Chauffage Climatisation Énergies

Choisir son chauffage : la convection, comment ça marche ?

Des éléments pour comprendre ce mode de distribution de la chaleur.

Plinthes
© Céline Lecomte pour Ecohabitation

La convection, c’est quoi ?

Convection
© Écohabitation

La convection est un mode de transfert thermique qui repose sur le mouvement de la matière. Cette dernière est chauffée par une source de chaleur puis se dilate, elle perd en densité et monte. En général, cette matière chaude est refroidie par son environnement plus froid. La matière se contracte, gagne en densité et retombe, créant ainsi une boucle de convection.

Les plinthes, comment ça marche ?

Plinthes, comment ça marche
© Écohabitation

Les plinthes ce sont ces fameux « caissons » installés généralement en dessous des fenêtres, dans la plupart des pièces de l’habitation. L’air de la pièce est chauffé au niveau du sol puis remonte naturellement le long des parois.

Les plinthes peuvent être électriques, donc avec des résistances, ou bien hydroniques, ce qui signifie que les calories sont transportées par l’eau ou un fluide caloporteur depuis la source de chaleur (chaudières, installation solaire, géothermie ou thermopompe air). Ce système crée donc un mouvement d’air qui peut être inconfortable. Dans le cas de plinthes à résistances électriques, la haute température des résistances carbonise les poussières, ce qui peut provoquer cette odeur caractéristique de « brûlé ».

Les plinthes ont également tendance à créer des problèmes de stratification de l’air : l’air plus froid au sol et l’air chaud au plafond. Ce problème peut être atténué par l’utilisation d’un ventilateur au plafond qui redistribue l’air chaud dans toute la pièce.

Les convecteurs, comment ça marche ?

Convecteur
© Écohabitation

Les convecteurs à air reposent sur le même principe de convection que les plinthes. Ils sont cependant plus imposants et sont équipés d’un ventilateur, ce qui permet de chauffer la pièce plus rapidement et de façon plus homogène. Ce système de chauffage est beaucoup plus onéreux et en général plus bruyant. Certains fabricants annoncent l’argument de l’esthétique … nous laissons à nos lecteurs l’appréciation de ce critère. En revanche sa rapidité de chauffage peut être intéressante, notamment pour une salle de bain.

L’air pulsé, comment ça marche ?

Les systèmes à air pulsé utilisent l’air chaud pour chauffer l’habitation ; la plupart des moyens de chauffage sont adaptables à ce type de diffusion (fournaises, installation solaire, géothermie ou thermopompe air). Afin de diffuser la chaleur, ces systèmes nécessitent un réseau de conduits qui acheminera l’air entre le local technique et l’habitation. Les conduits rigides sont plus efficaces que les conduits souples car ils facilitent l’écoulement de l’air. On veillera à limiter les « coudes » (angle à 90°) qui perturbent grandement la circulation de l’air.

À LIRE AUSSI SUR LE MÊME THÈME

Évènements à suivre

Pour poser une question technique, adressez-vous à nos experts.