Bois

Le panneau intermédiaire en fibre de bois

C’est un cas particulier : au Québec, le panneau de fibre de bois est un élément d’étanchéité. Comme il a une petite fonction isolante, nous avons décidé de le glisser dans notre liste.

Le panneau intermédiaire en fibre de bois
© JPC24M, Creative Commons

On parle ici de revêtements intérieurs et extérieurs qui sont d’abord des pare-air ou pare-vapeur, mais avec en plus une fonction isolante. Ce ne sont pas des isolants naturels : ils sont dotés de couches d’asphalte ou d’aluminium.

* C’est quoi ? Il s’agit de panneaux en fibre de bois, fabriquées à partir de copeaux de bois (fibres cellulosiques) de l’industrie du bois de sciage.

Attention : rien à voir avec l’isolant cellulosique ou cellulose; rien à voir avec la « laine de bois », un isolant intérieur épais et flexible, répandu en Europe, qui se substitue à la laine de roche, de verre ou à la cellulose. (On commence à en trouver au Québec. Ils sont même fabriqués ici). 

* Formes possibles. Panneaux de différentes épaisseurs et de différents types, enduits d’asphalte (revêtement intermédiaire extérieur) ou d’aluminium (revêtement intérieur).

* Parties de la maison concernées. Toits et murs. Éventuellement le plancher si on recherche une isolation acoustique.

* Principaux fabricants : Matériaux de construction BP Canada, Matériaux spécialisés Louiseville.

* Sa disponibilité au Québec. Il n’est pas très répandu. Joindre les fournisseurs.

* Son coût. Un peu moins cher que son cousin l’OSB, beaucoup moins cher que le polystyrène extrudé.

* Installation. Facile d’installation.

* Sa performance. Bonne performance thermique pour ce produit qui est d’abord destinéa à l’étanchéité. Le panneau intérieur a une assez bonne résistance mais il est mince et ne remplace pas du tout l’isolant.

* Ses propriétés insonorisantes et anti-feu. Très bonnes propriétés insonorisantes, pas de propriété pare-feu.

* Son bilan environnemental. Fabriqués au Québec à partir de copeaux de bois, ces panneaux pèchent au plan environnemental par leurs revêtements d’aluminium ou d’asphalte.

* Son bilan santé. Le liant utilisé est de la fécule de maïs. Pas de composé organique volatil. De plus, les panneaux extérieurs laissent passer la vapeur d’eau venue de la maison et empêchent l’installation de moisissures dans la cloison.

* Verdict d’Écohabitation. S’ils ont des propriétés isolantes, ces panneaux ne suffisent pas à isoler une maison ! Ils jouent d’abord le rôle de pare-air et pare-vapeur.

Évènements à suivre

Jeudi, 29 Septembre, 2016 - 08:00
Ne manquez pas l'ExpoHabitation d'Automne!
Jeudi, 20 Octobre, 2016 - 00:00

Pour poser une question technique, adressez-vous à nos experts.