Électricité Éclairage Électroménager

Lutter contre les charges fantômes : six mesures à prendre !

Il est possible d’éradiquer la quasi-totalité de ses charges fantômes en changeant ses habitudes de consommation. Débrancher, relier à une barre d’alimentation… Voici quelques recettes !

Chargeur de téléphone en vitrine
Chargeur de téléphone en vitrine. © Ian Kennedy, Creative Commons.

Il existe un large éventail possible de mesures à prendre. La rentabilité des solutions a été estimée à partir du coût de l’électricité au Québec, et représente le temps qu’il faudra pour que l’appareil nous fasse réaliser plus d’économies que son coût d’achat. Pour d’autres pays où le coût de l’électricité au kWh est plus important, il est d’autant plus économique de lutter contre les consommations fantômes, même si l’achat des systèmes proposés pour lutter contre ces consommations est très justifié même au Québec en raison de leur importante durée de vie. Voici une vaste gamme des solutions possibles les plus courantes :

  1. Débrancher ses appareils

Certains appareils sont très faciles à débrancher : cafetière électrique, micro-ondes, mixeur, rasoir électrique, brosse à dent électrique, console de jeux vidéo, lecteur DVD, etc. On utilise peu fréquemment ce genre d’appareils durant la semaine, et ils restent pourtant branchés la plupart du temps. Si la prise est facile d’accès, il est alors facile de débrancher l’appareil après utilisation. Pour les appareils qui n’ont pas de consommation fictive une fois mis hors fonction, il suffira de ne pas oublier de les éteindre.

Charges fantômes évitées

Coût de la solution

Rentabilité de la solution

100 %

Aucun

Immédiate 

 

  1. Relier les appareils à une prise avec interrupteur

Charges fantômes

évitées

Coût de

la solution

Rentabilité pour une charge fantôme moyenne de 5 W

90 à 100 %

A partir de 3$

A partir de 6 mois

 

D’autres appareils sont moins évidents à débrancher en raison de la fréquence d’utilisation de l’appareil ou de l’accessibilité de la prise. Pour ces appareils, on peut se munir d’une prise avec interrupteur. De nombreuses variantes existent et permettent de s’adapter à toutes les situations pour un meilleur confort d’utilisation, comme par exemple les prises à interrupteur à pied pour les prises situées derrière des meubles. Il suffit alors d’appuyer sur un simple bouton pour couper toute arrivée d’énergie, et toutes les charges fantômes de l’appareil.

Charges fantômes

évitées

Coût de

la solution

Rentabilité pour une charge fantôme moyenne de 5 W

0 à 100 %

A partir de 7 $

A partir de 1.5 ans

 

Certaines prises à interrupteur sont dotées d’un système sans fil qui permet de couper leur alimentation à distance. Cette solution qui peut être plus confortable est à réserver dans certains cas très particuliers : des charges fantômes importantes et/ou une prise difficile d’accès (pour un vidéoprojecteur branché au plafond par exemple). En effet, le système de détection infrarouge consomme lui aussi une charge fantôme et bien que cette consommation soit faible, il est absurde de rajouter une charge fantôme pour en économiser une autre identique.

  1. Relier les appareils à une prise avec minuterie

Charges fantômes

évitées

Coût de

la solution

Rentabilité pour une charge fantôme moyenne de 5 W

70 à 90 %

A partir de 10 $

A partir de 2 ans

 

Nous accumulons de plus en plus d’appareils à batteries rechargeables. Or, nous avons vu que ces appareils une fois leurs batteries remplies peuvent continuer à consommer de l’énergie. Il peut être alors judicieux de brancher ces appareils à une prise avec minuterie qui coupera l’alimentation de l’appareil à l’heure prévue pour que la batterie soit pleine. Plus on programme cette minuterie proche de l’heure où la batterie est pleine, plus on éliminera de charges fantômes. Les minuteries qui permettent de programmer l’allumage comportent cependant souvent des charges fantômes également, et ne sont donc pas la meilleure des solutions…

  1. Relier les appareils à une barre d’alimentation

Il est possible de trouver des barres d’alimentation qui regroupent les mêmes caractéristiques que nous venons d’aborder pour les prises murales. Ces barres d’alimentation sont très utiles pour les regroupements d’appareils électriques, comme dans le salon ou dans le bureau. Il existe ainsi des barres d’alimentation avec un interrupteur global marche/arrêt, des barres d’alimentation avec un interrupteur à chaque prise, des barres d’alimentation avec un système d’interrupteur sans fil à distance, ainsi que des barres d’alimentation avec un minuteur intégré. Il faut noter que la plupart du temps, les deux derniers types de barres d’alimentation évoqués sont également munis de prises classiques pour brancher des appareils qui doivent être allumés continuellement.

