Salle de bain - GESTE 3 - OPTION 2

Poser une bouche d’extraction traitée par un ventilateur récupérateur de chaleur (VRC) central

Pour éviter un surplus d’humidité et pour réduire les gaz à effet de serre et le niveau d’air vicié.


Poser une bouche d’extraction traitée par le ventilateur récupérateur de chaleur (VRC) central, avec contrôle mural qui permet de mettre le VRC en débit maximal pendant une période donnée.

PIÈCES JUSTIFICATIVES
Afin de recevoir les points liés au geste, vous devez fournir :
  • Fiche du modèle
ET
  • Photos qui montrent  la prise murale et la bouche d’extraction dans la salle de bain.
VRC central
© Écohabitation
  

GES ÉVITÉS

0,0004 tonnes
ou 1,9 km de voiture   

  

kWh ÉPARGNÉS

58,4 kWh/année

ou 4,67 $

      SANTÉ
Bénéfice élevé

COMMENT PROCÉDER

Un ventilateur récupérateur de chaleur (VRC) central évacue l’air par une prise centrale et intègre de l’air frais dans la maison par des prises planifiées. Ceci, tout en transférant la chaleur de l’air expulsé pour chauffer l’air neuf qui est amené au moyen d’un échangeur de chaleur. Un VRC permet de récupérer entre 60 et 72 % de la chaleur contenu dans l’air sortant. Un bon atout pour votre facture de chauffage !

Généralement, si vous choisissez cette option, c’est que vous possédez déjà un VRC central. Il ne vous reste qu’à poser une bouche d’extraction dans la salle de bain, avec un contrôle mural qui permettra au système de fonctionner sous un débit maximal lorsque nécessaire (douche, bain, rasage, etc.).

La mise en place d’un tel système représente des coûts importants mais possède un rendement beaucoup plus élevé que les appareils individuels.

RESSOURCES

La Ruche : Cahier de projet # 7; Cuisine et salle de bain

Le Guide Écohabitation :

Autres liens utiles :

  • Formation Rénovation Écohabitation
  • La rénovation écologique
  • Électricité solaire et éolienne
  • Les énergies renouvelables ; l’autoproduction électrique, une voie d’avenir

Évènements à suivre