Électricité Éclairage Électroménager

Maison passive : attention à la surchauffe!

Et oui : les maisons solaires passives sont parfois tellement bien isolées et irradiées par le soleil qu’elles risquent la surchauffe. Voici comment l’éviter.

Volets dans l’est de la France.
Volets dans l’est de la France. Ils protègent du froid mais aussi du soleil aux heures les plus chaudes.
Photo Madame Impossible, licence Creative Commons

Il est très important de prévoir des « masques solaires », c'est-à-dire des auvents, au-dessus de tous les vitrages sud. En été, quand le soleil est au plus haut, ils permettent d’éviter les surchauffes. Afin d’être efficaces, ces auvents doivent mesurer un peu moins de la moitié de la hauteur de la fenêtre (ajouter la moitié de la distance entre le haut de la fenêtre et le début de l’auvent); ce calcul est effectué en fonction du climat du sud du Québec. Ces auvents peuvent prendre la forme de débords de toit, de pergola de balcon, d’auvents amovibles...

Le plus : ces auvents peuvent avoir des revêtements réfléchissants pour augmenter l’éclairement en hiver!

Rayonnement solaire
© Brendan Kernaleguen pour Écohabitation

L’utilisation de stores ou de volets permet de limiter les surchauffes d’été en les fermant au plus fort de l’ensoleillement pendant les journées d’été… c’est une habitude très courante dans les pays chauds et autour de la Méditerranée!

Volets
© Brendan Kernaleguen pour Écohabitation

Les volets protègent également du froid la nuit. De plus, il existe des systèmes automatisés qui ferment les volets à la tombée de la nuit, ou en cas de trop grand apport solaire.

Une fenestration généreuse s’impose pour laisser entrer les rayons, mais point trop! Dans une maison passive, bien isolée avec forte masse thermique, on peut implanter sans problème une ouverture vitrée de 25% de la surface totale au sol, uniquement du côté sud, sans compter les portes, les autres façades et le garage. Mais dans une maison conventionnelle, il faut éviter absolument les grandes surfaces vitrées. Par exemple, un étage de 1000 pieds carrés en construction classique risque d’avoir des problèmes de surchauffe si les fenêtres du coté sud dépassent 100 pieds carrés en superficie. 

Pour en savoir plus, consulter le cahier de La Ruche "La réduction à la source appliquée à l’habitation écologique".

Évènements à suivre

Jeudi, 29 Septembre, 2016 - 08:00
Ne manquez pas l'ExpoHabitation d'Automne!
Jeudi, 20 Octobre, 2016 - 00:00

Pour poser une question technique, adressez-vous à nos experts.