Portes et fenêtres

2. Réduire les pertes de chaleur avec des ajouts intérieurs

Si le coût ou l’état de la fenêtre ne justifie pas son remplacement, il est possible d'améliorer l’efficacité ou le niveau de confort dans la maison en posant les actions suivantes.

fenêtre, porte, réparer, rénover, remplacer
brInpics123, sous licence CC

A. PELLICULES FAIBLE ÉMISSIVITÉ

En bloquant les rayons UV efficacement, les films appliqués réduisent essentiellement les gains solaires d'été. De nombreuses variantes existent pour une meilleure performance thermique des fenêtres en hiver. Il s'agit du fameux low-e que l'on retrouve dans le vitrage thermos performant des fenêtres neuves, que nous pouvons maintenant appliquer à nos vieilles fenêtres.

Conserver la chaleur ou bloquer la chaleur excessive du soleil? 

Les pellicules à faible émissivité ont deux usages bien distincts :

  • lorsque posées à l'intérieur : retenir la chaleur existante dans le bâtiment
  • lorsque posées à l'extérieur : limiter les gains solaires

Formulés différemment selon la fonction souhaitée, les deux types de pellicules doivent être sélectionnés adéquatement. Nécessitant peu d’entretien, on trouve des films applicables aux fenêtres chez certains quincaillers, ou en ligne. 

Quand les utiliser? Si on est propriétaire de grandes fenêtres peu performantes, si on veut investir un minimum de temps et d’argent, ou si on veut conserver le cachet de vieilles fenêtres sans obturer la vue.

À ne pas confondre avec les pellicule temporaires posées à l’automne! Celles mentionnées ici sont permanentes

Posée sur la totalité du vitrage, la pellicule appliquée à l'intérieur limitera les entrées par rayonnement (infrarouge).

Elles sont fait de trois couches :

  • Adhésif
  • Polyester
  • Couche anti-égratignures

S'il est possible d'appliquer les pellicules soi-même, certaines entreprises proposent plutôt l'application de la même technologique en format liquide.

Attention, les pellicules ne peuvent être ajustées après utilisation et elles ne peuvent être reposées.

Les pellicules vendues au Québec ont les caractéristiques suivantes : 

  • Dimension : entre 2 et 7 mm, rouleaux de 1 ou 2 m de large
  • Utilité : Isolation, pare-soleil, frein aux rayons UV, confort
  • Coût : pour une fenêtre de 30 x 60 pouces : 25$ (si on choisit les pellicules à installer soi-même)

Rappel : faites attention de bien choisir le type de pellicule selon si vous souhaitez retenir ou rejeter la chaleur. 

Écohabitation recommande l'ajout de pellicules faible émissivité sur toutes les vielles fenêtres, afin que leur performance s'approche de celle des nouvelles fenêtres. Cette solution est particulièrement adaptée pour l'amélioration de la performance thermique des fenêtres en bois d'une maison patrimoniale. De plus, il s'agit d'une solution efficace qui protègera de la condensation. 

B. HABILLAGE INTÉRIEUR DES FENÊTRES 

L'habillage des fenêtres est fort utile, mais il est essentiel de ne pas confondre intimité et confort avec efficacité énergétique. Il existe divers moyens afin de réduire la surchauffe solaire qui peut se produire en période estivale tout en limitant les pertes de chaleur en hiver. À vous de choisir parmi les éléments présentés celui, ou ceux, qui vous permettront d’économiser sur la climatisation et le chauffage.

Dans un monde parfait, une fenêtre laisserait passer la lumière, mais pas l’éblouissement, une brise en été, mais pas de courant froid en hiver. Puisque nous ne vivons pas dans ce monde parfait, divers parements ont été créés. Tous contribuent à rendre les fenêtres plus flexibles selon les saisons et ainsi, à rendre votre maison plus confortable!

L’utilisation de store ou de rideaux permet de limiter l'inconfort provoqué par la surchauffe en les fermant au plus fort de l’ensoleillement pendant les journées d’été. Ils aident aussi limiter la sensation de froid près des fenêtres dans les périodes plus froides.

