Électricité Éclairage Électroménager

Charges fantômes : 10 commandements pour les réduire ou les éviter

Charges fantômes : 10 commandements pour les réduire ou les éviter
© Bostik, Creative Commons
  1. Recherchez le logo ENERGY STAR à l’achat de nouveaux équipements. Cette certification n’est pas plus chère et amène des économies d’énergie de 50 à 70 %, que ce soit en fonction ou en mode « veille ».
  2. Pour les équipements de votre habitation, munissez-vous d’un wattmètre et identifiez vos appareils les plus énergivores en mode « veille ». Ce calcul personnalisé est très intéressant à réaliser : les résultats peuvent généralement varier de 0 à 20 W par appareil selon le type d’appareil, son âge, le mode d’utilisation concerné ou encore les défauts au niveau de la conception des produits. On pourra alors cibler ce qui consomme le plus.
  3. Choisissez vos combats : il est plus efficace d’agir sur un appareil très peu utilisé mais toujours branché, ou sur des appareils qui consomment beaucoup. Un appareil dont vous vous servez très souvent qui ne consomme qu’un watt en mode veille ne sera sûrement pas la plus grande priorité… En dessous d’un watt, ce n’est d’ailleurs même pas mesuré par la plupart des wattmètres vendus dans le commerce.
  4. Demandez-vous si vous avez besoin de toutes les fonctions proposées par cet appareil que vous vous apprêtez à acheter. Plus il a de fonctions, plus il consomme.
  5. Lisez bien les manuels d’utilisation de vos appareils pour tirer pleinement parti des économies d’énergie qui peuvent être faites, ou pour savoir s’il est possible de débrancher cet appareil sans risque.
  6. Lorsque c’est possible, pensez à débrancher vos appareils après utilisation. C’est notamment très facile à faire pour les appareils que l’on utilise peu fréquemment, ou pour les longues périodes d’inactivité.
  7. Pour l’ordinateur, évitez les économiseurs d’écran qui n’amènent aucune économie d’énergie et préférez plutôt des options d’alimentation optimisées (luminosité, extinction de l’écran, mode veille). Pensez à utiliser le mode « veille prolongée » ou l’arrêt total lorsque vous laissez l’ordinateur inactif la nuit, les fins de semaine, ou pendant de longues périodes.
  8. Pour tous vos appareils, le branchement à des prises ou des barres d’alimentation munies d’un interrupteur permettront de limiter leur consommation fantôme. Différents types de prises existent et amènent différents degrés de confort et d’efficacité.
  9. Pour les appareils laissés en charge (ordinateur, cellulaire), pensez à débrancher le bloc d’alimentation une fois l’appareil chargé, ou à le munir d’une minuterie qui coupera le courant automatiquement après une certaine période.
  10. Rappelez-vous que lutter contre les consommations d’énergie en mode « veille », c’est économiser de l’argent, mais aussi diminuer la perte d’autonomie de vos batteries, diminuer l’usure de vos équipements et diminuer la probabilité qu’une surtension importante du réseau endommage vos équipements (foudre). Tout cela va dans le sens d’une meilleure consommation : des appareils qui durent plus longtemps, consomment moins d’énergie et évitent des pressions environnementales non négligeables.

À LIRE AUSSI SUR LE MÊME THÈME

Évènements à suivre

Jeudi, 29 Septembre, 2016 - 08:00
Ne manquez pas l'ExpoHabitation d'Automne!
Jeudi, 20 Octobre, 2016 - 00:00

Pour poser une question technique, adressez-vous à nos experts.