Électricité Éclairage Électroménager

L’ampoule à incandescence classique

Elle disparaîtra bientôt des magasins, faute d’être économe en énergie. Elle a cependant quelques avantages !

l’ampoule à incandescence
© Céline Lecomte

Le 1er janvier 2014, les ampoules de 100 et de 75 W ne seront plus en vente.
Le 31 décembre 2014, ce sera le tour des 60 et des 40 W.

Avantages de l’ampoule à incandescence classique :

  • Une lumière chaleureuse, propice à la relaxation ;
  • Un spectre continu, donc un confort pour le système visuel ;
  • Un allumage instantané ;
  • La possibilité d’être utilisée avec un gradateur sans dommages ;
  • Elle est silencieuse, sans oscillation ou grondement ;
  • Elle ne contient aucun produit toxique ou dangereux ;
  • On la retrouve dans une grande panoplie de tailles, de formes et de puissances ;
  • Elle chauffe! C’est un avantage l’hiver et un inconvénient l’été.

Inconvénients de l’ampoule à incandescence classique :

  • Sa faible durée de vie, 1000 à 1200 heures. Ce qui explique en partie sa disparition prochaine. Son prix est bas (environ 2$ pour une ampoule de base), mais il faut en racheter régulièrement.
  • Sa fragilité: elle supporte mal les vibrations, les surtensions, et un régime élevé d’allumages/extinctions.
  • 90% de la puissance est dissipée sous forme de chaleur (voir ci-dessus): elle est donc objectivement inefficace, ce qui est l’autre raison de sa disparition.

Si tous les ménages québécois remplaçaient une seule ​de leurs ampoules à incandescence par une ampoule fluocompacte, le Québec économiserait 100 millions de kWh par année

L’avis d’Écohabitation

En attendant sa disparition, on peut s’en servir l’hiver et la remplacer par une halogène ou une fluocompacte l’été! Elle est idéale dans une salle de séjour.

 

Évènements à suivre

Pour poser une question technique, adressez-vous à nos experts.