Salle de bain - GESTE 8 - OPTION 2

Poser des éléments neufs, à faible émission de COV

Des meubles neufs, avec portes et comptoirs, qui présentent un faible impact sur l’environnement et la santé


Poser un meuble de salle de bain neuf à faible émission de COV (plus petit ou égal à 0,05 ppm) dont la majorité des composantes satisfait à 1 des 3 caractéristiques suivantes afin d'obtenir la moitié des points liés au geste ou 2 sur 3 pour la totalité des points.
  • Matériau de provenance régionale: qui a été extrait, traité et fabriqué dans un rayon de moins de 800 km de l’habitation.
  • De provenance recyclée (min de 50% pré ou post-consommation) ou certifié "Forest Stewardship Council" (FSC).
  • Durables : qui assurera sa fonction et survivra à une usure normale pendant plus de 25 ans.
PIÈCES JUSTIFICATIVES

Afin de recevoir les points liés au geste, vous devez fournir :

  • Factures

Du neuf, sans urée-formaldéhyde
© Écohabitation

 

GES ÉVITÉS

12,73 Tonnes
ou 1 212 hres en voiture

(60 619 km)

 

MILIEUX NATURELS
Préservation minimale
SANTÉ
Bénéfice modéré

COMMENT PROCÉDER

En vous procurant des meubles neufs, faits de matériaux de provenance locale, à faible émission de  composés organiques volatils (COV), vous réduirez l’impact sur votre santé et sur l’environnement tout en participant à accroître la demande pour des produits locaux.

Pour la salle de bain, les meubles viennent généralement en un morceau (comptoir, portes et caissons tout en un) dans une même boîte. Cela peut-être avantageux, comme par exemple, dans le cas de certains meubles IKEA. Ces derniers offrent des meubles où le lavabo prend 100 % de l'espace comptoir. La surface de comptoir étant nulle, vous obtenez tous les crédits pour cette composante. Faites tout de même attention aux matériaux utilisés dans ces "kits".

CAISSONS
Il existe des caissons dont la résine ne contient pas d'urée-formaldéhyde ou peu de COV. Vous pouvez également opter pour des panneaux de contre-plaqué sans COV. Généralement, ce sont les fabricants d'armoires ou les ébénistes qui façonnent la cuisine à partir du type de panneau de votre choix. Sinon, on opte pour des caissons en bois massif, mais cela peut représenter des coûts plus élevés. Nous vous conseillons d’opter pour un caisson en bois du Québec certifié FSC.

Dans tous les cas, assurez-vous de la provenance des matériaux.

COMPTOIRS

Pour les comptoirs, le marbre et l’inox (beaux et sains, mais malheureusement jamais régionaux ni fabriqués de matières recyclées) ne pourront être utilisés afin de répondre aux exigences de la certification. Il existe tout de même de nombreux choix possibles ; béton, bois, carreaux, pierres usinées (granit, ardoise, pierre à savon, quartz, marbre), verre recyclé. Voir détails dans cahier cuisine – Geste 7 – Comptoir et plan de travail.

Prévoir un dosseret (backsplash) de 6 pouces minimum qui pourra ainsi être agencé au comptoir.

 
PORTES ET FAÇADES
Le bois massif et les essences locales nobles représentent les choix les plus écolos. Ils peuvent être plus dispendieux, mais seront plus durables et nettement moins nocifs pour votre santé ! De même, certains panneaux d'aggloméré, de contreplaqué et ceux en paille sont fabriqués avec des résines sans urée-formaldéhyde.
 

Le vinyle et la mélamine, tout comme le thermoplastique, ne sont pas des options acceptables pour les portes, caissons ou comptoirs.

RESSOURCES

La Ruche : Cahier de projet # 7; Cuisine et salle-de-bain

Pour des caissons à faible émission de COV (N.B. Dans tous les cas, demandez des produits sans urée-formaldéhyde car la plupart de ces entreprises proposent également des gammes avec urée-formaldéhyde !) :

L’annuaire Écohabitation

Carrefour 3RV

  • Formation Rénovation Écohabitation
  • Les matériaux écologiques et techniques de finitions saines
  • Technique en écoconstruction – formation professionnelle

La majeure partie des produits du grand détaillant Scandinave est fabriquée en Chine et dans les Balkans. Cette compagnie a des règles très strictes concernant les taux d’urée-formaldéhyde dans leurs panneaux, mais ces lois n’atteignent pas nécessairement le 0,05 ppm de COV. Ainsi, malgré leurs politiques intéressantes (par exemple, 16 % du bois utilisé est FSC), il peut s’avérer très difficile d’y trouver des produits qui respectent nos critères.