Chauffage Climatisation Énergies

Choisir son chauffage : isolation, étanchéité, ventilation, les préalables indispensables

Chauffer une maison pleine de trous, c’est une catastrophe !

La cellulose pour isoler efficacement les murs
La cellulose pour isoler efficacement les murs. © Céline Lecomte pour Écohabitation

Avant de parler de choix de chauffage et donc de consommation d’énergie, il est primordial d’en limiter les besoins. Les kilowatts-heure les moins dispendieux et ayant le moins d’impact environnemental sont bien sûr ceux que l’on ne consomme pas, les négawatts ! Pour limiter les besoins de chauffage, il y a principalement trois points à optimiser : l’isolation, l’étanchéité et la ventilation.

Répartition perte de chaleur
Graphique Écohabitation

L’amie du chauffage : l’isolation

Une bonne isolation permet de conserver la chaleur en hiver mais également d’éviter les surchauffes en été. Concrètement, elle se traduit notamment par la mise en place d’une épaisseur d’isolant plus importante de l’enveloppe ainsi que par la pose de fenêtres efficaces (double ou triple vitrages).

L’étanchéité, une autre bonne amie du chauffage

Image thermographique étanchéité isolation
Une image thermographique, qui permet d’identifier les défauts de l’étanchéité et de l’isolation. Ici, on visualise des fuites d’air autour des portes ! © CBCthermal, Creative Commons

Garantir une bonne étanchéité permet de limiter les fuites d’air d’un bâtiment ; ces flux d’air entre l’extérieur et l’intérieur entrainent des déperditions thermiques. Une bonne étanchéité permet également de contrôler l’humidité, pouvant être responsable des problèmes d’inconfort et des problèmes sanitaires et éviter la dégradation de l’isolation. La chasse aux « ponts thermiques » fait parti des efforts à mettre en œuvre afin d’améliorer l’isolation et l’étanchéité.

La ventilation, la troisième amie du chauffage

Au Québec, le ventilateur récupérateur de chaleur (VRC) est obligatoire pour la construction d’une maison neuve. Il permet de transmettre la chaleur de l’air vicié à l’air neuf entrant, réduisant ainsi les besoins de chauffage. La ventilation est également nécessaire à la régulation de l’humidité, une humidité trop faible ou trop importante pouvant être responsable d’un inconfort thermique.

On se résume ! Comment limiter ses besoins en chauffage ?

  • Plus une maison est grande, plus les besoins de chauffage sont importants. Réduire sa surface habitable, c’est réduire ses factures et améliorer son bilan environnemental.
  • Pensez au solaire passif. Laissez le soleil réchauffer votre intérieur.
  • Habillez-vous en fonction des saisons. Mettez un pull en hiver et chauffez moins !
  • Fermez les rideaux la nuit. Cela évite des déperditions thermiques par les fenêtres.
  • Bouchez vos conduits de cheminée.

À LIRE AUSSI SUR LE MÊME THÈME

Évènements à suivre

Jeudi, 29 Septembre, 2016 - 08:00
Ne manquez pas l'ExpoHabitation d'Automne!
Jeudi, 20 Octobre, 2016 - 00:00

Pour poser une question technique, adressez-vous à nos experts.