Chauffage Climatisation Énergies

Chauffage au bois : choisir le bon combustible

Se chauffer au bois, c’est bien. Ne pas se tromper de combustible, c’est mieux. Voici comment !

Chauffage au bois
© Céline Lecomte pour Écohabitation

Le bois est la source la mieux adaptée. Il est abondant, local et écologique. Encore faut-il bien le choisir…

  • Les bûches traditionnelles sont issues de coupes de forêts. La densité du bois est un facteur essentiel pour une bonne combustion. Un bois dense et sec brûlera mieux, plus longtemps et émettra moins de particules. Il est donc préférable de choisir un fournisseur proposant du bois dit de chauffage (merisier, chêne, érable ou encore bouleau), séché après coupe et issu de forêts locales. Si votre bois ne provient pas de la forêt de votre voisin à la campagne ou de votre boisé, renseignez-vous au mieux sur sa provenance (évitez les forêts éloignées !) Et surtout ne brûlez pas de bois traité !
  • Les bûches dites "écologiques" : ce sont elles qui libèrent le plus d'énergie. Elles sont composées de sciure et de copeaux de bois compactés. Il en existe plusieurs types en fonction de leur utilisation (longue durée, prise rapide …) Attention ! Certaines nécessitent beaucoup d'énergie lors de la fabrication (importation, broyage, séchage, compression). Elles émettent moins de particules lors de leur combustion mais sont plus polluantes à la fabrication. Elles peuvent contenir de la paraffine, un produit d’origine fossile. Si elles contiennent des additifs chimiques, elles sont à éviter. Bref, elles sont une solution pour les utilisateurs de poêle/foyer occasionnels, mais pas pour ceux qui les utilisent comme moyen de chauffage !
  • Les granules, ou granulés : ce sont de petits cylindres composés de sciure compactée. Leur utilisation nécessite une installation spéciale et un espace pour les stocker. Ils émettent moins de particules que les bûches. On peut s'approvisionner en sac de 40 lbs ou par camions, ou directement dans un silo.

D’autres combustibles :

Le biométhane n’est pas produit en quantité suffisante au Québec pour être utilisé par les particuliers. Le bioéthanol s’achète liquide et brûle en foyer. C’est très esthétique mais ça ne permettra pas de chauffer une habitation, tout comme l’essence de bois.

Chauffage au bois : avantages et inconvénients de chaque type de combustible

 

Prix

Particules

Énergie de production*

Puissance

Coût d’installation

Autonomie

Bûches de bois franc

Avantageux

-

+

-

+

-

Bûches compactées

-

+

-

+

+

-

Granules

-

+

-

+

-

+

 

*L’énergie de production correspond au traitement du bois avant le produit final : coupe, broyage, compactage, séchage artificiel.

L’indispensable air extérieur. Un feu consomme beaucoup d’air. C’est pourquoi un apport d’air extérieur est fortement recommandé, et même obligatoire dans le cadre d’une certification LEED. Cet apport, s’il est suffisant, assure une meilleure combustion et une meilleure qualité de l’air dans la maison.

 

Évènements à suivre

Pour poser une question technique, adressez-vous à nos experts.