux États-Unis, ce qui représente 5 % de la consommation totale en électricité et 2 tonnes de gaz à effet de serre (GES) par maison !

Évènements à suivre