Peintures et finis

Les peintures d’hier et d’aujourd’hui

Peindre les murs ou sur les murs, ça date de la Préhistoire ! Une petite mise en perspective pour comprendre l’évolution de ce produit indispensable : la peinture...

Les peintures d’hier et d’aujourd’hui
© Being a dilettante, CC

Les premières peintures utilisées par l’homme étaient fabriquées à base de matières naturelles: argile, chaux, caséine, huiles naturelles, pigments naturels. Elles étaient largement utilisées jusqu’à la Seconde Guerre mondiale, jusqu’à l’apparition des produits synthétiques d’origine pétrochimique qui ont en grande partie détrôné les peintures naturelles.

Les revêtements modernes de synthèse comme le latex, l’acrylique, les alkydes, ou les vinyliques ont plusieurs avantages, mais ils sont sources de pollution de l’air (ex: COV), des sols et de l’eau, avec de sérieuses conséquences sur l’environnement et la santé.

Heureusement, un retour à l’utilisation de peintures naturelles s’effectue depuis quelques années. Ceci est encouragé par certains fabricants  qui ont mis au point une nouvelle génération de peintures, adaptées à aux constructions modernes et prêtes à l’emploi, à base de matières naturelles biodégradables de haute qualité. Elles sont plus accessibles à la pose comparativement aux recettes traditionnelles.

Ce sont des peintures naturelles de nouvelles générations qui sont prêtes à l'emploi. Elles ont aussi été adaptées aux surfaces modernes telles les feuilles de gypse et leur pose se comparent à la pose des peintures synthétiques.

Ce sont des produits qui ont pris une part du marché européen, particulièrement en Allemagne, et sont distribués, vendus et utilisés avec succès. Certains fabricants de peintures naturelles en Europe ont plus de trente ans d'expérience.

Les produits étant peu ou pas connus au Québec, la demande reste très faible. La distribution est donc plus limitée, mais il est tout de même possible de s’en procurer.

Pour poser une question technique, adressez-vous à nos experts.