Électricité Éclairage Électroménager

Les charges fantômes dans la maison, la visite guidée

Le tour du propriétaire pour identifier les appareils concernés par ce gaspillage insoupçonné d’électricité...

Les charges fantômes dans la maison, la visite guidée
© Kevin Harber, Creative Commons.

Avant la visite, il faut savoir que 40 % en moyenne de l’électricité consommée par les appareils électroniques sert à les alimenter en mode veille ou en mode attente1. Parfois, pour les appareils que l’on utilise très peu mais qui restent branchés en permanence, on paye même plus d’électricité sur une année pour les charges fantômes que pour leur fonctionnement. La consommation fantôme peut aller de 0,5 à 20 Watts selon le type d’appareil, son mode d’utilisation, son âge, sa marque ou encore le hasard des défauts de conception. Cela reste faible, mais de nombreux appareils sont concernés, y compris certains appareils auxquels on ne s’attend pas! En réfléchissant aux appareils que vous avez chez vous et à leur utilisation journalière, peut-être verrez-vous déjà des appareils rarement utilisés à débrancher ? Voici un petit tour des appareils les plus communément touchés par cette consommation invisible.

Attention! Si vous constatez grâce au wattmètre que votre grille-pain ou votre sèche-cheveux consomment alors qu’ils sont inactifs, c’est probablement qu’ils sont défectueux (mal conçus ou usés…).

Dans la cuisine :

Charges Fantôme Cuisine
© Mark, Creative Commons.

Les équipements concernés par les charges fantômes : micro-ondes, cuisinière, grille-pain, cafetière électrique, lave-vaisselle, laveuse, sécheuse, congélateur, mixeur, aspirateur de table, bouilloire, toaster, aération…

Zoom sur… le micro-ondes 

Le four à micro-ondes peut être un appareil très intéressant à débrancher! En effet, il est utilisé de 16 à 30 minutes seulement par semaine dans les foyers québécois… et peut consommer beaucoup de charges fantômes. Lorsque le four à micro-ondes est inactif et la porte fermée, ce sont environ 3 W qui sont consommés en moyenne selon des études réalisées sur 18 appareils différents. Nos propres calculs ont montré que cette consommation pouvait monter jusqu’à 24 W sur certains appareils. Si le four à micro-ondes est inactif et la porte ouverte, ce sont 26 W en moyenne qui sont consommés (jusqu’à un maximum de 39 W). Ces puissances n’ont rien à voir avec celles de l’appareil en fonction proches de 1500 W, mais elles sont quasi-permanentes si on ne débranche pas l’appareil. Ainsi, la consommation utile correspond à près de 44 % seulement de la consommation totale de l’appareil, le reste étant accaparé par des fonctions secondaires (horloge) ou par des charges fantômes. Dommage!

Dans la salle-de-bain

Charges Fantôme Salle-de-bain
© Brett Burton, Creative Commons.

Les équipements concernés par les charges fantômes : rasoir électrique, épilateur électrique, brosse-dent électrique, sèche-cheveux (s’il est défectueux ou sur batterie).

Zoom sur… la brosse à dents électrique

Imaginons que votre hygiène bucco-dentaire est irréprochable, et que vous vous brossez les dents au moins 2 minutes et deux fois par jour. Prenons également une brosse à dent électrique qui consomme 6 W en utilisation, et 1 à 2 W en consommations fantômes et que vous oubliez de débrancher votre brosse à dents une fois que vous avez fini de l’utiliser ; ce sont alors 1.1 % de la consommation totale qui sont réellement utilisés par l’appareil, le reste (98,9%, donc) correspondant à des charges fantômes!!Même si la consommation d’une brosse à dent est très faible par rapport à d’autres appareils, on comprend mieux l’intérêt de la débrancher quand elle n’est pas utilisée!

Dans le bureau :

Charges Fantôme Bureau
© Ben Ho, Creative Commons.

Les équipements concernés par les charges fantômes : ordinateur (pour en savoir plus, lire cette page, unité centrale, moniteur, imprimante, fax, scanner, appareil multifonctions, disque dur externe, enceintes, appareils en charge (chargeurs), routeur…

Zoom sur… l’imprimante

Les Québécois allument et éteignent manuellement leur imprimante, et ne la laissent pas allumée après usage.

Cette utilisation économe en énergie est la plus intéressante, car une imprimante classique (multi-fonctions à jet d’encre) consomme de 0 à 10 W en charges fantômes (3 W en moyenne), et de 4 à 18 W lors de son utilisation (9 W en moyenne). Les différences de consommation entre les modes utiles et fantômes de l’imprimante sont donc faibles, même si de nombreuses imprimantes sont dotées d’un mode veille.

Au salon :

Charges Fantôme Salon
© Thomas van de Weerd, Creative Commons.

Les équipements : chargeurs de batteries/piles, radio, téléphone sans fil, climatiseur, cadre photo numérique, machines d’exercice physique, téléviseur, lecteur DVD, lecteur VHS, consoles de jeu, récepteur satellite, chaîne stéréo, décodeur télé, démodulateur antenne satellite, déshumidificateur, rétroprojecteur, système de cinéma maison…

Zoom sur… le chargeur de piles.

Le chargeur de pile et les chargeurs en général sont souvent oubliés sur leurs prises. On ne se rend pas compte qu’ils peuvent consommer de 1 à 3 W continuellement, même s’il n’y a aucune charge de batterie! Mieux vaut alors les débrancher, si les batteries ne sont pas branchées au chargeur.

Pour en savoir plus sur la consommation fantôme, un excellent site en anglais qui présente l’éventail des puissances de consommation en mode par appareil.

À LIRE AUSSI SUR LE MÊME THÈME

Évènements à suivre

Pour poser une question technique, adressez-vous à nos experts.