Chauffage Climatisation Énergies

Réduire sa consommation grâce au choix du chauffe-eau

Plusieurs technologies existent pour diminuer sa consommation d’eau chaude. Mais pour qu’elles soient efficaces, il faut avant tout choisir le chauffe-eau idéal si l’on veut optimiser les économies d’énergie. Voici une brève description des principaux types de chauffe-eau.

Réduire sa consommation grâce au choix du chauffe-eau
© Wikimédia Commons, CC

Les chauffe-eau font l’objet d’une fiche détaillée ici.

Le chauffe-eau à réservoir de stockage

Qu’il fonctionne à l’électricité ou au gaz, c’est le modèle le plus répandu au Québec. L’eau chaude est stockée dans un réservoir qui se remplit d’eau froide au fur et à mesure que l’eau chaude est soutirée. Il est très énergivore car l’eau du réservoir doit être constamment maintenue à la bonne température, même en dehors des périodes d’utilisations. Pour minimiser cet inconvénient, choisissez adéquatement sa taille lorsque vous achetez un nouveau chauffe-eau à réservoir. Par contre, si vous le combinez à un récupérateur de chaleur des eaux grises, vous pourrez installer un modèle plus petit sans perte de confort.

Privilégiez les modèles Energy Star qui consomment jusqu’à 40% d’énergie en moins que les modèles classiques. Pour les modèles au gaz, le chauffe-eau à condensation peut être une alternative très intéressante car il fournit un rendement bien plus élevé qu’un modèle standard. En effet, cette technologie utilise la chaleur latente contenue dans la vapeur d’eau qui se trouve dans les produits de combustion et qui se dégage lorsque cette vapeur est « condensée », d’où le procédé tire son nom.

Le chauffe-eau à trois éléments

Ce modèle est semblable au précédent mais est plus avantageux du point de vue environnemental. Il comporte trois éléments de puissances différentes (un au bas du réservoir, un en haut et un dernier au centre) au lieu de deux. Le chauffage de l’eau se fait de façon plus constante et réduit ainsi les pics de consommation d’énergie aux heures de pointe.

Le chauffe-eau instantané ou sans réservoir

Avec cet appareil, l’eau est chauffée instantanément lorsqu’il y a une demande. C’est un net avantage écologique car il ne requiert aucun réservoir. On évite ainsi les pertes de chaleur par les parois du réservoir. Il faut tout de même savoir que le volume d’eau chaude disponible sera beaucoup plus faible que le chauffe-eau à réservoir, à moins d’être muni d’un appareil très puissant (et coûteux). Il peut donc être nécessaire de modifier ses habitudes de consommation d’eau ou de le combiner à un récupérateur de chaleur des eaux grises. Le chauffe-eau instantané à gaz naturel est plus économique et plus performant que les appareils électriques et mieux adapté au climat québécois car plus puissant.

Le chauffe-eau assisté d’une pompe à chaleur

Avec un chauffe-eau combiné à une pompe à chaleur, on profite de son coefficient de performance (COP) pour fournir plus de chaleur à l’eau chaude que l’on ne dépense vraiment en électricité. Par exemple, avec un COP de 3, on fournit 1 kW en électricité alors que 3 kW seront fournis pour chauffer l’eau. Ces modèles sont coûteux et sont limités à une température minimale extérieure dans le cas d’une thermopompe à air mais ils sont avantageux sur le plan écologique et feront baisser les factures d’électricité à la suite de leur installation, d’où un retour sur l’investissement d’environ 6 ans. À noter qu’ils peuvent aussi puiser la chaleur du retour d’air du système de ventilation, ce qui augmente leur performance à longueur d’année (au détriment de la récupération de chaleur du système de ventilation, le cas échéant).

Le chauffe-eau solaire

Combiné à un chauffe-eau conventionnel, le chauffe-eau solaire permet de réduire de moitié la consommation d’énergie sur l’eau chaude. Cette technologie est non polluante et accessible. Il faut toute de même être conscient que son installation est complexe et les coûts élevés puisqu’ils s’ajoutent à ceux du système de chauffage de l’eau principal. Mais son investissement sera vite rentabilisé (environ 6 ans), ce qui le rend d’autant plus attrayant considérant qu’il aura une longue durée de vie.

Le conseil final: pensez à améliorer l’isolation des tuyaux d’eau chaude pour minimiser les pertes de chaleur !

Évènements à suivre

Jeudi, 29 Septembre, 2016 - 08:00
Ne manquez pas l'ExpoHabitation d'Automne!
Jeudi, 20 Octobre, 2016 - 00:00

Pour poser une question technique, adressez-vous à nos experts.