À l’heure actuelle, il n’existe pas de système de classement pour les revêtements de fenêtres, même si la plupart sont bien connus pour améliorer la valeur R de la fenêtre. Méfiez-vous des réclamations de fabricants qui promettent une baisse impressionnante de votre facture de chauffage annuelle.

Ne pas mettre de rideaux ou de stores hermétiques qui empêchent toute circulation d’air devant une fenêtre thermos. Cela pourrait donner lieu à des températures extrêmes, non suggérées pour ce type de fenêtres, qui pourrait entrainer un choc thermique jusqu'à endommager le thermos.

Les rideaux et les stores conventionnels, mêmes opaques ou épais, ont un impact limité pour réguler la température de l’air ambiant. En été, ils peuvent donner l’impression de bloquer une partie du rayonnement, mais ils laissent tout de même entrer les infragrouges, donc la chaleur à l’intérieur. Toutefois l'hiver venu, ils jouent un rôle d'écran permettant de diminuer la sensation de froid lorsque l'on s'approche des fenêtres. En période hivernale, n’oubliez pas d’ouvrir complètement les revêtements afin de profiter de la chaleur gratuite du soleil pendant la journée, puis de les fermer le soir venu afin de garder la chaleur à l’intérieur et éviter les fuites d’air.

Faciles à manipuler, les stores et les volets améliorent le confort par la limitation de sensation de froid irradié par la fenêtre. Cependant, ils ne changent aucunement la facture énergétique de la maison (à moins de créer une paroi parfaitement étanche, ce qui est rarement le cas). Certains peuvent offrir des avantages supplémentaires tels que l'absorption acoustique et la possibilité de se protéger des rayons UV, voire réfléchir les rayons du soleil si la face extérieure est réfléchissante. 

Examinons les diverses options : 

RIDEAUX 

Rideaux © Écohabiration

Peu dispendieux et facilement ajustables, ils augmentent la sensation de confort l'hiver, mais laissent toutefois entrer la chaleur estivale par radiation.

Attention, les rideaux doublés ou de forte épaisseur peuvent déplacer un point de rosée jusqu'à causer une condensation contre le mur extérieur derrière le rideau qui peut, à long terme, peut mener jusqu'à l'apparition de moisissures. 

Optez pour des matériaux naturels idéalement sans traitement anti-feu ou anti-taches, généralement des produits très persistants dans l'environnement.
 

STORES CONVENTIONNELS (VÉNITIENS)

Stores vénitien en bois © Emmanuel Cosgrove 

Peu dispendieux et facilement ajustables, ils augmentent la sensation de confort l'hiver, mais tout comme les rideaux, ils laissent entrer la chaleur estivale par radiation. 

Leur utilité se situe plutôt du côté de l'intimité et du contrôle de la luminosité. Ils ne sont pas idéaux pour le contrôle thermique ou acoustique. Ils sont rarement munis de couleurs pâles ou réfléchissantes, ce qui limite leur capacité de contrôler le rayonnement qui mène à la surchauffe. 

Les moins chers sont offerts en PVC, mais en plein solei, le PVC est un matériau qui sera dégradé par le rayonnement UV. Ce type de stores n'est pas une option durable, préférez d'autres matériaux (bois, métal), particulièrement pour l'habillage des fenêtres côté soleil. 

Rappelons que les stores en bois à faible coût sont souvent faits en bois tropical, un autre matériau proscrit. 

STORES ISOLÉS

Stores HoneyComb © Hunter Douglas

Très bonne performance au niveau de l’isolation (augmentation de la résistance de la fenêtre d’une valeur R de 4, s'ils sont parfaitement étanches, ce qui est rarement le cas), du confort et de l’intimité. Ils sont par contre très coûteux à l'achat et peuvent causer des problèmes de condensation et de ventilation.

Les produits les plus performants intègrent un coupe-froid aux rebords, ce qui limite les fuites d’air. Les plus performants sont les stores opaques possédant deux rangées de cellules (volets cellulaires alvéolés). 

Rappelons que malgré leur valeur isolante, les stores ne réduiront pas votre facture annuelle de chauffage, puisque l'air froid qui pénètre par la fenêtre en hiver finira par retrouver le chemin de l'air intérieur. 

