Chauffage Climatisation Énergies

Le panneau chauffe-air solaire pour préchauffer l’air de la maison

Dans les entrailles du capteur...

Le panneau chauffe-air solaire pour préchauffer l’air de la maison
© Horvathzalus, Creative Commons.

Le capteur vitré

Un capteur vitré à air se compose des mêmes éléments qu’un capteur à eau (pour les chauffe-eau solaires) dont voici un schéma :

Schéma d’un capteur plan vitré
Schéma d’un capteur plan vitré. Schéma Écohabitation.

  • Le vitrage : de lui va dépendre l’intensité du flux lumineux absorbé par le capteur. Il faut choisir un vitrage ayant une très bonne transmission lumineuse (peu de fer) ;
  • L’absorbeur : il s’agit de la partie qui va absorber la chaleur, l’air va passer à travers ou dans cette partie pour être réchauffé ;
  • Le film réfléchissant : son but est d’optimiser le captage des rayons solaires, il limite les pertes de chaleur par rayonnement ;
  • L’isolant : son but est aussi de limiter les pertes de chaleur, mais par conduction cette fois-ci ;
  • Le caisson : assure la solidité structurelle de l’ensemble.

Le capteur non vitré

D’autres types de capteur chauffe-air existent, comme le capteur non-vitré perforé

Il s’agit d’un revêtement mural, situé à quelques centimètres du mur extérieur, qui est perforé sur toute sa surface. Le revêtement fait office d’absorbeur, l’air extérieur est aspiré par les micro-ouvertures, en passant dans le revêtement qui est chauffé par le soleil il gagne en température avant d’être évacué vers l’intérieur du bâtiment par une ouverture située en partie basse. Cette technologie a aussi l’avantage de récupérer les pertes de chaleur par le mur.

Ce type de système a par exemple été utilisé pour l’usine de la Division Canadair de Bombardier située à Montréal. Cette technique n’a pas encore été appliquée sur un bâtiment résidentiel mais l’idée reste tout à fait valable.

Fabrication d’un capteur solaire

Capteur plan en autoconstruction
Capteur plan en autoconstruction © Anonyme, Creative Commons

Il est possible de fabriquer un panneau chauffe-air pour pas trop cher, avec du matériel neuf ou de récupération. Plusieurs techniques existent, les différences sont surtout vis-à-vis de l’absorbeur : il peut être fait de canettes en colonnes, de gaines de ventilation, le vitrage peut même être optimisé en y intégrant des lentilles de Fresnel.

Nous vous conseillons les sites internet suivants où vous trouverez les modes opératoires et des exemples de fabrication :

Des panneaux avec des matériaux recyclés ? Cansolair en a fait son credo

La société canadienne Cansolair fait des panneaux solaires avec des canettes d’aluminium recyclés, son site : http://www.cansolair.com

Dimensionnement

Malheureusement il n’existe pas de solutions « simples » de dimensionnement, il faut utiliser des logiciels professionnels.

Néanmoins, le logiciel Retscreen de Ressources Naturelles Canada peut vous donner un aperçu de performances attendues par de tels systèmes même si cette étude n’est pas à la portée de tout le monde :

Avec le logiciel Retscreen est automatiquement téléchargée une base de données de projets. L’une de ces études de cas concerne un chauffage solaire de l’air avec panneau vitré à laquelle vous pouvez vous référer pour votre projet. Plus de précisions ici.

Évènements à suivre

Jeudi, 29 Septembre, 2016 - 08:00
Ne manquez pas l'ExpoHabitation d'Automne!
Jeudi, 20 Octobre, 2016 - 00:00

Pour poser une question technique, adressez-vous à nos experts.