Solution

Charges fantômes

évitées

Coût de

la solution

Rentabilité pour une charge fantôme moyenne de 20 W

Barre avec un interrupteur

80 à 100 %

A partir de 4 $

A partir de 4 mois

Barre multi-interrupteurs

90 à 100 %

A partir de 10 $

A partir de 10 mois

Barre à télécommande

40 à 90 %

A partir de 40 $

A partir de 3 ans

Barre avec minuterie

40 à 90 %

A partir de 30 $

A partir de 2.5 ans

 

  1. Brancher les appareils à une barre d’alimentation intelligente

Certaines barres sont typiquement conçues pour les systèmes de télévision et d’informatique. Ils sont composés d’une prise principale, de prises asservies et de prises classiques. On branchera alors l’appareil principal (téléviseur ou ordinateur) dans la prise principale, et tous les appareils asservis aux autres prises (lecteurs DVD, console de jeux, imprimante, enceintes, etc.) de façon à ce que ces derniers soient mis hors tension dès que l’appareil principal est éteint. Les autres prises classiques serviront pour les appareils que l’on ne souhaite pas débrancher (décodeurs, routeurs, etc.). Cette solution est très confortable et permet de réduire ses charges fantômes sans beaucoup changer ses habitudes. Elle comporte néanmoins l’inconvénient de ne pas couper les charges fantômes de certains appareils que l’on n’utilise pas toujours forcément alors que l’appareil principal est en fonction (lecteur DVD ou imprimante), et de ne pas couper les charges fantômes de l’appareil principal.

Charges fantômes

évitées

Coût de

la solution

Rentabilité pour une charge fantôme moyenne de 20 W

Jusqu’à 70 %

A partir de 23 $

A partir de 2 ans

 

  1. Brancher les appareils à une station de charge USB

Comme mentionné auparavant, nous accumulons de plus en plus d’appareils à batteries rechargeables, et ces appareils se rechargent parfois avec des câbles USB. Il est possible de regrouper la charge de ces appareils sur une station de recharge USB qui éteindra automatiquement la charge de l’appareil une fois ses batteries pleines afin de couper toutes les charges fantômes qui pourraient rester.

Charges fantômes

évitées

Coût de

la solution

Rentabilité pour une charge fantôme moyenne de 10 W

Jusqu’à 70 %

A partir de 40 $

A partir de 5 ans

 

Le conseil d’Écohabitation : faites simple, ce sera efficace !

Les solutions les plus simples sont aussi les moins chères et les plus efficaces (débrancher l’appareil ou l’éteindre complètement à l’aide d’un interrupteur sur une prise unique ou une barre d’alimentation). Mieux vaut donc les privilégier dans la plupart des cas. Pour les endroits de la maison avec une grande concentration d’appareils à consommations en mode « veille » et une forte fréquence d’utilisation (salon, poste informatique), on pourra se réserver les solutions plus confortables et plus onéreuses comme les barres intelligentes ou les barres à interrupteurs sans fil. On n’oubliera tout de même pas la solution d’une barre d’alimentation avec interrupteur à chaque prise de courant, qui est une solution très efficace et malléable. Pour les appareils en charge, les prises avec minuterie sont très intéressantes, ou les stations de recharge à extinction automatique une fois les batteries pleinement rechargées.

À LIRE AUSSI SUR LE MÊME THÈME

Évènements à suivre

Jeudi, 29 Septembre, 2016 - 08:00
Ne manquez pas l'ExpoHabitation d'Automne!
Jeudi, 20 Octobre, 2016 - 00:00

Pour poser une question technique, adressez-vous à nos experts.