STORES À ROULEAU

Stores à rouleau © Emmanuel Cosgrove

Outre la protection de l'intimité, la principale fonction des stores à rouleau est le contrôle solaire.

Il existe des modèles en tissu semi-transparent ou en plastique troué de petites ouvertues, qui ne bloquent pas complètement l'introduction de lumière, mais sont un moyen efficace de contrôle de l'éblouissement dans les endroits où le soleil abondant est nuisible, comme dans un bureau, par exemple. 

Ce type de stores n'est pas non plus un moyen de réduction de la perte thermique. Pour la saison de climatisation, certains modèles sont revêtus d'une couche réfléchissante ou d'un enduit de couleur très pâle permettant de réfléchir une part du rayonnement infrarouge (chaleur) vers l'extérieur, pouvant augmenter le confort estival et baisser légèrement les frais de climatisation. 

Certains stores en rouleau sont conçus pour créer une couche étanche avec le cadre de fenêtre. Le fait d'emprisonner ainsi de l'air permet réellement une lame d'air isolante, ce qui augmente légèrement la valeur isolante de l'ouverture. Par contre, l'air emprisonné peut mener à des problèmes de condensation ou de choc thermique. Pour éviter ces problèmes, optez plutôt pour des stratégies d'habillage par l'extérieur, à la page suivante. 
 

C. CONTRE-FENÊTRES INTÉRIEURES FIXES (SURVITRE)

© www.vitrier-paris-expert.fr

Les panneaux intérieurs réduisent les pertes de chaleur en hiver et améliorent l'étanchéité des fenêtres, tout en maintenant un niveau visuel égal à celui de la fenêtre. Il existe même des versions de contre-fenêtre intérieure munies d'une pellicule à faible émissivité. 

Quand les utiliser? En présence de fuites d’air aux fenêtres, lorsqu'on souhaite garder la vue presque intacte tout en obtenant une meilleure isolation. Cependant, ce type d'habillage est transparent et n'aura aucun impact sur l'intimité des occupants.

Ce type d'habillage intérieur ne risque pas de causer les problèmes de condensation et choc thermique des ajouts précédents, puisque le produit est monté à même la fenêtre et non sur le mur autour de l'ouverture. 

Si vos fenêtres sont très mal isolées ou n’ont qu’un vitrage simple, les contre-fenêtres intérieures sont une bonne solution. Vous pouvez augmenter la valeur R de vos fenêtres et freiner les infiltrations en posant une fenêtre de plus (survitre en verre, polyméthacrylate de méthyle - Plexiglas® - ou polycarbonate) qui va recouvrir toute la fenêtre existante.

Cette solution est moins dispendieuse que de remplacer la fenêtre au complet et les résultats sont très efficaces. Les kits sont composés d’une boîte vitrée et de ruban double face ou bande d’étanchéité magnétique et sont généralement disponibles dans toute bonne quincaillerie. Les fuites d'air seront considérablement réduites. Les survitres permettent aussi de créer une lame d’air protectrice entre la vitre existante (froide) et l’intérieur de la maison, ce qui augmente le niveau de confort. Une nouvelle « vitre » réduira également les risques de condensations, et on peut la poser soi-même.

L’aspect architectural extérieur est mieux préservé par l’ajout de survitres intérieures, mais l'ajout de contre-fenêtres à l’extérieur peut augmenter la performance d’une vieille fenêtre jusqu'à concurrencer le double vitrage neuf.

 

Les panneaux intérieurs se fixent un peu comme une fenêtre classique, en ajoutant une couche isolante de plastique (acrylique tel Plexiglas® ou polycarbonate tel Lexan™) pour empêcher la perte de chaleur par temps froid. Formés de deux couches et d’une lame d’air, ils améliorent le confort et le niveau de performance de la fenêtre. Ils sont abordables, légers et disponibles avec option pellicule faible émissivité. On peut les poser et les retirer aisément, normalement à l’automne pour les retirer au printemps. 

À LIRE AUSSI SUR LE MÊME THÈME

Évènements à suivre

Pour poser une question technique, adressez-vous à nos experts.