3RV

Le réfrigérateur : bien le choisir, réduire sa consommation

Le réfrigérateur est le seul électroménager branché 24h/24. D’où l’importance de faire un choix éco-énergétique.

Le réfrigérateur : bien le choisir, réduire sa consommation
© ShellyS, licence Creative Commons

Le réfrigérateur est branché 24h sur 24. C’est le seul appareil que l’on ne peut pas débrancher, bien que le frigo ne consomme « que » huit heures par jour en moyenne. Pour maintenir une température constante, le réfrigérateur se déclenche automatiquement lorsqu’il y a des variations de température à l’intérieur de la cuve.

A quel moment faut-il remplacer son réfrigérateur?

Pour sa certification Rénovation, Écohabitation demande l’achat ou la possession d’un frigo consommant 460 kWh par année maximum, sans distributeur d’eau ou de glaçons. Attention, remplacer un frigo de 5-7 ans n’est pas nécessairement un geste écologique, car la production d’un nouvel appareil et la mise au rebut de votre appareil génère plus de pollution que sa consommation énergétique. Par contre, s’il date de plus de 15 ans, il est conseillé de le changer.

Recyc-Frigo est un programme d’Hydro-Québec qui permet de remplacer un appareil qui consomme 4,8 fois plus qu’un appareil homologué ENERGY STAR. Avec ce programme, on vient récupérer le vieil appareil gratuitement pour le recycler à 95% (verre, acier, cuivre, plastique). Les 5% non recyclé sont le verre trempé, le bois, la laine minérale utilisés dans les plus vieux frigos. Ce programme permet des économies sur l’achat d’un nouvel appareil (chèque de 30$ s'il fonctionne encore).

Les quatre recommandations à suivre pour l’achat d’un réfrigérateur

  1. La première question à se poser est de déterminer nos besoins. La capacité des réfrigérateurs est calculée par volume en pieds cubes. Les plus courants se situent entre 15 pieds cubes et 22 pieds cubes. Plus il y a d’occupants dans une maison, plus les besoins sont grands.
  2. Le choix doit se fonder sur la consommation énergétique de l’appareil. Lire l’étiquette ÉNERGUIDE qui est apposée dans le réfrigérateur, combinée à l’homologation ENERGY STAR.
  3. Les modèles à distributeur d’eau ou de glaçons sont à éviter. Ils consomment plus, et se remplissent de saletés, pouvant causer des infections. Les modèles à deux portes sont à éviter aussi, car ils consomment un peu plus.
  4. Il est recommandé de choisir un réfrigérateur avec le congélateur en bas plutôt qu’en haut, cela sera plus économe en énergie.

Trois astuces pour un meilleur usage du réfrigérateur

  1. La température idéale du réfrigérateur doit se situer entre 00C et 40C selon le MAPAQ, le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec, qui régit les normes d’hygiène alimentaire au Québec. Certains modèles ont des roulettes avec des chiffres de 1 à 9 qui ne correspondent pas à une température, alors optez pour un thermomètre à poser à l’intérieur pour réussir à fixer la bonne température. Les nouveaux frigos sont munis d’un thermostat qui garde la température stable.
  2. Si possible, éviter de placer l’appareil près des sources de chaleur et anticiper cette nécessité dès la conception de la cuisine. Le réfrigérateur fonctionne avec un fluide frigorigène qui est compressé selon des cycles. L’air chaud à l’intérieur de la cuve est évacué à l’arrière de l’appareil. Donc, plus le réfrigérateur est placé dans un endroit chaud, plus le compresseur devra fonctionner pour maintenir une température stable à l’intérieur de la cuve.
  3. Oublier ou laisser la porte du réfrigérateur longtemps ouverte entraîne une consommation d’énergie plus grande et diminue la durée de vie des aliments stockés.

Les alternatives au réfrigérateur

La chambre froide naturelle

Pour ne pas surcharger le frigo ou avoir besoin d’acheter un appareil volumineux qui va beaucoup consommer, l’idéal est encore de recourir aux méthodes anciennes : la chambre froide! Si vous avez une maison dotée d’un sous-sol frais, entreposez-y tout ce qui n’a pas besoin d’être maintenu au grand froid : fruits, légumes, œufs…

Un réfrigérateur autonome !

Peu connues au Québec ou encore au stade de l’expérimentation, certaines alternatives sont en voie de développement. Entre autres, les réfrigérateurs écologiques qui fonctionnent sans réseau électrique. C’est le cas d’un réfrigérateur solaire développé en Europe qui fonctionne avec un module solaire de 100 watts et qui reste en autonomie pour une durée de trois à cinq jours.

Le réfrigérateur-thermopompe de l’Allemande Ursula Tischner utilise un système de ventilation avec l’air froid extérieur

Le fréon, attention danger!

Le fréon est un gaz dérivé du méthane obtenu par la substitution des atomes d’hydrogène par ceux de chlore et fluor. Le nom « fréon » est une marque commerciale. Ce gaz était utilisé dans les vieux frigos comme réfrigérant. Il fait partie de la famille des hydrochlorofluorocarbones (HCFC) et des chlorofluorocarbones (CFC) qui contribue à la destruction de la couche d’ozone. Ils sont maintenant bannis dans la fabrication des nouveaux frigos.

À LIRE AUSSI SUR LE MÊME THÈME

Évènements à suivre

Jeudi, 29 Septembre, 2016 - 08:00
Ne manquez pas l'ExpoHabitation d'Automne!
Jeudi, 20 Octobre, 2016 - 00:00

Pour poser une question technique, adressez-vous à nos experts.