Eau et Plomberie

Réduire sa consommation d'eau chaude

Préférer la douche au bain, réutiliser la chaleur des eaux de la douche, baisser la température du chauffe-eau… Quelques astuces et plus pour économiser l’eau chaude.

Réduire sa consommation d'eau chaude
© PhotoAtelier (Glen), Creative Commons.

Le récupérateur de chaleur des eaux grises : qu’est-ce que c’est, à quoi ça sert ?

La récupération de chaleur des eaux grises (les eaux usées provenant de l'utilisation de la douche, des appareils de lavage et des lavabos de salle de bain) représente le deuxième plus important potentiel d’économie d’énergie reliée à la consommation d’eau chaude sanitaire (le premier étant… la réduction de la consommation). On distingue deux types de technologies, la récupération de chaleur par accumulation et la récupération de chaleur par tension superficielle.

La récupération de chaleur des eaux grises par tension superficielle est de plus en plus présente sur le marché et plusieurs distributeurs d’énergie et agences gouvernementales offrent de l’aide financière pour encourager leur adoption.

Il s'agit classiquement d'un échangeur en cuivre qu’on installe entre l'entrée d'eau froide et le chauffe-eau. Les eaux grises coulent au milieu alors que l'arrivée d'eau froide remonte autour dans le serpentin, ce qui a pour effet de préchauffer celle-ci de plusieurs degrés. L'économie sur le coût du chauffage de l'eau peut être de 10 à 30 % selon le type de dispositif. Comptez environ 600 à 1000 $, installation comprise, le Fonds en efficacité énergétique (FEÉ) donnant une aide financière de 250 $ ou 400 $ selon le modèle choisi pour ceux qui ont un chauffe-eau au gaz. Certaines régions du Québec bénéficient d’une aide plus importante, lire ici.

C'est un produit particulièrement intéressant dans les lieux où l’on prend beaucoup de douches, car il faut que le rejet d’eau chaude soit simultané à la consommation d’eau chaude pour que cela soit intéressant. En prime, ce dispositif augmente la capacité du chauffe-eau puisqu'il permet de puiser moins d'eau pour le même confort.

Vous pouvez lire également sur notre site…

Opter pour des douches économes en eau et en énergie

Se plonger dans un bain chaud est certes bien attrayant, mais vous devriez opter le plus souvent possible pour une douche. Vous utiliserez beaucoup moins d'eau que les quelque 150 litres que contient votre baignoire. Néanmoins, avec une pomme de douche classique, une douche de 10 minutes peut consommer les même 150 litres d'eau chaude, voire plus. Optez pour une pomme de douche à débit réduit ! Cela diminuera considérablement la quantité d’eau nécessaire (du tiers à plus de la moitié selon la pomme de douche que vous remplacez), en effet un modèle à débit réduit ne consomme que 6,6 L/min (1,75 gal/min) et avec les technologies actuelles, vous ne sentirez pas la différence. Et pourquoi ne pas en choisir un qui comporte une vanne de contrôle? Vous pouvez ainsi interrompre l’écoulement de l’eau pendant que vous vous savonnez, ce qui crée des économies d'eau supplémentaires substantielles. C'est par les robinets et les pommes de douche que passe la plus grande partie de la consommation d'eau chaude de la maisonnée.

Lire notre excellent banc d’essai des douches écologiques

Fermer les robinets en se rasant !

Vous avez l’habitude de vous raser en laissant l’eau chaude couler? En fermant les robinets pendant les instants où vous n’en avez pas besoin, c’est facilement 25 fois moins d’eau que vous utilisez ! Encore mieux : procurez-vous un robinet à débit réduit. Et prenez soin de corriger toute fuite de votre robinetterie. Une fuite d'une goutte par seconde équivaut à un gaspillage de 27 litres d'eau par jour, près de 10 000 litres par année... Si c’est de l’eau chaude, cette fuite vous coûtera 53 dollars annuels en moyenne !

Opter pour une laveuse Energy Star

La certification Energy Star, instaurée depuis quelques années seulement, a révolutionné les électroménagers. Non seulement les chauffe-eau, mais aussi les machines à laver ! Pour cause, les modèles de laveuses homologués Energy Star utilisent environ 40 % moins d’eau que les autres. Ainsi, au lieu des 150 litres requis pour une brassée avec une laveuse traditionnelle, une laveuse écoénergétique se contente pour sa part de 70 à 90 litres. Pour augmenter vos économies, évitez le lavage à l'eau chaude. Les laveuses modernes fonctionnent très bien à l'eau froide d'autant que bon nombre de lessives sont étudiées pour être efficaces à basse température.

Lire notre fiche technique sur le meilleur usage de la laveuse ici

Opter pour un lave-vaisselle Energy Star

Comme pour les laveuses, les lave-vaisselles Energy Star font la différence : au lieu des anciens modèles qui consomment pas moins de 40 litres d’eau chaude, ils ne requièrent que 20 litres ou moins. Si vous lavez votre vaisselle à la main, évitez de le faire sous l'eau courante sans une gestion intelligente de celle-ci !

Lire notre fiche technique sur le meilleur usage du lave-vaisselle ici

Baisser la température du chauffe-eau : avantages et inconvénients

La température de l’eau du réservoir devrait toujours se situer au-dessus de 60 °C. À une température inférieure, on favorise le développement de bactéries pouvant causer la Légionellose par simple inhalation de gouttelettes d’eau.

En 2005, le Conseil canadien de la sécurité prônait une température de seulement 49 °C dans les réservoirs à accumulation, ceci afin d'éviter les brûlures accidentelles reliées à l'utilisation de l'eau chaude du robinet. Depuis, il a été conclu que la meilleure solution consiste à stocker l'eau à une température minimale de 60 °C et d'équiper les conduites de valves pour réduire la température de l'eau qui sort du robinet en la mêlant à de l'eau froide.

Le Code national de plomberie spécifie par ailleurs la prescription suivante : « Le dispositif de contrôle de la température des chauffe-eau à accumulation doit être réglé de façon à ce que la température de l'eau stockée ne soit pas inférieure à 60 °C ».

Évènements à suivre

Samedi, 24 Septembre, 2016 - 10:00
Jeudi, 29 Septembre, 2016 - 08:00

Pour poser une question technique, adressez-vous à nos experts.