Chauffage Climatisation Énergies

Les récupérateurs de chaleur des eaux grises: ce qu’il faut retenir

Une douche économe en eau
Une douche économe en eau. © Taryn Domingos, CC

11 idées à garder en tête

  1. Plusieurs technologies existent pour récupérer la chaleur des eaux de drainage. Parmi celles-ci, le RCEG est l’appareil le plus abordable, le plus simple à installer et à utiliser.
  2. Il réduit les coûts de chauffage de l’eau de 10 à 40%, tout dépendant de sa fréquence d’utilisation, de la température de l’eau et des dimensions de l’appareil.
  3. Son temps de retour sur l’investissement n’est que de 6 à 8 ans, alors que sa durée de vie est de 50 ans.
  4. Il ne demande aucun entretien.
  5. Ses utilisateurs bénéficient d’une multitude d’autres avantages. Il est possible de choisir un chauffe-eau de plus petite taille, on diminue les risques de manquer d’eau chaude et les émissions de gaz à effet de serre sont plus faibles car moins d’énergie est utilisée par le chauffe-eau.
  6. Si votre maison est en construction ou que vous faites des réparations majeures dans la tuyauterie, il s’agit du moment idéal pour en faire l’installation.
  7. Plus l’eau qui alimente le chauffe-eau est froide, plus il est avantageux d’installer un RCEG pour la préchauffer. Au Québec, l’eau de l’aqueduc est servie à une température d’environ 6 °C durant les mois d’hiver. Voilà une bonne justification pour l’installation des RCEG dans toutes les habitations québécoises!
  8. Une excellente stratégie pour maximiser les économies d’énergie et réduire les coûts des factures d’électricité, c’est de combiner le récupérateur avec des électroménagers Energy Star, des pommeaux de douche à faible débit, un chauffe-eau à haute efficacité et l’isolation de la tuyauterie.
  9. Un récupérateur de chaleur des eaux grises conforme aux nouvelles normes CSA B55 garantie au consommateur que l’appareil est sécuritaire et durable.
  10. Une méthode primitive mais efficace pour utiliser la chaleur des eaux usées consiste à garder l’eau de douche dans son bain jusqu’à ce que la température de l’eau soit en équilibre avec celle de la pièce. Ceci ajoutera aussi de l’humidité, si l’air de la maison est trop sec. Prenez garde cependant que cette humidité ne cause pas de dommage structurel si votre maison n’est pas munie d’un pare vapeur bien installé.
  11. Les changements de comportements peuvent donner des résultats bien supérieurs à ce qui est possible de réaliser comme économie, autant de l’énergie (et des $$$) que de la ressource hydrique. Les pommes de douche à faible débit permettent des économies immédiates, avec une période de retour sur investissement d’à peine quelques jours. Garder cela à l’esprit avant d’investir dans un système coûteux et/ou complexe !

À LIRE AUSSI SUR LE MÊME THÈME

Évènements à suivre

Jeudi, 29 Septembre, 2016 - 08:00
Ne manquez pas l'ExpoHabitation d'Automne!
Jeudi, 20 Octobre, 2016 - 00:00

Pour poser une question technique, adressez-vous à nos experts.