Électricité Éclairage Électroménager

Lumière naturelle : vive les puits de lumière tubulaires !

Ils sont plus efficaces et pas plus chers que les puits classiques.

Puits de lumière
A gauche, différents points de vue sur des puits tubulaires. A droite, un puits de lumière conventionnel. © Écohabitation, Solatube, Zaziepoo (Creative Commons).

Le salon est sans fenêtres, et sous le toit : la tentation est grande de l’éclairer avec un puits de lumière ! C’est évidemment une bonne idée, mais le puits de lumière classique (une vitre donnant sur le ciel) ne convient pas du tout au climat québécois. Par grands froids, l'humidité intérieure risque de condenser sur la vitre, ce qui aura pour effet de générer une dégradation du cadre et du gypse environnant.

Le puits tubulaire est une solution idéale, pour plusieurs raisons.

  • Une meilleure étanchéité (le tube est scellé aux deux bouts).
  • Une plus grande luminosité : la lumière traverse le tube dont l’intérieur est en aluminium et réfléchit les rayons du soleil (on peut même avoir recours à un réflecteur orienté vers le sud, ou à des prismes pour réorienter la lumière à l’aube et au crépuscule).
  • Un moindre effet de serre pendant l’été.
  • Une plus grande simplicité dans l’installation : le tube peut se glisser dans la structure du toit.
  • Un prix moindre (à partir de 300 $).
  • Il peut être certifié ENERGY STAR

 

Évènements à suivre

Jeudi, 29 Septembre, 2016 - 08:00
Ne manquez pas l'ExpoHabitation d'Automne!
Jeudi, 20 Octobre, 2016 - 00:00

Pour poser une question technique, adressez-vous à nos experts.